La boîte à LOL débarque sur les réseaux sociaux !

Cet appareil ne vous laisse écrire LOL que si vous avez vraiment ri !

Par Afir Publié le 14/01/2023 à 13:02
La Boite à Lol Débarque Sur Les Réseaux Sociaux
La boite à LOL débarque sur les réseaux sociaux

Pour ceux qui pensaient que l’année 2023 serait riche en inventions utiles, l’heure ne semble pas encore venue.  C’est avec fierté et humour que son inventeur a récemment présenté sa petite boîte sur les réseaux sociaux. Vous réfléchirez désormais à deux fois avant d’envoyer des LOL à tout-va dans chacun de vos messages !

LOL

L’ère du numérique est aussi (et surtout) celle du langage texto et des acronymes. Parmi les acronymes les plus anciens et les plus utilisés, LOL arrive certainement en tête de classement. Cet acronyme anglais de “Laughing Out Loud” (riant aux éclats) est sûrement l’un des plus utilisés de tous les temps. Il n’indique pas forcément que l’on est en train de rire à gorge déployée, mais vient surtout garnir les messages contenant du second degré.

Brian Moore, l’inventeur de la boîte à LOL, a visiblement souhaité redonner à l’acronyme LOL son lustre d’antan : "Je me souviens quand LOL signifiait 'rire aux éclats'. Vous savez, un vrai rire. Et maintenant ça ne veut plus rien dire. Réduit à la simple reconnaissance d'un message". Ce message, empreint de nostalgie et d’une certaine aigreur a fait guise d’introduction à la présentation de l’appareil sur les réseaux sociaux.

Avec Brian Moore, un LOL est un LOL et il veut désormais s’assurer que vous avez vraiment ri avant d’employer le célèbre acronyme, et cela sera tout à fait possible grâce à la boîte à LOL. Ce dispositif ne vous permet de taper LOL sur votre appareil que si vous avez réellement ri ou souri. Il a fabriqué ce petit boîtier à l’aide d’une imprimante 3D. Très simple d’utilisation, il vient se brancher directement, par port USB, à votre ordinateur.

Un boîtier détecteur de rires

Un microphone accompagne le boîtier et permet de savoir si l’utilisateur a réellement ri. Si tel est le cas, une lumière verte s’allume sur le boîtier et l’acronyme LOL s’affiche à l’écran et dans votre texte. Il est alors accompagné d’une mention “vérifié”, avec heure et date. Dans le cas contraire, et si vous avez simulé de manière éhontée, une lumière rouge s’allume. L’acronyme est alors remplacé par un assez glauque “c’est drôle”.

L'intelligence artificielle derrière cette invention permet de reconnaître plusieurs types de rires. Brian Moore a d’abord dû constituer une base de données de rires. Fait surprenant, il n’a utilisé et enregistré que ses propres rires. Lors d’une interview pour IFLScience, l’inventeur détaille sa méthode. "Il y a une puce avec un micro intégré dans le LOL Verifier qui est capable de faire de l'IA de pointe. Et j'ai formé un modèle d'apprentissage automatique sur mes rires, donc cette puce détecte si elle a entendu mon rire… ou autre chose".

Très fier de son invention, Brian Moore lui promet un bel avenir. Il plancherait d’ailleurs déjà sur sa prochaine invention révolutionnaire, un “simulateur occupé”. Ce dernier servirait à ceux qui travaillent depuis chez eux à faire croire à leur employeur qu’ils travaillent réellement.

Rédacteur freelance spécialisé dans la presse Digital. Je couvre de nombreux sujets d'actualité qui font la une du monde, avec moi toute l'actualité en continu.

Laisser un commentaire

* Champs requis