Défendons les éternels romantiques qui croiront toujours en l’Amour !

Il faut prendre la défense de ceux qui se battent pour l’amour !

Cropped Favicon Pausecafein 1.jpg
Par La rédaction Modifié le 23/07/2015 à 15:06
Thumb 2

Les éternels romantiques doivent être défendus dans notre société actuelle, où l'Amour fait aussi partie des consommations rapides. Voici le point de vue d'une éternelle romantique qui veut s'expliquer.

"Quand il s'agit d'amour, cette génération est remplie de personnes cyniques : des gens qui méprisent les relations, qui sont pétrifiés à l'idée d'être vulnérables, qui ont du mal à croire une nouvelle personne après avoir été blessé.

J'ai l'impression d'être la seule personne qui ne déteste pas l'amour.

A chaque fois que quelqu'un dit quelque chose de négatif à ce propos, je m'empresse de défendre l'amour et explique à quel point c'est génial. A ce stade, mon mécanisme de défense a été entraîné comme un muscle, complètement entraîné pour réagir face à quiconque qui critique la romance, les relations, et les fins de contes de fées.

Ne me méprenez pas : j'ai été blessée aussi durement et de manière aussi traumatisante que n'importe qui.

Mon cœur a été arraché de ma poitrine, mâché et recraché. J'ai fait l'expérience du deuil qui ne cesse jamais de revenir, de la peine qui vous dans les bas fonds sombres de la dépression, dans un abysse dont je ne soupçonnais pas l'existence.

Gif Miley Cyrus

Miley Cyrus. Giphy.com

Mais j'ai aussi été revigorée par des chansons d'amour stupides.

J'ai connu ce que c'est de valoriser le bonheur de quelqu'un plus que le mien, de se sentir inarrêtable quand ont tien la main de quelqu'un, d'être fascinée par chaque petites choses concernant quelqu'un et de ne jamais s'en lasser.

La simple vue d'une autre personne m'a donné de l'énergie, rassurée, et convaincue que tout était possible, y compris l'amour.

Et c'est sur l'amour - pas la douleur - sur lequel je me concentre le plus.

Parce que vous pensez peut-être que l'amour est sans espoir, mais je suis une éternelle romantique sans espoir de guérison.

Vous essayez d'être cool : j'essaye d'être honnête

Il y a une stigmatisation tellement injuste des éternels romantiques.

Tout le monde pense que c'est cool d'être cynique, d'être excessivement prudent, d'être distant.

C'est cool de ne pas s'embêter avec des émotions ou d'exprimer son opposition véhémente envers les sentiments, comme si les sentiments étaient les pires choses qui arrivent à la race humaine.

Au contraire, tout le monde rabaisse les éternels romantiques, en nous appelant immatures et irréalistes. On nous dit qu'on n'a pas été touché par la "réalité" parce qu'apparemment nos vies amoureuses ont été juste remplies d'arcs-en-ciel et de papillons.

Et bien, f*ck tout ça. Je m'en fiche d'être cool. Et ce n'est pas parce que je n'ai pas laissé un chagrin d'amour me transformer en grincheuse cynique que je ne suis pas consciente de la réalité ou que je n'ai jamais connu de perte.

Je crois valoir le coup d'être aimée, même si quelque chose dans mon passé m'a prouvé le contraire. Ça, pour moi, c'est bien plus cool que ce que vous pouvez bien ressentir.

Vous êtes heureux de gagner en aimant moins : je suis heureuse de perdre en aimant plus

Chaque individu de la génération Y sait que le jeu de "Qui s'en fout le plus" est le jeu le plus important qu'on puisse jouer en amour.

Ceux qui agissent comme les moins intéressés et les plus distants sont ceux qui finissent par "gagner" le "jeu", et ceux qui sont trop impliqués sont vus comme désespérés, incurables, trop visibles sur le fait qu'ils ne fassent rien pour maintenir cette distance qui est nécessaire pour garder l’intérêt de quelqu'un.

Ce n'est définitivement pas un jeu auquel je veux jouer. Et si je suis forcée à y jouer, (et je le suis, malheureusement) je suis vraiment contente de perdre.

Parce que pour moi, la vraie victoire est lorsqu'on est honnête avec soi-même et avec quelqu'un à propos de ce qu'on ressent.

Si faire ça signifie que je perds, ben, okay. Je perds. Wahou.

Vous essayez de garder vos murs levés : j'essaie de les abattre

Les personnes cyniques ont peur de la vulnérabilité.

Ils ont peur de laisser quelqu'un rentrer, de laisser sortir leurs secrets les plus enfouis, de laisser une autre personne vraiment les connaître, à un niveau que personne n'a jamais atteint.

Mais j'ai envie de ça. D'ailleurs, je le recherche activement. J'aime trouver des opportunités pour me dévoiler, de montrer mon âme à un autre humain et lui donner un accès exclusif à mes pensées les plus intimes.

J'adore le sentiment de proximité qui en découle. Il n'y a rien qui me fait sentir plus paisible que lorsque je pense que quelqu'un me connait entièrement parce que je lui ai donné la permission de me connaître.

Vous voyez ça comme un coup d'un soir : je vois ça comme une possibilité pour une relation

J'ai du mal avec les coups d'un soir. Souvent, ma vision de ce qui vient après ne correspond pas toujours avec la visions de quelqu'un d'autre, qui me voit vraiment comme le truc d'un soir. Oups.

Pendant ma dernière année d'université, une amie à moi à dû me coacher pour me préparer à réaliser que le mec avec qui j'avais couché la vieille au soir était juste un coup d'un soir.

Elle savait comment mon cerveau fonctionnait; elle savait qu'il voudrait forcément quelque chose de plus.

J'admets que cet état d'esprit comporte des effets négatifs, mais je ne peux pas m'en empêcher. Et je ne veux pas m'en empêcher.

Parce que pendant que vous voyez toutes les personnes avec qui vous couchez comme jetables, je vois un humain, quelqu'un avec qui je pourrais vraiment, réellement avoir une connexion. Je préfère ça, mille fois.

Vous anticipez la fin : j'anticipe la date du mariage

Gif couple

Giphy.com

Quand mes amis cyniques sont sur la voie d'une nouvelle relation, ils me disent souvent qu'ils pensent immédiatement au fait que ça ne va pas durer, que ça va mal finir, qu'ils vont finir blessés.

Ça mène vers un cycle d'auto-sabotage, de destruction de connexions qui avaient un grand potentiel.

Quand je rentre dans une nouvelle relation, j'ai probablement déjà parlé à ma mère d'à quel point il est génial et j'ai plus que probablement imaginé comment mon prénom sonne avec son nom de famille.

Je m'amuse à imaginer notre futur ensemble, fantasmant sur ce que pourrait être ma vie s'il s'avérait être mon "pour toujours".

C'est juste comme ça que mon mental procède : 1. Se mettre dans une relation. 2. Aller sur Pinterest pour trouver des robes de mariages. Je ne peux pas m'en empêcher.

Vous pensez toujours qu'il y a quelque chose de mieux : je suis prête à me battre pour rendre ça meilleur

Quand je m'engage auprès d'une personne, je m'engage complètement.

Je ne vais pas à contrecœur au bar ou en boite en regardant tous les beaux mecs avec qui je ne peux pas flirter.

Je ne me demande pas ce que ça ferait d'être avec quelqu'un de plus sexy, plus intelligent ou plus drôle. Je ne pense tout simplement pas à s'il y a oui ou non quelque chose de mieux quelque part.

Je concentre toute mon énergie sur ma relation actuelle, aspirant à la rendre la meilleure qu'elle puisse être. Je me concentre sur les qualités de mon partenaire, pas sur celles dont il manque.

Je me concentre sur ce qui m'a rendu amoureuse de lui, pas le genre de personne de qui j'aurais dû, ou aurait pu tomber amoureuse.

Vous êtes heureux de ne rien sentir : je n'ai pas peur de ressentir

Alors que d'autres peuvent essayer de se protéger contre le fait d'être potentiellement blessés dans une relation, je m'autorise à ressentir avec un abandon insouciant.

Être humain pour moi, c'est accepter toutes les émotions que j'ai, donc je ne réfléchis pas à deux fois avant de faire quelque chose qui pourrait me contrarier s'il y a aussi une chance que ça me rende heureuse.

Je ne réfléchis pas non plus à deux fois avant de faire quelque chose qui peut me rendre heureuse s'il y a aussi une chance que ça me contrarie. Je prends le bon avec le mauvais, le ying avec le yang.

J'accueille toutes les émotions que mon cœur m'envoie.

C'est le côté beau d'être une éternelle romantique : les émotions ne vous font pas peur. Elles vous rendent plus fort."

Merci à Nadia Tarra et Arnaud Ele pour la magnifique photo de couverture ! Vous pouvez retrouver toutes leurs photos en cliquant-ici, ca vaut le coup d'oeil !

Cropped Favicon Pausecafein 1.jpg

Inspirant, Divertissant, Impertinent : Pause Caféin sélectionne le meilleur des actus virales pour vous.