20% des gens éternuent quand ils sont éblouis. La raison est étrange !

Ce phénomène s’appelle  » ACHOO » !

Cropped Favicon Pausecafein 1.jpg
Par La rédaction Modifié le 07/08/2015 à 14:00
Thumb

Le phénomène qui consiste à éternuer quand on est ébloui s'appelle le réflexe photo-sternutatoire. Son nom populaire "ACHOO" (onomatopée anglaise pour "Atchoum") vient de l'acronyme de son nom anglais: Autosomal dominant Compelling Helio-Ophthalmic Outburst.

Le phénomène était même décrit par Aristote dans Problèmes, XXXIII-4 :

Pourquoi éternue-t-on davantage quand on regarde vers le soleil ? N'est-ce pas parce que le soleil meut notre organe en réchauffant ? C'est le même effet que quand on se touche le nez avec des plumes. De part et d'autre, c'est la même action : car en échauffant l'organe par le mouvement, on fait que l'humide se change plus vite en air : et c'est la sortie de l'air qui est l'éternuement.

En fait, ça vient d'une anomalie congénitale du nerf trijumeau, par transmission autosomique dominante qui touche 18 à 35% des gens dans le monde. Vous n'avez rien compris ? Comme chez Pause Caféin on a un cœur, on va tout vous expliquer.

Une anomalie congénitale, c'est une déformation, ou une malformation, qui est transmissible d'un parent à son enfant. Plus simplement, si votre père ou votre mère éternue quand il ou elle est ébloui(e), vous avez une chance sur deux d'avoir la même malformation à la naissance, et de vous retrouver avec un nerf trijumeau un peu "trop" bon à son travail. Si vous en êtes atteints, vous avez aussi une chance sur deux de le transmettre à vos enfants.

Voici le nerf trijumeau :

le nerf trijumeau

Il est composé de neurones sensitifs et moteurs : c'est-à-dire que c'est lui qui vous permet non seulement de sentir qu'on vous touche, que vous avez mal, d'éternuer, et de voir, mais aussi de mordre, de mâcher et d'avaler. Comme il est extrêmement multitâche, parfois, les informations qu'il envoie au cerveau sont quelques peu brouillonnes.

Comme il est très proche du nerf optique, quand il est trop stimulé chez ceux atteints d'ACHOO - comme par exemple quand on est ébloui - l'information se précipite, se trompe de chemin, et votre cerveau, paniqué, exige un éternuement. Parfois, plusieurs éternuements consécutifs.

Et donc, comme un bon petit soldat, vous éternuez

une femme se retient d'éternuer

Une bonne nouvelle, cependant : si vous éternuez pour cette raison, il y a une période réfractaire de 24 heures, pendant laquelle votre nerf est mis au chômage de force par votre cerveau. Eh bien oui, on ne spamme pas le roi du corps impunément !

Attention :
cette malformation est en général inoffensive. En général.

Souvent, ceux qui sont atteints de cette malformation ont aussi très envie d'éternuer pendant une injection dans l’œil, et ce, pour les mêmes raisons. Aussi, si votre ophtalmologue décide de vous opérer de l’œil pour une raison quelconque, et que vous êtes atteint d'ACHOO, prévenez-le. Vous pourriez, en éternuant alors qu'on vous pique, causer des dommages irréparables à votre œil.

Cropped Favicon Pausecafein 1.jpg

Inspirant, Divertissant, Impertinent : Pause Caféin sélectionne le meilleur des actus virales pour vous.