L’Amour est dans le pré : un candidate grillée par son patron après avoir donné une excuse douteuse pour participer à l’émission

Pour participer à une émission de télé-réalité, il faut avoir du temps. Cette candidate de l’Amour est dans le pré a utilisé une excuse plutôt douteuse pour participer à l’émission !

Sabrina Biodore
Par Sabrina Biodore Publié le 20/10/2022 à 16:08
L'amour Est Dans Le Pré Un Candidate Grillée Par Son Patron Après Avoir Donné Une Excuse Douteuse Pour Participer à L'émission
Crédit photo : M6

L'émission L'Amour est dans le pré est riche en surprises pour cette dix-septième édition. La valse des amours des agriculteurs est suivie par des millions de téléspectateurs sur M6. Les prétendants qui travaillent doivent donc aménager le temps dont ils ont besoin pour participer au programme. L'une des candidates a trouvé une excuse qui n'est pas véritablement bien passée auprès de son employeur.

Une prétendante remarquée

Laurence Ceinturet est une prétendante qui a su se faire remarquer dans l'Amour est dans le pré. En effet, la Charentaise était en rivalité avec Nathalie pour conquérir le coeur de Jean. L'agriculteur de 58 ans, père de trois enfants au passé difficile, avait fait son choix entre les deux femmes d'une manière assez explicite. Et pour cause, il avait langoureusement embrassé Laurence. La scène s'était déroulée en présence de sa rivale Nathalie, qui avait choisi de quitter l'émission après cela. Depuis, la séquence filmée a, comme on peut l'imaginer, fait le buzz. Elle a donc été relayée en masse sur les réseaux sociaux. Une notoriété soudaine que Laurence n'avait certainement pas soupçonnée en s'inscrivant à l'émission.

Seulement voilà ! Laurence travaille actuellement en tant qu'agente de la fonction publique, dans la cantine d’une école maternelle située à Saint-Yrieix (Haute-Vienne). Et si elle pensait passer inaperçue, le baiser qu'elle a échangé avec Jean l'a plutôt mise sous le feu des projecteurs. La mairie de la commune où elle travaille a donc rapidement identifié son employée. Or, cette dernière était censée être en arrêt maladie !

Un arrêt maladie qui passe mal

Effectivement, Laurence n’avait pas trouvé d'autre solution que de se mettre en arrêt maladie pour participer à cette nouvelle saison de l'Amour est dans le pré. Et bien qu'elle n'ait commis aucune infraction, le maire déplore que l'a candidate n'ait pas fait preuve de transparence sur cette question. Selon lui, son absence constitue "une atteinte au fonctionnement interne des services" et une "injustice" pour ses collègues, qui ont plus de travail du fait que Laurence ne soit pas présente. Prise sur le fait et un peu inquiète, la candidate a alors déclaré : "Tout ça devient grave. Moi, je ne veux pas de problème avec la mairie.".

Selon son employeur, l’absence de Laurence Ceinturet est également problématique pour une question d'image. Afin d'être plus explicite, le maire de Saint-Yrieix a ainsi précisé : "Car des personnes âgées avec qui elle était en contact se sont étonnées qu’un agent en arrêt puisse participer à une émission de télé-réalité". Heureusement pour la prétendante de Jean, aucune sanction n'a été prise contre elle. Elle a tout de même préféré préciser qu'elle n'avait perçu aucune rémunération de la part de la chaîne M6 pour être présente dans le programme. Un point important à noter. Malgré ces rebondissements, Laurence continue à construire son histoire avec Jean, comme on a pu le voir dans le dernier épisode, diffusé le 17 octobre. Peut-être en saura-t-on plus sur les suites de cette affaire, dans les prochains épisodes de L'Amour est dans le pré...

Sabrina Biodore

Rédactrice web, j'ai forgé ma plume à l'ère du web. Séries addict, passionnée de cinéma, de lecture, mais je m'intéresse à de nombreux sujets.

Laisser un commentaire

* Champs requis