Saez : la justification surprenante du chanteur face à la cherté de ses places de concert

Pour expliquer la cherté des tickets pour son récent concert, Saez a une explication étonnante.

Par Aylan-afir Modifié le 30/12/2022 à 16:08
Notez cet article

Réagissant au prix élevé de ses places de concert, Saez se défend de vouloir s’enrichir sur le dos de ses fans et déclare être contraint par la nécessite. Les places de son concert, qui s’est tenu jeudi 29 décembre au Zenith de Paris, se sont vendues à un prix exorbitant

Un rapport difficile aux médias et au public

C’est en 2000 que Damien Saez se révèle au grand public grâce à son single Jeune et Con. Véritable succès de cette année-là, ce titre était censé propulser Saez aux sommets et faire de lui l’un des chanteurs les plus écoutés de sa génération. Il a le vent en poupe, mais entretient un rapport conflictuel avec la presse et les critiques. Il leur tourne régulièrement le dos et ne cultive pas son image auprès des fans. De même, il décline de manière régulière les invitations sur les plateaux TV, se rendant quasi antipathique aux yeux du grand public. Saez ira même jusqu'à refuser d’écrire pour Johnny Halliday! Il se donnera, par ailleurs, en spectacle lors de son passage aux Victoires de la Musique en 2001.

Les critiques n’en demandaient pas tant, Saez est alors victime d’un lynchage régulier. Ses textes sont jugés médiocres et sa musique fade et rébarbative. Ce jugement le poursuivra tout au long de sa carrière. En réaction à la sortie de son dernier album, les commentaires des médias sont sans appel. “J’ai écouté le nouvel album de Saez et j’ai vomi mon kebab”, déclare Konbini. La popularité de Saez chute alors de manière progressive et irréversible, jusqu'à devenir quasi-nulle.

“Je n’arrive plus à vivre à Paris" 

Selon ses propres dires, le chanteur a dû composer durant toute sa carrière avec une importante addiction à l’alcool. "Je fume trois ou quatre paquets de clopes par jour et je siffle trois bouteilles de Jack Daniels par soir”, avait-il notamment déclaré lors d’une interview au Parisien en 2019. Malade et ruiné, l’artiste tente tant bien que mal de redonner de l’allant à sa carrière, notamment sur scène.

Son dernier concert en date s’est tenu le 29 décembre, au Zénith de Paris. A la découverte du prix du ticket de concert, les fans n’en croient pas leurs yeux : 116 euros ! Ses fans, de plus en plus rares, accusent le chanteur de profiter de sa popularité sur scène pour appliquer des prix déraisonnables. “Je ne fais que rembourser des dettes depuis 15 ans”, se défend Saez.

Certes, ce prix exorbitant inclut un recueil des textes de Damien Saez ainsi qu’un abonnement d’un an à son site Web. “Je suis d’accord, c’est cher”, concède l’artiste. Il déclarera toutefois être soucieux de ne pas baisser les salaires de l’équipe qui l’accompagne et dit également penser à eux. De même, il affirme que la location du Zenith est très onéreuse et ne lui laisse d’autre choix que d’appliquer un prix d’entrée élevé. Les fans sont loin d'être convaincus.

Laisser un commentaire

* Champs requis