Stéphane Bern : il raconte sa rencontre fracassante avec la reine Elisabeth II

Il s’attendait à tout…sauf à ça !

Deborahattias
Par Deborah Attias Publié le 19/01/2023 à 19:07
Stephane Bern Balance Du Lourd Sur Sa Rencontre Fracassante Avec La Reine

Stéphane Bern connaît la vie de la reine et de ses proches par cœur. Sauf qu’il ne s’attendait pas à ce qu’elle le dézingue comme ça !

Stéphane Bern en panique !

Cela fait deux décennies que ça dure... et ça n’est pas près de s’arrêter ! En effet, depuis que Stéphane Bern est le chef d’orchestre de Secrets d’histoire, il pulvérise des records d’audience. Que ce soit sur France 2 ou sa petite sœur France 3, les férus du passé se délectent de toutes ses anecdotes. C’est l’évidence, ses connaissances sur la royauté surpassent largement la moyenne. Devenu une référence, il va hélas se prendre les pieds dans le tapis. Sans que l’on sache si c’est la présence de feu Elizabeth II qui l’a chamboulé, il va enfin accepter de tout déballer. Aïe, ça pique !

Stéphane Bern ne regrette rien...

En septembre, la planète se revêt de noir. En rendant son dernier souffle, la reine Elizabeth plonge les Britanniques et les membres du Commonwealth dans un profond désarroi. Incapable de s’en remettre, Stéphane Bern partage sa tristesse sur la Toile ainsi que sur les plateaux de télévision. Hanté par ses souvenirs, il en conserve pourtant un de nature plus qu’embarrassant. Que s’est-il passé pour que son précieux équilibre s’écroule ? Pausecafein vous dit tout !

À cinq reprises, Stéphane Bern va avoir l’honneur de croiser le chemin d’Elizabeth II. Pas du tout surprise par le spécialiste, la mère du Roi Charles avait l’habitude de fréquenter du beau monde. En sept décennies de règne, elle a échangé avec une foule d’hommes d’État. Souhaitant l’impressionner, le chéri de Yori met les petits plats dans les grands. Hélas, de fil en aiguille, le rendez-vous va passer du conte de fées au cauchemar éveillé.

... Sauf ce moment où tout a basculé !


Au début des années 90, François Mitterrand accueille Elizabeth II à Paris. À l’époque, Stéphane Bern n’est pas encore un animateur mythique, mais un simple "journaliste au Figaro". Profitant de ce statut, il se rend d’abord "au dîner organisé à l’Élysée [puis à une] audience à l’hôtel de Marigny." Est-ce sa timidité ou sa nervosité qui l’a fait déraper ? Le mystère reste entier !

Polyglotte, Elizabeth II interpelle Stéphane Bern sur son employeur du moment. Se sentant pousser des ailes et croyant bien faire, il compare ses articles à ceux présents dans le supplément de The Sunday Times. En guise de réponse, il obtient un rictus dont elle avait le secret. Quelques minutes plus tard, il arrive à en saisir toute la symbolique. "Le journal venait juste de faire paraître le livre 'Diana, sa vraie histoire !'" Et connaissant les rapports ambivalents de la bru et de sa belle-mère, il y a fort à parier qu’elle ne porte pas spécialement ce tabloïd dans son cœur.

Merci à nos confrères de Détours en France
Deborahattias

Passionnée par les mots depuis mon enfance, comptez sur moi pour vous raconter les détails croustillants de la vie de vos stars préférées. A tout de suite sur Pausecafein.

Laisser un commentaire

* Champs requis