Retrouvez nous aussi sur

0

Partages

31.7K

Vues

Une fillette corrige la remarque raciste d'une vendeuse, le web kiffe !

Publié dans par La Rédaction

"Elle me ressemble. Elle est jolie et je suis jolie aussi"

Il était une fois une adorable petite fille, qui vivait en Caroline du Sud, aux États-Unis. Cette petite fille s'appelle Sophia et elle a 3 ans. Un jour, sa maman décide de l'emmener dans un grand magasin de jouet pour lui faire un cadeau. 

 

Sophia est ravie et choisi une poupée parce qu'elle la trouve jolie. Et là, une vendeuse - qui se croyait bien intentionnée - aborde la fillette pour lui conseiller de prendre une autre poupée, qui lui ressemblerait plus... Mais la réponse de la fillette est adorable et a fait fondre le web... 

 

Sa maman a ensuite posté un message plein de fierté sur Facebook pour relater cette belle histoire et montrer à quel point les différences n'étaient que des constructions sociales. Voici ce message : 

 

 

Voici le message, traduit pour vous : 

 

Nick et moi avions dit à Sophia qu’après avoir réussi à faire popo dans le pot toute seule pendant un mois, elle pourrait choisir un cadeau spécial au Target (magasin de grande distribution, ndlr). Forcément, elle a pris une nouvelle poupée. Son obsession est réelle.

 

Alors que l’on regardait dans les rayons, la vendeuse a demandé à Sophia si elle allait à un anniversaire. On lui a toutes les deux jeté un regard vide. Elle a alors indiqué la poupée et la vendeuse lui a demandé si elle le prenait pour une amie. Sophia continuait de la regarder froidement et j’ai fait savoir à la caissière qu’elle l’avait méritée pour avoir fait popo dans son pot. La vendeuse m’a lancé un regard déconcerté, s’est tournée vers Sophia et lui a demandé :

"Es-tu sûre que c’est bien la poupée que tu veux ma chérie ?" Sophia a finalement retrouvé sa parole et a dit :

"Oui, s’il vous plaît !".

La caissière répond alors : "Mais elle ne te ressemble pas. On a plein d’autres poupées qui te ressemblent plus".

 

La colère est immédiatement montée en moi mais avant que je puisse dire quoi que ce soit, Sophia a répondu : "Elle me ressemble. C’est un docteur comme moi. Je suis jolie et elle est jolie aussi. Tu as vu ses jolis cheveux ?"

Heureusement, la caissière a laissé tomber et a seulement répondu : "Oh, c’est bien ça !".

 

Cette expérience a confirmé ma croyance que nous ne sommes pas nés avec l’idée que la couleur est importante. La peau peut être de couleur différente, comme les cheveux et les yeux, et toutes les formes sont magnifiques.

 

Ah ! Que peut-on faire face à l'innocence et la gentillesse d'un enfant ! Bravo Sophia, bien envoyé !

 

Cette histoire a rapidement fait le tour du web. Le post Facebook de la maman de Sophia - Brandi -, a déjà atteint plus de 600 000 likes et 220 000 partages. Ce qui prouve aussi que cette histoire est belle et universelle : les différences entre les gens ne sont pas tellement physiques... Elles sont surtout morales !

 

Désormais, même si elle est encore un peu trop jeune, on espère fort que Sophia vivra heureuse et aura beaucoup d'enfants dans le futur. 

Fin. 

 

Si ce conte moderne vous a plu, réagissez, likez, partagez !

 

Partager

publié dans

témoignage

Vos amis sont déja sur Pause Cafein

Rejoignez les !

COMMENTER AVEC FACEBOOK

rejoignez nous sur facebook

Nous écrivons des articles comme celui-ci tous les jours !

pausecafein
^