Finances : quelle taxe va subir une augmentation en 2023 ?

Cette taxe va augmenter en 2023. Êtes-vous concernés par cette dernière ?

Sabrina Biodore
Par Sabrina Biodore Publié le 18/01/2023 à 18:37
Finances Quelle Taxe Va Subir Une Augmentation En 2023
Crédit photo : Pexels

Le pouvoir d’achat est une des préoccupations majeures du gouvernement. Du fait de l’inflation, de l’augmentation du coût des matières premières ou de l’énergie, les particuliers doivent trouver des solutions pour s’en sortir financièrement. Et cette nouvelle ne va véritablement pas dans leur sens. En effet, après une hausse en 2022, cette taxe va de nouveau augmenter en 2023. 

Une taxe qui touche les propriétaires

Lorsque l’on est propriétaire de sa propre maison, il y a des règles à connaître. Pour les personnes qui possèdent un abri de jardin, il faut donc savoir que “toute construction en extérieur est soumise à réglementation”. Les obligations, démarches à suivre, les demandes d’autorisation, ainsi que les déclarations et taxes à payer varient selon le projet défini. Cette réglementation encadrant la construction d’abris de jardins existe depuis 2012. La taxe d’aménagement (TA) va également de pair avec ce genre de projet. Elle suit une courbe d’augmentation depuis 2016. 

Une nouvelle augmentation en 2023

Les propriétaires qui envisagent de faire construire un cabanon doivent donc suivre quelques règles simples. La superficie de votre abri de jardin est le premier critère à prendre en compte. Et ce que vous le nommiez, châlet, cabanon ou abri de jardin. Vous ne devez solliciter aucune autorisation si la superficie de cette construction est inférieure à cinq mètres carrés. Vous ne devrez alors pas payer de taxe d’aménagement non plus. 

Pour une superficie supérieure à cinq mètres carrés

Selon Maisons et Travaux, vous serez soumis au paiement de la taxe d’aménagement dès lors que votre abri présente des murs et que sa hauteur sous plafond atteint 1,80 mètres. L’utilisation du bien (espace de rangement d’outillage, espace de bricolage, de jardinage…) reste à votre discrétion. La taxe à payer va varier selon le lieu où vous résidez. Si vous vivez en Île-de-France, vous devrez payer 1 004 euros par mètre carré. Ce tarif est en vigueur depuis le 1er janvier 2023. Dans les autres départements, la taxe d'aménagement s’élève à 886 euros.

Certaines communes ont voté pour l’exonération de taxe d’aménagement, quelle que soit la superficie des constructions de jardin. Toutefois, force est de constater que cet impôt augmente chaque année. Il a subi une hausse de 7 % en 2022. La taxe va de nouveau augmenter de 8 % en 2023. Info importante : pensez à déclarer votre abri de jardin au centre des impôts dont vous dépendez. Surtout si vous n'avez pas effectué de demande de travaux au préalable.   

Des hausses liées au calcul de la taxe

Ces différentes hausses sont liées au mode de calcul spécifique de la taxe d’aménagement. Celui-ci varie selon l’indice du coût de la construction (ICC), publié par l’Insee chaque année. Il a augmenté au cours du troisième trimestre de l’an dernier. Ce qui se répercute sur la taxe d’abri de jardin 2023. Si vous souhaitez calculer le montant de la taxe d’aménagement que vous devrez payer, vous faire appel au simulateur mis à disposition par le gouvernement. Il vous suffit de vous rendre sur le site dédié pour ce faire.

Sabrina Biodore

Rédactrice web, j'ai forgé ma plume à l'ère du web. Séries addict, passionnée de cinéma, de lecture, mais je m'intéresse à de nombreux sujets.

Laisser un commentaire

* Champs requis