Cléopâtre jouée par une actrice noire dans un nouveau documentaire Netflix : les débats s’enflamment (encore)

Le documentaire de Netflix ne montre pas Cléopâtre comme beaucoup se l’imaginent

Par Aylan-afir Publié le 17/04/2023 à 18:25
Notez cet article

La bande-annonce du nouveau documentaire Netflix Queen Cleopatra vient de relancer le débat sur l’apparence de Cléopâtre. Et pour cause, Jada Pinket Smith, la productrice du documentaire, a choisi une actrice noire pour incarner la reine d’Égypte à l’écran. La Toile s'enflamme. 

La Toile s'enflamme

À peine la bande-annonce de la série dévoilée que la polémique autour de l'apparence de la reine égyptienne enfle. Ceci bien que les études archéologiques n’aient jamais réussi à démontrer si elle était blanche ou noire de peau. On ne saura probablement jamais à quoi ressemblait vraiment cette reine de l’Antiquité. Mais cela n’empêche pas certains d’accuser Netflix de vouloir réécrire l’Histoire en mettant en scène Cléopâtre sous les traits d’une femme noire. Les haters sont allés jusqu'à lancer une pétition pour l’annulation de la série. Une pétition qui a déjà récolté plus de 14 000 signatures.

Il faut savoir que Cléopâtre avait des origines grecques, mais les spécialistes ne sont pas tous d’accord sur ascendance. Ils s’accordent cependant à dire que les indices laissés par l’Histoire ne sont pas suffisants pour nous informer davantage sur l’apparence de la reine. 

« Les textes ne disent pratiquement rien de son aspect physique, auprès du magazine Geo. Les pièces de monnaie sont un document archéologique sur lequel on peut se fonder, même si le portrait peut être totalement fictif », a expliqué Maurice Sartre, professeur émérite à l’université de Tours, spécialiste de l’Antiquité et du monde romain oriental.

Cléopâtre était blanche ou noire ?

Le même spécialiste a indiqué que le peu de choses dont les chercheurs étaient certains, c’est que Cléopâtre était une reine grecque, fille de Ptolémée XII et donc issue de la dynastie lagide, dont le règne sur l’Égypte remonte à -323 et au général macédonien Ptolémée Ier. Les chances que Cléopâtre ait du sang égyptien dans les veines sont très minces, car la dynastie dont elle descendait se mariait entre frères et sœurs pour justement préserver « la pureté » de leur lignée.

Anne Bielman Sánchez, professeure d’histoire ancienne à l’Université de Lausanne, a, de son côté, émis l’hypothèse selon laquelle Cléopâtre aurait été blonde. Elle a étayé ses dires par le fait que les Macédoniens avaient plutôt le teint blond et les yeux clairs. Cependant, si l'identité de son père est prouvée historiquement, celle de sa mère reste inconnue. Il pourrait s’agir de la femme du roi comme d’une concubine égyptienne. C’est ce qui laisse place au doute et ouvre la voie aux interrogations.

Par ailleurs, des recherches menées sur les restes d’Arsinoé IV, une sœur de Cléopâtre, affirment que leur mère était d’origine africaine. On ne peut donc pas écarter avec certitude la théorie selon laquelle Cléopâtre aurait eu le teint foncé, voire noir. Nous ne connaîtrons probablement jamais la réponse à cette question, mais cette polémique est loin d’être la première en la matière.

Les débats féroces auxquels nous assistons ne sont pas sans rappeler la polémique qui a suivi la diffusion de la première bande-annonce de La petite sirène, produit par Disney. Halle Bailey, la jeune actrice noire qui interprète le rôle principal, a dû faire face à un torrent de critiques et d’insultes racistes.

https://www.youtube.com/watch?v=IktHcPyNlv4

Laisser un commentaire

* Champs requis