Top 5 des changements de logo qui ont été un échec

Le changement ne réussit pas à tout le monde, c’est bien connu. Et ces marques ont fini par le comprendre !

Par Afir Publié le 05/01/2023 à 10:22

Bien que risqué, revoir sa stratégie commerciale peut être porteur de fruits pour l'entreprise. Beaucoup de marques ont pris le risque de changer leur logo et ça leur a bien réussi. D'autres, en revanche, ont été loin d'avoir le même succès. Bien au contraire ! Sans plus tarder, nous vous présentons aujourd'hui le Top 5 des changements de logo qui ont été un échec cuisant. 

1. Mastercard

En 2015, l'équipe de Mastercard a déclaré qu'elle allait introduire un nouveau logo plus moderne. Le problème est que les concepteurs sont devenus un peu trop confiants en supposant que les gens connaissaient les deux cercles colorés et les reconnaîtraient sans souci.

Au final, l'équipe a opté pour un autre nouveau logo et a conservé le deuxième logo pour les communications internes, mais le nouveau logo qui a vu le jour a reçu un véto de la part des internautes. Certains l'ont jugé "nul" par rapport à la grandeur de la marque.

2. British Petroleum

En 2000, après 70 ans à utiliser le même logo, la compagnie pétrolière britannique décide de lui donner d'adopter une nouvelle identité visuelle. C'était une bonne idée jusqu'à ce que la compagnie décide de changer complètement l'ancien logo et de conserver la même palette de couleurs.

Le plus étrange est que BP a choisi le soleil comme nouveau symbole de la croissance verte. Ce changement était ironique, car les compagnies pétrolières n'attachent généralement pas d'importance à l'environnement... Rappelons que la compagnie BP était responsable de la marée noire massive dans le golfe du Mexique en 2010.

3. Leeds United Football Club

Le changement de logo du club de football anglais Leeds United en 2018 a été plus qu'une source de joie pour les fans. Beaucoup d'entre eux n'aimaient pas l'initiative de changer le logo traditionnel et d'ajouter le "salut de Leeds", un geste effectué dans les tribunes par les supporters du club dans les années 1980. On a même signé une pétition pour retirer ce nouveau logo.

4. Jeux olympiques 2024

Semblables aux Jeux olympiques de 2012, les Jeux Olympiques de 2024 et surtout Paris, la ville hôte, ont été fortement critiqués pour leur logo hideux. Alors que le logo qui est sorti lors de la candidature parisienne était propre et assez accrocheur, on se retrouve désormais avec des flammes en mode "Marianne complètement érotique". Le nouveau logo ressemblerait trop au logo de Tinder, ce qui, pour certains, est inacceptable pour une telle compétition de renommée mondiale.

5. Pepsi

En 2014, le nouveau logo de Pepsi a fait face à de nombreuses critiques et à divers jugements de la part des consommateurs. En plus de ne pas garder les codes de l'ancien logo, le nouveau logo ne montre pas du tout le sourire sur le visage qu'il est censé représenter. Pepsi a quand même décidé d'utiliser ce logo, probablement parce que cela lui coûtait trop cher de le changer encore en une période aussi courte. Alors que la concurrence se fait plus rude que jamais, il fallait que la marque y réfléchisse à deux fois avant de changer son logo.

Numéro 5 : MasterCard

En 2015, l’équipe de Mastercard a déclaré qu’elle allait introduire un nouveau logo plus moderne. Le problème est que les concepteurs sont devenus un peu trop confiants en supposant que les gens connaissaient les deux cercles colorés et les reconnaîtraient sans souci. Au final, l’équipe a opté pour un autre nouveau logo et a conservé le deuxième logo pour les communications internes, mais le nouveau logo qui a vu le jour a reçu un véto de la part des internautes. Certains l’ont jugé « nul » par rapport à la grandeur de la marque.

Mastercard

Numéro 4 : British Petroleum

En 2000, après 70 ans à utiliser le même logo, la compagnie pétrolière britannique décide de lui donner d’adopter une nouvelle identité visuelle. C’était une bonne idée jusqu’à ce que la compagnie décide de changer complètement l’ancien logo et de conserver la même palette de couleurs. Le plus étrange est que BP a choisi le soleil comme nouveau symbole de la croissance verte. Ce changement était ironique, car les compagnies pétrolières n’attachent généralement pas d’importance à l’environnement… Rappelons que la compagnie BP était responsable de la marée noire massive dans le golfe du Mexique en 2010.

British Petroleum

Numéro 3 : Leeds United Football Club

Le changement de logo du club de football anglais Leeds United en 2018 a été plus qu’une source de joie pour les fans. Beaucoup d’entre eux n’aimaient pas l’initiative de changer le logo traditionnel et d’ajouter le « salut de Leeds », un geste effectué dans les tribunes par les supporters du club dans les années 1980. On a même signé une pétition pour retirer ce nouveau logo.

Leeds United Football Club

Numéro 2 : Jeux olympiques 2024

Semblables aux Jeux olympiques de 2012, les Jeux Olympiques de 2024 et surtout Paris, la ville hôte, ont été fortement critiqués pour leur logo hideux. Alors que le logo qui est sorti lors de la candidature parisienne était propre et assez accrocheur, on se retrouve désormais avec des flammes en mode « Marianne complètement érotique ». Le nouveau logo ressemblerait trop au logo de Tinder, ce qui, pour certains, est inacceptable pour une telle compétition de renommée mondiale.

Jeux Olympiques 2024

Numéro 1 : Pepsi

En 2014, le nouveau logo de Pepsi a fait face à de nombreuses critiques et à divers jugements de la part des consommateurs. En plus de ne pas garder les codes de l’ancien logo, le nouveau logo ne montre pas du tout le sourire sur le visage qu’il est censé représenter. Pepsi a quand même décidé d’utiliser ce logo, probablement parce que cela lui coûtait trop cher de le changer encore en une période aussi courte. Alors que la concurrence se fait plus rude que jamais, il fallait que la marque y réfléchisse à deux fois avant de changer son logo.

Pepsi

Rédacteur freelance spécialisé dans la presse Digital. Je couvre de nombreux sujets d'actualité qui font la une du monde, avec moi toute l'actualité en continu.

Laisser un commentaire

* Champs requis