Gucci : Alessandro Michele quitte le poste de directeur artistique !

Le styliste Alessandro Michele quitte la maison Gucci après plus de vingt ans à la direction artistique !

Sabrina Biodore
Par Sabrina Biodore Publié le 25/11/2022 à 19:21
Gucci Alessandro Michele Quitte Le Poste De Directeur Artistique !
Crédit photo : Pexels
Le monde de la mode est mouvant. Les grands couturiers, à la tête de la direction artistique des marques luxueuses, font et défont les modes et les tendances. Alessandro Michele, qui était directeur de la création de la maison de haute couture italienne Gucci, a annoncé qu'il quittait son poste après plus de vingt ans de bons et loyaux services. C'est la fin d'une ère pour la maison de luxe. Une page se tourne dans le milieu de la mode, et dans la vie du créateur qui a porté l'image de la marque pendant des années.

Un parcours "atypique"

La première boutique Gucci a été créée à Florence en 1921. A ses débuts, la marque était spécialisée dans la maroquinerie haut de gamme. Les premiers succès ont eu lieu dans les années 1950. Gucci a alors pris une envergure internationale. Quelques années plus tard, en 1973, le célèbre logo de la marque a fait son apparition.  La maison italienne propose dorénavant des vêtements haute couture, du prêt-à-porter, des produits de maroquinerie. Mais également des parfums, des chaussures, ainsi que des produits de beauté.

Alessandro Michele a pris la tête de la création artistique de Gucci en 2015. Le styliste de 50 ans avait alors succédé à Frida Giannini. Il a remodelé l'image de la maison de luxe au fur et à mesure des collections qu'il a créées pour elle. Lors de ses débuts, il avait particulièrement fait impression dans le monde de la mode en créant une collection en seulement cinq jours. Il avait réussi à collectionner les succès. Il a notamment obtenu le prix du " meilleur designer de l'année" lors des British Fashion Award en 2015.

Une nouvelle ère pour Gucci

 « Il arrive que les chemins se séparent en raison des perspectives différentes que chacun d'entre nous peut avoir. Aujourd'hui s'achève pour moi un parcours extraordinaire, qui a duré plus de vingt ans, au sein d'une entreprise à laquelle j'ai inlassablement consacré tout mon amour et ma passion créative. Pendant cette longue période, Gucci a été mon foyer, ma famille d'adoption. À cette famille élargie, à toutes les personnes qui ont pris soin d'elle et l'ont soutenue, j'adresse mes plus sincères remerciements, ma plus grande et ma plus sincère étreinte », a déclaré l'ancien élève de l’Accademia di Costume e di Moda de Rome, peu après l'annonce de son départ, dans un communiqué de presse transmis par le groupe Kering, actuel propriétaire de la marque Gucci.

« Avec eux, j'ai souhaité, rêvé, imaginé. Sans eux, rien de ce que j'ai construit n'aurait été possible. Je leur adresse mon vœu le plus sincère : que vous puissiez continuer à cultiver vos rêves. Cette matière subtile et intangible qui fait que la vie vaut la peine d'être vécue. Puissiez-vous continuer à vous nourrir d'une imagerie poétique et inclusive, en restant fidèles à vos valeurs. Que vous viviez toujours de vos passions, poussés par le vent de la liberté », pouvait-on également lire. Un message qu'Alessandro Michele a également partagé évoquant son départ de la maison de haute couture sur son compte Instagram, le 23 novembre.

La marque Gucci a été rachetée par le groupe Kering en 1999, (alors qu'il portait encore le nom PRR). François-Henri Pinault, actuel PDG du groupe de luxe, a salué le départ d'Alessandro Michele en ces termes. « Sa passion, son imagination, sa fantaisie et sa culture ont contribué à remettre Gucci sur le devant de la scène, où se trouve sa place ». Toutefois, Il n'a aucunement précisé si un remplaçant avait été désigné pour le succéder.

Alors, qui sera la personne qui va reprendre les rênes de l'empire Gucci ? Nous aurons peut-être la réponse dans les prochains jours !

Sabrina Biodore

Rédactrice web, j'ai forgé ma plume à l'ère du web. Séries addict, passionnée de cinéma, de lecture, mais je m'intéresse à de nombreux sujets.

Laisser un commentaire

* Champs requis