Retrouvez nous aussi sur

0

Partages

8.3K

Vues

Une femme partage l'analogie de la "balle dans une boîte" pour faire face au deuil

Publié dans par La Rédaction

Cette comparaison peut aider dans la difficile épreuve qu'est le deuil !

Lauren Herschel est une jeune femme qui a appris grâce à son médecin la comparaison de la "Balle dans une boîte" pour mieux comprendre et vivre le deuil. Trouvant qu'il s'agissait d'un sujet trop peu abordé, celle-ci a décidé de partager cette analogie sur Twitter afin d'aider ceux ayant subi le décès d'un proche. Elle explique que cette comparaison lui a été très utile et l'a aidé à avancer dans le long voyage qu'est le deuil.

 

lauren herschel, portraitsource : https://twitter.com/LaurenHerschel/

 

compte,twitter, lauren

boite, balle, dessin

 

" Après ce qui a été un Noël étonnamment bien, j'ai eu un moment d'intense tristesse au supermarché. J'ai vu une femme qui m'a rappelé ma grand mère de 92 ans que je venais de perdre. Suite à ça, j'ai pensé que je pourrais vous partager l'analogie de la "balle dans une boîte" que mon docteur m'a expliquée. "

 

analogie, boîte, balle, deuil

 

" Le deuil est comme ceci : il y a une boîte avec une balle dedans. Et un bouton de douleur. Et non, je ne suis pas connue pour mes talents artistiques. "

 

analogie, balle, boîte, deuil

 

" Au début la balle est immense, vous ne pouvez pas bouger la boîte sans que la balle ne touche le bouton de douleur. Elle bouge d'elle même ici et là et appuie sur le bouton encore et encore. Vous ne pouvez pas le contrôler, cela vous blesse sans cesse. Cela semble parfois continuel. "

 

balle, boite, analogie, deuil

 

" Avec le temps, la balle devient plus petite, elle touche le bouton de moins en moins souvent mais quand cela arrive, cela fait toujours aussi mal. C'est mieux car vous pouvez avancer de jour en jour plus facilement. Mais la balle  continue à appuyer de manière aléatoire sur le bouton quand vous vous y attendez le moins. "

 

" Chez la plupart des gens, la balle ne disparait jamais. Elle appuiera moins souvent moins sur le bouton et vous aurez plus de temps pour récupérer entre chaque fois où cela vous arrive. Alors que quand la balle est énorme, vous n'avez aucun répit. Et vous ne contrôlez jamais quand la balle touche le bouton, cela peut être une odeur, un mot, un souvenir qui déclenche ça...  "

 

" Je pense que c'est la meilleure description du deuil depuis bien longtemps. "

source :https://twitter.com/LaurenHerschel/

 

Le thread twitter de la jeune femme a touché de nombreux internautes qui ont été ému par la simplicité et la véracité de cette comparaison. Elle a également permis de mettre l'accent sur un sujet dont on parle peu dans nos sociétés alors qu'il s'agit d'une épreuve très dure : le deuil.

 

Partage cet article à tes proches que cette analogie simple et très représentative pourrait aider, cela leur fera peut être du bien dans cette dure épreuve qu'est le fait de perdre un être aimé.

Partager

publié dans

psychologie

Vos amis sont déja sur Pause Cafein

Rejoignez les !

COMMENTER AVEC FACEBOOK

rejoignez nous sur facebook

Nous écrivons des articles comme celui-ci tous les jours !

pausecafein
^