« Les squatteurs sont protégés » : les internautes outrés suite à la diffusion d’une scène de Zone interdite

L’émission Zone Interdite était consacrée au métier d’huissier de justice. Une séquence montrant des squatteurs a provoqué la colère des internautes.

Sabrina Biodore
Par Sabrina Biodore Publié le 15/11/2022 à 17:12
Les Squatteurs Sont Protégés Les Internautes Outrés Suite à La Diffusion D'une Scène De Zone Interdite
Crédit photo : Pixabay

L'émission Zone interdite diffusée le 13 novembre 2022 avait pour thématique "Expulsons, saisies, ventes aux enchères : les huissiers en première ligne". Pendant plusieurs semaines, les journalistes de l'émission ont donc suivi Maîtres Sandra Ingolt et Benoît Jodel dans leurs tâches quotidiennes. Ces huissiers de justice travaillent à Pont-à-Mousson, en Meurthe-et-Moselle.

Zone interdite : un magazine d'investigation

Zone Interdite est une émission de télévision qui est diffusée chaque dimanche soir, à partir de 20h50 sur M6. la principale thématique de ce programme est de proposer des enquêtes d'investigation. En effet, la ligne éditoriale a pour objet le décryptage du monde tel qu'il est. Les journalistes abordent des sujets aussi divers et variés que l'euthanasie, la prostitution, l'immobilier, la restauration... Dimanche 13 novembre, c'est la profession d'huissier qui était mise à l'honneur. L'enquête visait à mettre en évidence les méthodes appliquées par ces professionnels afin de procéder aux saisies, recouvrements ou expulsions.

Une séquence qui créé le malaise

Et justement, l'une des scènes diffusées au cours de l'émission qui a suscité la colère des internautes. Marie et Alexandre ont acheté un ancien garage qu'ils ont réhabilité en logements. Ils ont d'ailleurs "mis toutes leurs économies" dans cet achat. Malheureusement pour eux, leurs locataires ne paient plus de loyers depuis deux ans. La situation financière des propriétaires est donc en train d'en pâtir. D'autant plus qu'ils se sont endettés sur vingt ans ^pour acquérir ce bien. "On a tout de même plus de deux ans de procédure et pendant ce temps-là, les propriétaires sont aux abois parce que leur prêt, c’est tous les mois que ça tombe, tous les mois ils doivent payer leurs charges et tous les mois ils doivent manger', a donc précisé Me Benoît Jodel au cours du reportage.

Le tribunal a délibéré et autorisé la procédure d'expulsion des locataires qui ne paient pas. Toutefois, la trêve hivernale repousse la procédure. L’huissier n'a alors aucun recours et fait face à l'impuissance et aux difficultés de Marie et Alexandre. Au cours de la séquence, il va tout de même tenter de faire entendre raison aux locataires.

Des locataires devenus squatteurs

Les locataires, bien qu'ils ne paient plus de loyers depuis plusieurs mois, vont refuser de s'exécuter. Apparemment, ces derniers sembleraient avoir "préféré mettre leur argent dans des voitures plutôt que dans des loyers". Ils vont ensuite prendre à partie l'huissier de justice qui avait pour mission d'"embarquer l’un des véhicules des débiteurs".

Me Benoît Jodel a donc subi les invectives et les insultes des locataires mauvais payeurs. Ces derniers ont en outre failli renverser le professionnel. Une séquence hallucinante qui a provoqué la colère des internautes et de la twittosphère. "Les squatteurs sont plus au fait des lois que beaucoup d'entre nous, j'hallucine", "On marche sur la tête dans ce pays. Les squatteurs ont plus de droits que les propriétaires. toujours du côté des profiteurs", "La France doit être le seul pays au monde où les squatteurs sont protégés", a-t-on notamment pu lire sur Twitter. 

Sabrina Biodore

Rédactrice web, j'ai forgé ma plume à l'ère du web. Séries addict, passionnée de cinéma, de lecture, mais je m'intéresse à de nombreux sujets.

Laisser un commentaire

* Champs requis