Retrouvez nous aussi sur

0

Partages

10.2K

Vues

Un garçon bisexuel de 12 ans qui avait reçu un soutien inattendu raconte son histoire

Publié dans
par La Rédaction

Le soutien qu'il a reçu ce jour là l'a marqué à vie

Quand on est homosexuel ou bisexuel, ce n'est jamais facile de faire son coming-out. Et Rafi D'Angelo l'a malheureusement appris à ses dépends quand à 12 ans il a révélé sa bisexualité et que le monde s'est retourné contre lui. Très atteint à l'époque, il avait même tenté de se suicider mais heureusement il a reçu un soutien inattendu qui lui a permis de garder la tête hors de l'eau. Cette aide l'a tant marqué qu'il a décidé de la partager dans un thread Twitter très touchant. Découvrez son témoignage.

 

Rafi D'angelo, tweetossource : https://twitter.com/RafiDAngelo

 

twitter, rafidangelo

" Je veux vous parler de l'expérience (non sexuelle) que j'ai eue avec deux garçons en grandissant à l'église parce que je pense toujours de temps en temps à eux et je me demande ce qu'ils deviennent. J'ai été à l'église adventiste du septième jour avec ma mère en grandissant. J'allais également à une église noire avec ma grand-mère le dimanche mais mon église avec ma mère était principalement blanche et un peu folle.

 

Mais ! Nous avions des vacances folles ! Chaque fête de l'Ancien testament ou chaque célébration était une vacance religieuse et je n'allais pas à l'école. La fête des Tabernacles était en automne et nous allions à la plage de Myrtle ou à Jackson Ville ou tout autre part pendant deux semaines

source : https://twitter.com/RafiDAngelo

 

twitter, rafidangelo

Ma prof d'anglais a dit à ma mère que j'étais gay quand j'avais douze ans. Ma mère ne l'a pas dit à mon père mais elle l'a dit au leader de l'église et la fête cette année fut la première où j'étais "out" et j'étais au milieu d'une thérapie de conversion. L'activité cette année pour les enfants était du canoë. Je ne pouvais pas nager et je ne voulais pas mais ils m'ont mis un gilet de sauvetage et m'ont mis en duo avec garçon de 18 ans qui était aussi sauveteur et son frère de 14 ans qui était un excellent nageur.

 

Les membres de notre église dans le pays était principalement blancs mais ces deux garçons étaient noirs. Les deux jouaient au football et celui de 18 ans était très grand. J'avais été harcelé sans merci depuis l'année d'avant où le mot s'était répandu dans l'école et honnêtement j'étais prêt à mourir ce jour là.

source : https://twitter.com/RafiDAngelo

 

twitter, rafidangelo

Je ne peux pas nager Je suis dans un bateau. Ces gars sont massifs. L'église me dit depuis deux mois que je vais aller en enfer. Et j'étais plutôt prêt à mourir de toute façon. J'avais déjà fait une première tentative de suicide et j'avais fait la paix avec une mort à venir par noyade. Je ne disais rien pendant qu'ils pagayaient. Ils parlaient de plein de choses (la famille, l'école, les filles) mais je ne disais rien. Nous avons fini loin des autres bateaux et le garçon le plus âgé, Quincy a proposé de manger des snacks.

 

La conversation s'est orientée vers moi : 
" Quel âge as-tu ? "
12 ans
" Tu as une petite amie ? "
Non
" Pourquoi pas ? "
Je ne sais pas.
" Tu aimes les filles ? "
(silence)
" Tu aimes les mecs ? "
(silence terrifié)

source : https://twitter.com/RafiDAngelo

 

twitter, rafidangelo

À cette époque je n'avais pas les  mots pour expliqué que j'étais attiré par les filles et les garçons. Je pensais qu'être sur le côté féminin du spectre ne m'autorisait pas à aimer les filles. J'avais la vingtaine quand je suis devenu à l'aise en parlant de ma bisexualité. À ce moment sur le canoë, je ne pouvais juste pas du tout parler.

 

" Tu es gay n'est ce pas ? "
(silence)
" Des gens t'embêtent ? '
Quoi
" Tu sais. Quelqu'un qui te pose des problèmes. "
Je...

source : https://twitter.com/RafiDAngelo

 

twitter, rafidangelo

Je ne savais pas ce qu'il voulait entendre. Son frère n'avait rien dit et je pensais que cette conversation allait finir par moi jeté hors du canoë. 


" Écoute mec. Si quelqu'un t'embête, tu viens me voir et je m'en chargerai. "
" Quoi ? Pourquoi ? "
" Je te vois tout seul. Aucun des garçons à l'église ne s’assoit avec toi. Ce n'est pas bien mec. Ce n'est pas bien. On est avec toi. "

source : https://twitter.com/RafiDAngelo

 

twitter, rafidangelo

Quand j'ai fait mon coming-out à l'école, la majorité des gars qui étaient mes amis ont arrêté de me parler. Quelques uns qui était amicaux jusqu'alors étaient mes pires harceleurs. On m'a jeté des briques, on m'a frappé et on a jeté mes devoirs dans les toilettes.

 

Être agressé par ceux dont je pouvais dire qu'ils n'avaient pas fait leur coming-out me blessait beaucoup parce qu'ils ne voulaient pas l'attention sur eux alors je devais tout prendre Je n'avais pas l'habitude d'être gay et avoir des garçons gentils avec moi donc j'ai juste commencé à pleurer.

source : https://twitter.com/RafiDAngelo

 

twitter, rafidangelo

À un moment il a dit "Je ne pense pas que Jésus voudrait que tu te sentes comme ça. Tu aimes tes parents ? Tu aimes Dieu ? Tu es gentil avec les autres ? Tu es bon. Jésus a d'autres choses dont se soucier mec. " Nous avons passé toutes les vacances ensemble et échangé nos mails. J'ai continué à parler au grand frère Quincy quelques années puis cela s'est estompé car il commençait à être vraiment plus vieux mais je suis resté en contact avec Malcolm pendant des années.

 

Alors que j'étais à la fac, j'ai reçu un mail de Malcolm ou celui ci me faisait son coming-out. Je lui ai répondu et nous avons échangé pendant une semaine sur son coming-out, sa relation avec sa famille, avec son église. Il m'a dit qu'il avait failli faire son coming-out sur le bateau mais qu'il était trop nerveux. Il avait l'impression que son grand frère savait déjà et qu'il l'acceptait en disant regarde ce garçon gay, je le soutiens, je serai aussi dans le tien. 

source : https://twitter.com/RafiDAngelo

 

twitter, rafidangelo

Quand il l'a fait en premier, il l'a fait en premier à Quincy et Quincy était là quand il l'a dit à ses parents. Alors merci et bravo à Quincy le premier allié mâle que j'ai jamais rencontré Je ne l'ai connu que quelques temps mais c'était le bon moment et ça m'a boosté et m'a aidé à l'un des pires moments de ma vie. "

source : https://twitter.com/RafiDAngelo

 

Si ce témoignage vous a touché partagez le à vos proches pour répandre l'amour et l'acceptation de tous.

Partager

publié dans

news

Vos amis sont déja sur Pause Cafein

Rejoignez les !

COMMENTER AVEC FACEBOOK

rejoignez nous sur facebook

Nous écrivons des articles comme celui-ci tous les jours !

pausecafein
^