Top 5 des façons naturelles de digérer plus rapidement

Ces bonnes habitudes vous éviteront d’avoir des troubles digestifs.

Par Aylan-afir Publié le 14/11/2022 à 09:06
Notez cet article

Comprendre le bon fonctionnement de votre système digestif et faire en sorte que la nourriture traverse sans encombre (et au bon rythme) l'ensemble du tractus gastro-intestinal vous aideront à réduire les problèmes digestifs les plus courants. Les conseils suivants peuvent vous aider à accélérer naturellement votre digestion si vous avez des douleurs d'estomac, des ballonnements ou d'autres désagréments.

1. Faire de l'exercice régulièrement

Le sport est un remède miracle. L'activité physique présente vraiment de nombreux avantages, qu'il s'agisse de réduire le stress, d'accroître la force ou de réduire les risques de maladies. Bouger son corps peut aider à faire passer les aliments dans le système digestif. C'est l'un des avantages bien connus du sport. Une simple routine d'exercices peut également être utile pour ceux qui souffrent déjà de constipation.

2. Mangez plus de fibres

Comme vous le savez probablement déjà, les fibres favorisent la santé digestive. Tandis que les fibres insolubles aident à faire avancer les choses dans votre système digestif et à faire passer les aliments. Les fibres solubles absorbent l'eau pour vous aider à évacuer vos selles plus facilement.

3. Évitez les fast-foods

Votre corps bénéficie grandement des graisses saines comme celles contenues dans les avocats, les amandes, les graines de chia, l'huile d'olive et les fruits de mer. La digestion peut être ralentie par d'autres types de graisses, notamment celles des fritures. En général, ce type de nourriture n'est pas très riche en nutriments. De nombreuses recherches ont montré que les fast-foods contiennent fréquemment une variété de substances typiquement malsaines. Ils contiennent beaucoup d'agents de conservation transformés, ainsi que beaucoup de sucre, de sel et de graisses saturées ou trans.

4. Buvez plus d'eau

Les enfants comme les adultes ont été victimes de constipation due à un faible apport hydrique. Bien que les besoins en hydratation soient différents pour chacun, les experts conseillent aux hommes de boire 3,7 litres (soit environ 15,5 tasses) d'eau par jour et aux femmes 2,7 litres (soit environ 11 tasses).
Ces chiffres peuvent sembler excessifs, mais n'oubliez pas qu'ils incluent également la quantité d'eau contenue dans les aliments et celle des boissons que vous buvez. Environ 20 % de votre consommation d'eau provient des aliments que vous mangez. Les 80 % restants proviennent des boissons, notamment l'eau, le é, le thé, le lait et tout autre liquide.

5. Dormez suffisamment

Être en bonne santé passe par une bonne nuit de sommeil. En effet, divers problèmes liés à la santé, comme les maladies cardiaques, le diabète et l'obésité, sont plus susceptibles de se développer lorsque vous ne dormez pas suffisamment. Les habitudes de sommeil peuvent également affecter la digestion et le transit intestinal. Ce lien est toujours présent des années plus tard. Le manque de sommeil semble avoir un mauvais impact sur le processus de digestion du lendemain, les douleurs et la distension de l'estomac (ballonnements) étant particulièrement touchées. Le syndrome du côlon irritable (SCI), l'ulcère gastroduodénal (UGD), le reflux gastro-œsophagien (RGO) et les maladies inflammatoires de l'intestin (MII) ont tous été associés à un mauvais sommeil. La Gastrointestinal Society, une division du Centre canadien de recherche intestinale, suggère de dormir suffisamment pour traiter les problèmes digestifs et la mauvaise digestion.

Numéro 5 : Faire de l'exercice régulièrement

Le sport est un remède miracle. L’activité physique présente vraiment de nombreux avantages, qu’il s’agisse de réduire le stress, d’accroître la force ou de réduire les risques de maladies. Bouger son corps peut aider à faire passer les aliments dans le système digestif. C’est l’un des avantages bien connus du sport. Une simple routine d’exercices peut également être utile pour ceux qui souffrent déjà de constipation.

Faire De L'exercice

Numéro 4 : Mangez plus de fibres

Comme vous le savez probablement déjà, les fibres favorisent la santé digestive. Tandis que les fibres insolubles aident à faire avancer les choses dans votre système digestif et à faire passer les aliments. Les fibres solubles absorbent l’eau pour vous aider à évacuer vos selles plus facilement.

Aliments Riches En Fibres

Numéro 3 : Évitez les fast-foods

Votre corps bénéficie grandement des graisses saines comme celles contenues dans les avocats, les amandes, les graines de chia, l’huile d’olive et les fruits de mer. La digestion peut être ralentie par d’autres types de graisses, notamment celles des fritures. En général, ce type de nourriture n’est pas très riche en nutriments. De nombreuses recherches ont montré que les fast-foods contiennent fréquemment une variété de substances typiquement malsaines. Ils contiennent beaucoup d’agents de conservation transformés, ainsi que beaucoup de sucre, de sel et de graisses saturées ou trans.

Fast Food

Numéro 2 : Buvez plus d'eau

Les enfants comme les adultes ont été victimes de constipation due à un faible apport hydrique. Bien que les besoins en hydratation soient différents pour chacun, les experts conseillent aux hommes de boire 3,7 litres (soit environ 15,5 tasses) d’eau par jour et aux femmes 2,7 litres (soit environ 11 tasses).
Ces chiffres peuvent sembler excessifs, mais n’oubliez pas qu’ils incluent également la quantité d’eau contenue dans les aliments et celle des boissons que vous buvez. Environ 20 % de votre consommation d’eau provient des aliments que vous mangez. Les 80 % restants proviennent des boissons, notamment l’eau, le café, le thé, le lait et tout autre liquide.

Une Femme Qui Boit De L'eau

Numéro 1 : Dormez suffisamment

Être en bonne santé passe par une bonne nuit de sommeil. En effet, divers problèmes liés à la santé, comme les maladies cardiaques, le diabète et l’obésité, sont plus susceptibles de se développer lorsque vous ne dormez pas suffisamment. Les habitudes de sommeil peuvent également affecter la digestion et le transit intestinal. Ce lien est toujours présent des années plus tard. Le manque de sommeil semble avoir un mauvais impact sur le processus de digestion du lendemain, les douleurs et la distension de l’estomac (ballonnements) étant particulièrement touchées. Le syndrome du côlon irritable (SCI), l’ulcère gastroduodénal (UGD), le reflux gastro-œsophagien (RGO) et les maladies inflammatoires de l’intestin (MII) ont tous été associés à un mauvais sommeil. La Gastrointestinal Society, une division du Centre canadien de recherche intestinale, suggère de dormir suffisamment pour traiter les problèmes digestifs et la mauvaise digestion.

Un Homme Qui Dort

Laisser un commentaire

* Champs requis