Top 5 des techniques funéraires les plus insolites

Si un de vos proches venait à mourir, de quelle façon l’honoreriez-vous  ?

Par Afir Publié le 12/01/2023 à 19:11

Dans de nombreuses cultures, lorsqu'un décès survient, le défunt est soit enterré, soit incinéré. Néanmoins, il y en a qui décident de ne pas se conformer à ces coutumes et réservent un traitement assez particulier à la dépouille du défunt. Nous vous proposons de découvrir les 5 techniques funéraires les plus insolites.

1. L'aquamation

De son nom scientifique "hydrolyse alcaline", l'aquamation désigne la crémation par l'eau. Au lieu du feu, on utilise de l'eau, des produits chimiques alcalins et de la chaleur pour accélérer la décomposition. Les corps sont déposés dans des chambres scellées, qui contiennent plus de 350 litres du précédent mélange.

Les chambres sont ensuite chauffées à des températures comprises entre 90 et 180 °C. Le délai de décomposition varie en fonction du poids et de la masse du corps, soit 3 à 6 heures.

2. Les gousses funéraires

Les gousses funéraires sont de petites capsules ovales biodégradables. Elles peuvent être utilisées pour les cendres, et les gousses plus grandes pour les corps qui sont placés en position fœtale. On enterre ensuite ces capsules avant de planter un arbre choisi par la famille du défunt.

Les arbres sont plantés et nourris par les corps en décomposition, réduisant ainsi l'impact environnemental créé par l'abattage des arbres pour la confection des cercueils.

3. Le "costume d'enterrement infini"

"Infinity Burial Suit", littéralement le "costume d'enterrement infini", est une alternative aux gousses funéraires pour les personnes qui préfèrent rejoindre le monde des champignons que celui des arbres. Ces combinaisons en sont encore à un stade d'expérimentation relativement précoce, mais elles présentent un potentiel certain.

Ces tenues sont biodégradables. Elles se composent de champignons et de micro-organismes qui contribuent à la décomposition des corps et à la neutralisation des toxines avant que celles-ci ne s'infiltrent dans le sol.

4. Le compostage

Les déchets alimentaires ne sont pas les seuls à être compostés, un corps humain aussi peut être composté. En effet, à Recompose, une organisation basée à Washington, des corps humains sont mis dans des conteneurs d'un mètre de haut et d'un mètre de large. Ces conteneurs sont remplis de matières végétales. Ce système est l'équivalent d'un "bac à compost", mais avec des cadavres et non des déchets alimentaires.

Tout comme dans un bac à compost classique, des microorganismes décomposent le corps grâce à la respiration aérobie, laissant derrière eux un sol riche en nutriments.

5. Le don du corps

Le don du corps représente la possibilité d'être utile après la mort. Il se distingue du don d'organes qui consiste à donner des parties spécifiques du corps directement à une autre personne pour lui sauver la vie. Le don du corps implique de donner la totalité du corps à un organisme de recherche et d'enseignement.

Les informations obtenues grâce à la recherche permettent d'affiner les techniques médicales. Outre le fait qu'il contribue à la recherche pour sauver des vies, il est plus facile pour la famille du défunt de faire son deuil après un don de corps que des funérailles classiques.

Numéro 5 : L'aquamation

De son nom scientifique « hydrolyse alcaline », l’aquamation désigne la crémation par l’eau. Au lieu du feu, on utilise de l’eau, des produits chimiques alcalins et de la chaleur pour accélérer la décomposition. Les corps sont déposés dans des chambres scellées, qui contiennent plus de 350 litres du précédent mélange. Les chambres sont ensuite chauffées à des températures comprises entre 90 et 180 °C. Le délai de décomposition varie en fonction du poids et de la masse du corps, soit 3 à 6 heures.

L'aquamation

Numéro 4 : Les gousses funéraires

Les gousses funéraires sont de petites capsules ovales biodégradables. Elles peuvent être utilisées pour les cendres, et les gousses plus grandes pour les corps qui sont placés en position fœtale. On enterre ensuite ces capsules avant de planter un arbre choisi par la famille du défunt. Les arbres sont plantés et nourris par les corps en décomposition, réduisant ainsi l’impact environnemental créé par l’abattage des arbres pour la confection des cercueils.

Les Gousses Funéraires

Numéro 3 : Le "costume d'enterrement infini"

« Infinity Burial Suit », littéralement le « costume d’enterrement infini », est une alternative aux gousses funéraires pour les personnes qui préfèrent rejoindre le monde des champignons que celui des arbres. Ces combinaisons en sont encore à un stade d’expérimentation relativement précoce, mais elles présentent un potentiel certain. Ces tenues sont biodégradables. Elles se composent de champignons et de micro-organismes qui contribuent à la décomposition des corps et à la neutralisation des toxines avant que celles-ci ne s’infiltrent dans le sol.

Le Costume D'enterrement Infini

Numéro 2 : Le compostage

Les déchets alimentaires ne sont pas les seuls à être compostés, un corps humain aussi peut être composté. En effet, à Recompose, une organisation basée à Washington, des corps humains sont mis dans des conteneurs d’un mètre de haut et d’un mètre de large. Ces conteneurs sont remplis de matières végétales. Ce système est l’équivalent d’un « bac à compost », mais avec des cadavres et non des déchets alimentaires. Tout comme dans un bac à compost classique, des microorganismes décomposent le corps grâce à la respiration aérobie, laissant derrière eux un sol riche en nutriments.

Le Compostage

Numéro 1 : Le don du corps

Le don du corps représente la possibilité d’être utile après la mort. Il se distingue du don d’organes qui consiste à donner des parties spécifiques du corps directement à une autre personne pour lui sauver la vie. Le don du corps implique de donner la totalité du corps à un organisme de recherche et d’enseignement. Les informations obtenues grâce à la recherche permettent d’affiner les techniques médicales. Outre le fait qu’il contribue à la recherche pour sauver des vies, il est plus facile pour la famille du défunt de faire son deuil après un don de corps que des funérailles classiques.

Le Don Du Corps

Rédacteur freelance spécialisé dans la presse Digital. Je couvre de nombreux sujets d'actualité qui font la une du monde, avec moi toute l'actualité en continu.

Laisser un commentaire

* Champs requis