Retrouvez nous aussi sur

0

Partages

22.1K

Vues

10 parties du corps inutiles qui disparaîtront avec l'évolution de l'Homme

Publié dans par La Rédaction

Il se peut que plus tard, nous n'ayons plus que 8 orteils en tout

Le corps de l'homme est une complexité de la nature qui ne cesse de passer entre les mains de l'évolution. Aujourd'hui encore, plusieurs spécialistes peinent à se mettre d'accord quant à l'utilité ou non de certains partie ou organes du corps. 

 

En voici 10, jugées inutiles, qui pourraient bien disparaître un jour avec l'évolution de notre espèce :

 

1. La troisième paupière

 

?il d'une femme

Source photo : thejournal.ie

 

La petite peau présente à l'intérieur de l’œil est un vestige de l'évolution appelée membrane nictitante. Certains animaux la possèdent encore ; Elle leur permet d'humidifier l’œil tout en gardant la visibilité. 

 

2. Les amygdales

 

Un enfant en consultation chez le docteur

Source photo : magicmaman.com

 

Les amygdales sont des tissus lymphoïdes au fond de la gorge qui filtrent les bactéries et les virus. Malheureusement, elles sont également sujettes aux infections. C'est pourquoi les enfants doivent très souvent se les faire retirer. Bien heureusement, les amygdales rétrécissent avec le temps et cessent de poser problème.

 

3. Les mamelons chez les hommes

 

homme torse nu

Source photo : Futura Sciences

 

A la création du fœtus, ce dernier est par défaut de sexe féminin. C'est uniquement à l'arrivée de la testostérone qu'il se "transforme" en sexe masculin (le processus étant bien évidemment plus complexe). Les mamelons sont les vestiges de ce que l'homme aurait pu être s'il n'y avait pas eu le chromosome Y dans le lot. 

 

4. L'appendice

 

dessin du système digestif

Source photo : lachirurgie-digestive.fr

 

Alors que l'on pourrait très bien vivre sans, de récentes études indiqueraient que l'appendice ne serait pas aussi inutile que l'on pourrait le croire. Ce dernier est une réserve de bactéries qui aident au bon fonctionnement du système digestif et à repeupler les intestins lorsque ces derniers seraient victimes d'une maladie ou infection gastrique. 

 

5. Le coccyx

 

schéma du corps

Source photo : medscape.com

 

Le coccyx est un vestige de nos ancêtres dont la fonction a été perdue au cours de l'évolution : une queue. Lorsque l'être humain a appris à marcher, il n'avait plus besoin de cette queue pour garder l'équilibre, c'est ce pourquoi nous l'avons perdue petit à petit, contrairement aux singes par exemple.

 

6. Les dents de sagesse

 

dents de sagesse

Source photo : studiodentaire.com

 

Seules 5% des personnes ont suffisamment de place dans leur mâchoire pour leurs dents de sagesse,. C'est pourquoi, aujourd'hui, nous devons les retirer par une opération. Autrefois, lorsque le dentifrice et l'hygiène dentaire n'existaient pas encore, elles étaient bien utiles lors de la perte d'une molaire. Aujourd'hui, nous prenons bien trop soin de nos dents pour que ces dernières ne tombent. 

 

7. Syndrome de la côte cervicale

 

syndrome de la côte cervicale

Source photo : qmedicine.co.in

 

Le syndrome de la côte cervicale est caractérisé par l'existence d'une côte cervicale supplémentaire. Cette maladie congénitale touche seulement 5% des personnes. Cette côte surnuméraire n'est pas un vestige de l'évolution mais plutôt une malformation osseuse.

 

8. Le canal déférent (spermiducte) des femmes

 

Tout comme l'homme avec les mamelons, les femmes possèdent un canal déférent proche de leurs ovaires. Lors du développement du fœtus de sexe féminin, les potentiels canaux se sont atrophiés pour ne plus être que de minuscules tuyaux inutiles.

 

9. Les muscles horripilateurs

 

fonctionnement de la chair de poule

Source photo : anaisequey.com

 

Ces tout petits muscles sont ceux qui provoquent la chair de poule lorsque vous avez froid ou peur. Autrefois, ce phénomène se produisait afin de garder la chaleur du corps et de paraître plus imposant aux yeux de l'ennemi (ce que font encore les animaux). Aujourd'hui, ils risquent de disparaître avec l'évolution de l'homme, tout comme les poils. 

 

10. Le petit doigt de pied

 

petit doigts de pied séparé

Source photo : wikihow.com

 

Autrefois, nos ancêtres se servaient du petit orteil pour se déplacer dans les arbres et attraper les branches. Aujourd'hui, l'homme moderne n'en a plus l'utilité, ni pour attraper des objets (car ce n'est pas évident), ni pour marcher et garder l'équilibre. Nous avons déjà les autres orteils pour ça. 

 

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le liker et le partager sur les réseaux sociaux !

Partager

publié dans

science

Vos amis sont déja sur Pause Cafein

Rejoignez les !

rejoignez nous sur facebook

Nous écrivons des articles comme celui-ci tous les jours !

pausecafein
^