Pneus neige : quel est le montant de l’amende si votre voiture n’en est pas équipée

Saviez-vous que vous risquez de payer une amende si vous n’équipez pas votre voiture de pneus neige cet hiver ? Quel est son montant ?

Sabrina Biodore
Par Sabrina Biodore Publié le 08/11/2022 à 21:49
Pneus Neige Quel Est Le Montant De L'amende Si Votre Voiture N'en Est Pas équipée Cet Hiver
Crédit photo : Pixabay

La période hivernale approche à grands pas. Et qui dit saison froide dit changement des conditions climatiques. Ce qui entraîne des aménagements en matière de déplacements. Pour les automobilistes, l'équipement de pneus neige est dorénavant obligatoire dans certains départements. Cette obligation couvre la période comprise entre le 1er novembre 2022 et le 31 mars 2023. Cette mesure est imposée aux usagers concernés suite à l'instauration de la loi Montagne II.

Pneus neige : utilité et utilisation

Les pneus devraient être communément nommés pneus hiver. Ils présentent des sculptures plus profondes que les pneus usuels. La gomme utilisée pour les confectionner est également plus souple. Il est recommandé d'équiper votre voiture de pneus hiver dès que les températures deviennent inférieures à 7°C. Ils sont plus adaptés aux conditions hivernales. Leur principale utilité est d'augmenter l'adhérence des pneus sur la route, surtout en cas de chute de neige. Le freinage de la voiture est également amélioré. Pour optimiser l'adhérence à la route de votre voiture, il est impératif d'équiper les quatre roues de pneus neige. Vous pouvez les monter dès la mi-octobre et les démonter vers le milieu du mois de mars suivant, juste avant le printemps.

Attention :
Utiliser des pneus hiver ne vous dispense pas d'adopter une conduite sécuritaire. Roulez à vitesse réduite, pensez à respecter les distances de sécurité et pensez à laisser passer en priorité les véhicules assurant le salage et le déneigement !

Pneus neige obligatoires : dans quels départements ?

Votre voiture doit donc être obligatoirement équipée de pneus neige dans plusieurs départements, depuis le 1er novembre. Si vous n'êtes pas équipés, vous risquez d'être soumis à une amende. Sachez que les 48 départements situés en zone montagneuse peuvent être concernés en France. Cependant, la liste principale des 34 départements où la mesure est mise en place a été précisée sur France Bleu. Voici la liste de ces derniers par ordre alphabétique : Ain, Allier, Alpes-de-Haute-Provence, Hautes-Alpes, Alpes-Maritimes, Ardèche, Ariège, Aude, Aveyron, Cantal, Doubs, Drôme, Haute-Garonne, Isère, Jura, Loire, Haute-Loire, Lozère, Moselle, Puy-de-Dôme, Pyrénées-Atlantiques, Hautes-Pyrénées, Pyrénées-Orientales, Bas-Rhin, Haut-Rhin, Rhône, Haute-Saône, Haute-Savoie, Savoie, Tarn, Territoire de Belfort, Var, Vaucluse, Vosges.

Vous pouvez vous renseigner auprès de la préfecture de votre département pour savoir si vous êtes concernés par cette mesure. Sachez également qu'une signalisation est mise en place dans les zones concernées.

Montant de l'amende prévue

Sachez que les automobilistes qui ne respecteront pas cette obligation devront payer une amende dont le montant s'élève à 135 euros. Votre véhicule peut également être immobilisé si vous ne remplissez pas les conditions de sécurité demandées.

Pour info, il vous reste encore du temps pour vous adapter. En effet, le décret déterminant la sanction à appliquer n'a pas encore été voté par le gouvernement. Un représentant du ministère des Transports a précisé ces informations sur France Info récemment. « Il est important de laisser le temps aux usagers de s’habituer, ce n’est pas une mesure répressive”, a-t-il notamment affirmé. Cela explique donc pour quelle raison « à ce stade et au minimum jusqu’à fin 2022, il n’y aura donc pas de sanction ». 

Sabrina Biodore

Rédactrice web, j'ai forgé ma plume à l'ère du web. Séries addict, passionnée de cinéma, de lecture, mais je m'intéresse à de nombreux sujets.

Laisser un commentaire

* Champs requis