Sommeil excessif : la mauvaise idée d’un roupillon trop long

Comme quoi le sommeil peut être dangereux!!

Cropped Favicon Pausecafein 1.jpg
Par La rédaction Modifié le 19/09/2022 à 11:39
Le sommeil excessif, cette maladie méconnue.

Le sommeil est un élément indispensable pour toute personne vivant sur terre. Il existe plusieurs rythmes de repos selon les journées de chacun. Entre les grands dormeurs qui ont besoin de 7 à 8H de sommeil ou plus, puis de petits temps de repos, l'équilibre est parfois difficile à trouver. Cependant, le corps humain a besoin de 7h de sommeil pour un corps en pleine forme. Ni plus ni moins. Car, les conséquences d'un sommeil trop reposant sont visibles à tout point de vue dans la vie réelle. C'est pourquoi, il faut se méfier de son sommeil qui est le révélateur de problèmes de santé jusqu'ici ignorer.

Un temps de sommeil inédit pour les enfants

Quand on fait trop la fête, le réveil du matin est sans aucun doute difficile. Pour beaucoup, la fameuse gueule de bois apparaît sans trop sourciller : voix cassée, cernes visibles et petit visage avec des difficultés à se réveiller. Cependant, lors d'une fiesta bien arrosée, il semble courant de dormir plus que la moyenne des 7 heures requises. En effet, le corps, après une grande dose d'adrénaline a besoin de se reposer en conséquence. C'est pourquoi, le temps de sommeil n'est plus de 7h mais parfois de 8 ou 9 heures. Ce qui correspond à un rythme de récupération normal.

Pour autant, il faut se méfier des idées reçues : "je me couche à 21h et me lève à 7h" ou encore, tous les adultes, qui se couchent vers 21h et se lèvent au petit matin. Ces plages horaires de sommeil sont souvent néfastes pour la santé.

Il ne faut pas confondre les temps de repos des adultes à ceux des enfants. En outre, ces derniers ont besoin de récupérer bien plus souvent à cause d'une charge mentale due à leur âge : croissance, temps scolaire, activités sportives ou culturelles. Parfois, nos enfants dorment entre 7 et 10 heures par nuit. Excessif.

Le sommeil excessif est un symptôme néfaste pour 2% de la population mondiale.
Source : brightside.me

Pour un adulte, le sommeil excessif est une alerte

Le sommeil excessif traduit, s'il se répète y compris en semaine des problématiques de santé que même Neymar ne pourrait avoir en se couchant à 4h du matin tous les jours. En l'occurrence, si l'on se réveille au matin après10 heures de sommeil et que la fatigue se fait ressentir, c'est qu'il y a des paramètres à régler dans le rythme de vie :

  1. Stress lié au travail ;
  2. Problèmes familiaux qui demandent une énergie considérable pour les résoudre ;
  3. Temps de repos irréguliers dans la journée ;
  4. Manque de temps pour prendre soin de soi ;
  5. Maladies qui empêchent le corps d'être en bonne santé.

Au-delà de nos vies courantes, il existe plusieurs phénomènes qui décryptent un problème lié au sommeil excessif. Il existe pour des millions de personnes une problématique liée à l'hypersomnie, l'antithèse de l'insomnie.

l'Hypersomnie, dans l'ombre de l'insomnie

Peu de gens connaissent l'hypersomnie. C'est le faux jumeau de l'insomnie. Autrement dit, un insomniaque est une personne qui se repose peu car il se réveille toutes les demi-heures ou deux heures. Un insomniaque peut avoir des nuits extrêmement difficiles et une fatigue précoce. Cette maladie provoque des effets néfastes dans la vie quotidienne de plusieurs millions de personnes. Elle touche toutes les tranches d'âge.

L'hypersomnie propose le phénomène inverse. Il s'agit d'un sommeil réparateur trop important qui a des conséquences en journée. Au réveil, une personne atteinte d'hypersomnie n'a pas une pêche exceptionnelle. Au contraire, elle ressent une fatigue lourde. Elle provoque dès le réveil des sensations étranges et empêche une excellente mise en condition physique pour la journée.

Dès lors, les siestes à répétition s’enchaînent pour les personnes affectées par cette maladie mentale. Ce qui a pour conséquence de créer un faux rythme difficile à éliminer.

La dépression, le stress, ces symptômes de sommeil excessif

À l'origine de l'hypersomnie, il y a des symptômes bien connus comme la dépression. Cette dernière touche des millions de personnes dans le monde. Sa genèse remonte à des contextes dans la vie quotidienne : le travail, les problèmes personnels ou familiaux. Faire une dépression n'est jamais agréable. Tout simplement car notre vie est comme un boulet que l'on traîne au pied.

Les personnes ayant une fatigue lourde même après des heures de sommeil ont de quoi s'inquiéter. La dépression comme le stress sont des éléments indissociables du sommeil excessif. Pour les combattre, il faut se rendre chez un spécialiste qui connaît différentes méthodes pour vous aider.

Cropped Favicon Pausecafein 1.jpg

Inspirant, Divertissant, Impertinent : Pause Caféin sélectionne le meilleur des actus virales pour vous.

Laisser un commentaire

* Champs requis