Retrouvez nous aussi sur

0

Partages

252

Vues

Elle biberonne plus de 200 éléphanteaux, les sauvant d’une mort certaine

Publié dans par La Rédaction

Daphne Sheldrick a dédié sa vie à ces touchants pachydermes

Elle a consacré plus de 50 ans de sa vie à sauver des éléphants qui faisaient la queue pour réclamer des calins. Retour sur le parcours de cette pionnière de la préservation de la faune sauvage aujourd’hui décédée.

 

L’origine

 

Tout commença en 1948 lorsque David Shelrick, le mari de Daphne, devient responsable d’un parc national au Kenya. Comment ? A l’époque le pays était une colonie anglaise et les parents du jeune Davis y possédaient une plantation de café. Après avoir servi dans l'armée durant la Seconde guerre mondiale, Davis revient naturellement s’installer au Kenya et, de fil en aiguille, se voit proposer la gestion du plus grand parc national du pays.

 

Epris de faune sauvage, il se bat contre les braconniers pour préserver les animaux du parc dont il a la responsabilité, sauvant ainsi de nombreuses antilopes et autre rhinocéros.

 

Daphne Sheldrick, éléphant, sanctuaire, biberon, éléphanteau

Source: David Sheldrick Wildlife Trust

 

A l’époque le commerce d’ivoire fait rage et les éléphants sont particulièrement menacés.

 

En 1977 Davis meurt d’une crise cardiaque. Sa femme décide alors de crée le David Sheldrick Wildlife Trust (DSWT), qui recueille des éléphanteaux et rhinocéros dont les parents ont été tués.

 

Le sauvetage de centaines d’animaux orphelins

 

Aujourd’hui encore les éléphants font partie des espèces souffrant le plus du braconnage. 50 000 pachydermes sont ainsi tués chaque année et les petits ne parviennent pas à survivre seuls. Daphne précise que « Sans la sagesse des vieux éléphants, tués, les familles sont brisées, engendrant, comme chez les humains, des traumatismes irréparables. »

 

Daphne Sheldrick, biberon, éléphant, bébé, sevrage

Source: David Sheldrick Wildlife Trust

 

Mais Daphné persévère. Elle met au point une recette de lait pour les éléphanteaux en infusant de la graisse végétale et de l’huile de noix de coco dans des préparations pour nourrissons humains. Daphne devint ainsi la première personne à élever avec succès un éléphanteau orphelin.

 

En 2018, Daphne Sheldrick, après avoir sauvé et biberonné des centaines d’animaux orphelins, décède d’un cancer du sein. Un livre et plusieurs reportages rendent hommage au parcours inspirant de cette pionnière de la protection de la nature et de la biodiversité. Dans l’une de ses dernières interview, Daphne déclarait : « Les éléphants sont plus en danger aujourd'hui qu'ils ne l'ont jamais été. ». Son association continue de sauver ces animaux, prolongeant son souhait le plus cher.

 

Daphne Sheldrick, éléphant

Source: David Sheldrick Wildlife Trust

 

Si toi aussi tu trouves que cette belle histoire mérite d’être partagée au plus grand nombre, nous t'invitons à la faire connaître auprès de tes ami.es !

Partager

publié dans

femme

Vos amis sont déja sur Pause Cafein

Rejoignez les !

^