Raquel Welch, icône d’Hollywood des années 60 et 70, tire sa révérence

Star hollywoodienne, Raquel Welch est décédée le soir du 15 février.

Par Aylan-afir Modifié le 05/04/2023 à 13:52
Notez cet article

Grande perte pour le cinéma hollywoodien. Comédienne à succès des années 60 et 70, Raquel Welch est décédée dans la soirée du 15 février. Celle qui incarnait Loana dans Un million d'années avant Jésus-Christ a joué dans de nombreux chefs-d'œuvre. Elle laisse derrière elle une carrière incroyable, marquée par sa participation à plus d'une trentaine de films, ainsi que de nombreux titres et récompenses.

Reine de beauté et icône du cinéma

Celle qui s'appelait à l'époque Jo Raquel Tejada a fait ses débuts dans le mannequinat avant de rejoindre Hollywood. Elle a remporté de nombreux concours de beauté, et devient le nouveau s*x-symbol après Marilyn Monroe. La jeune Bolivienne aux cheveux auburn et à la plastique de rêve a prouvé au monde entier, à ce moment-là, qu'il n'était pas nécessaire d'être blonde pour incarner la beauté au féminin.

L'actrice avouera, des années plus tard, que ce titre de poupée d'Hollywood n'était pas en adéquation avec ses principes ni avec l'éducation qu'elle a reçue. « Le fait que j'en sois devenu un est probablement le malentendu le plus beau, le plus glamour et le plus heureux », avait-elle confié lors d'une interview.

Et ce titre-là, qui lui a peut-être valu sa carrière à Hollywood, elle l'a obtenu après sa participation au film Un million d'années avant Jésus-Christ, en 1966. Lors de ce long-métrage, la défunte avait incarné une femme des cavernes. Son personnage avait un dialogue d'à peine 2 ou 3 phrases. Et pourtant, ce rôle a fait décoller sa carrière. Ce qui a rendu ce film si populaire, ce n'étaient pas les répliques courtes de Raquel, mais son corps de rêve, dévoilé dans un bikini en peau de bête. Sa photo, à l'affiche du film, en a fait tourner des têtes à l'époque.

Forte de ce premier succès, Raquel enchaînera avec plus d'une trentaine d'autres films, à l'instar des Trois Mousquetaires, Right to die, Bandolero, ou encore Les cent fusils.

Après quatre échecs, elle décide de ne plus se remarier

Côté vie privée, Raquel n'a pas toujours connu la stabilité. Plus jeune, elle épouse son amour du lycée, James Welch, avec qui elle aura ses deux enfants, Damon et Tahnee. En 1962, le couple se sépare. Leur divorce sera prononcé deux ans plus tard, en 1964. Raquel se marie une deuxième fois en 1967, avec le célèbre producteur Patrick Curtis. Leur aura duré 5 ans.

Après son deuxième divorce, l'actrice épouse un autre producteur en 1980, qui n'est autre qu'André Weinfeld. En 1990, le couple se sépare. Enfin, elle épouse le président de Mulberry Street Pizzeria, Richard Palmer, en 1999. En 2003, elle annonce une nouvelle fois un divorce. Mais cette fois-ci, elle se fait la promesse que ce sera le dernier.

Elle continue donc seule son chemin, jusqu'à son décès, le 15 février, à l'âge de 82 ans. Selon son manager, elle a succombé à une maladie dont nous ignorons encore la nature. « Elle est décédée paisiblement tôt ce matin, après une brève maladie », a-t-il déclaré sans plus de détails.

Repose en paix, Raquel Welch.

Laisser un commentaire

* Champs requis