Top 5 des animaux capables de détecter des maladies

Des détecteurs de maladies sur pattes : révolution pour le dépistage ?

Par Aylan-afir Modifié le 02/04/2023 à 11:29
Notez cet article

Certains chiens ont des sens puissants qui leur permettent de détecter des choses que les humains ne peuvent pas sentir. Par conséquent, ils les entraînent pour détecter des drogues et des explosifs. Cela dit, les chiens ne sont pas les seuls animaux à posséder de telles aptitudes. D'ailleurs, on cherche aujourd'hui à les utiliser pour détecter des maladies. Voici cinq animaux qui montrent du potentiel dans ce domaine.

1. Les pigeons

Des chercheurs américains ont testé l'aptitude des pigeons à détecter le cancer du sein à partir d'imagerie médicale. Ces oiseaux ont réussi à le faire aussi bien que les humains. Malgré leur petite cervelle, les pigeons peuvent mémoriser jusqu'à 1 800 images et faire la différence entre les personnes et les expressions faciales. De ce fait, ils ont été entraînés à distinguer entre les images des tissus cancéreux et non cancéreux. De cette manière, ils pourraient aider à valider les futures méthodes de diagnostic du cancer basées sur l'imagerie.

2. Les abeilles

Les abeilles ont un odorat incroyablement développé. Elles peuvent repérer certaines molécules d'une substance dans une pièce et détecter ainsi des odeurs associées à des maladies, comme la tuberculose et le diabète. De plus, les abeilles peuvent être entraînées rapidement. Leurs antennes leur permettent de détecter des odeurs spécifiques dans un mélange de substances olfactives, comme les échantillons de souffle humain. Les gens peuvent respirer en toute sécurité dans une chambre avec des abeilles dressées avec une récompense de sucre pour réagir à la détection de certaines substances chimiques.

3. Les rats

Des chercheurs coréens ont montré que des rats pouvaient sentir le toluène, un liquide dont l'odeur est associée au cancer du poumon. De ce fait, les chercheurs ont appris aux rats à sauter sur une corniche flottante lorsqu'ils sentaient le toluène. Les rongeurs ont ensuite été testés avec de vrais échantillons de respiration humaine enrichis en toluène. Après plus de mille tests, les rats ont détecté la substance avec une précision d'environ 82%. Mais comment les rats communiquent-ils ce qu'ils sentent aux humains ? Cela reste un peu étrange. Les chercheurs se contentent simplement de voir si les rats sautent sur la corniche flottante.

4. Les chats

Les chats pourraient sauver la vie de leur propriétaire en détectant des maladies. Bien qu'il n'y ait pas d'études scientifiques sur le sujet, on raconte des anecdotes intéressantes. Une femme a découvert son cancer du sein après que son chat a griffé sa poitrine. Aussi, un homme a été alerté sur son cancer du poumon par les griffes de son chat. Le nez des chats n’est pas aussi puissant que celui des chiens, mais il peut différencier les odeurs mieux qu’un humain. Ces félins pourraient ainsi être utilisés dans le domaine médical, mais il y a encore un long chemin a parcourir avant d'en arriver là.

5. Les chiens

Les chiens peuvent détecter le cancer grâce à leur incroyable odorat. Ils peuvent repérer la maladie dans le souffle, l'urine et même dans la salive. Cela est très important, car plus tôt on détecte le cancer, plus on peut le traiter facilement. Les chiens doivent être entraînés avec environ 300 échantillons pour apprendre à reconnaître l'odeur du cancer. Certains chercheurs utilisent les chiens pour détecter les tumeurs, mais d'autres travaillent sur un nez mécanique qui pourrait faire le travail. De cette façon, les chiens pourront se concentrer sur d'autres tâches.

Numéro 5 : Les pigeons

Des chercheurs américains ont testé l’aptitude des pigeons à détecter le cancer du sein à partir d’imagerie médicale. Ces oiseaux ont réussi à le faire aussi bien que les humains. Malgré leur petite cervelle, les pigeons peuvent mémoriser jusqu’à 1 800 images et faire la différence entre les personnes et les expressions faciales. De ce fait, ils ont été entraînés à distinguer entre les images des tissus cancéreux et non cancéreux. De cette manière, ils pourraient aider à valider les futures méthodes de diagnostic du cancer basées sur l’imagerie.

Les Pigeons

Numéro 4 : Les abeilles

Les abeilles ont un odorat incroyablement développé. Elles peuvent repérer certaines molécules d’une substance dans une pièce et détecter ainsi des odeurs associées à des maladies, comme la tuberculose et le diabète. De plus, les abeilles peuvent être entraînées rapidement. Leurs antennes leur permettent de détecter des odeurs spécifiques dans un mélange de substances olfactives, comme les échantillons de souffle humain. Les gens peuvent respirer en toute sécurité dans une chambre avec des abeilles dressées avec une récompense de sucre pour réagir à la détection de certaines substances chimiques.

Les Abeilles

Numéro 3 : Les rats

Des chercheurs coréens ont montré que des rats pouvaient sentir le toluène, un liquide dont l’odeur est associée au cancer du poumon. De ce fait, les chercheurs ont appris aux rats à sauter sur une corniche flottante lorsqu’ils sentaient le toluène. Les rongeurs ont ensuite été testés avec de vrais échantillons de respiration humaine enrichis en toluène. Après plus de mille tests, les rats ont détecté la substance avec une précision d’environ 82%. Mais comment les rats communiquent-ils ce qu’ils sentent aux humains ? Cela reste un peu étrange. Les chercheurs se contentent simplement de voir si les rats sautent sur la corniche flottante.

Les Rats

Numéro 2 : Les chats

Les chats pourraient sauver la vie de leur propriétaire en détectant des maladies. Bien qu’il n’y ait pas d’études scientifiques sur le sujet, on raconte des anecdotes intéressantes. Une femme a découvert son cancer du sein après que son chat a griffé sa poitrine. Aussi, un homme a été alerté sur son cancer du poumon par les griffes de son chat. Le nez des chats n’est pas aussi puissant que celui des chiens, mais il peut différencier les odeurs mieux qu’un humain. Ces félins pourraient ainsi être utilisés dans le domaine médical, mais il y a encore un long chemin à parcourir avant d’en arriver là.

Les Chats

Numéro 1 : Les chiens

Les chiens peuvent détecter le cancer grâce à leur incroyable odorat. Ils peuvent repérer la maladie dans le souffle, l’urine et même dans la salive. Cela est très important, car plus tôt on détecte le cancer, plus on peut le traiter facilement. Les chiens doivent être entraînés avec environ 300 échantillons pour apprendre à reconnaître l’odeur du cancer. Certains chercheurs utilisent les chiens pour détecter les tumeurs, mais d’autres travaillent sur un nez mécanique qui pourrait faire le travail. De cette façon, les chiens pourront se concentrer sur d’autres tâches.

Les Chiens

Laisser un commentaire

* Champs requis