Retrouvez nous aussi sur

0

Partages

457K

Vues

La fenêtre de Johari : découvrez votre personnalité en 2 questions !

Publié dans par La Rédaction

Qui êtes-vous ? Ce test bluffant vous répond en deux questions !

On aime tous les tests qui permettent de déterminer notre caractère, notre personnalité ou encore notre futur. Et ce qu'on aime le plus, c'est pouvoir se tester entre amis.

 

Mais le souci vient au moment des résultats. Nous ne sommes pas psychologues, et il n'est pas toujours facile de faire les bonnes interprétations avec certains tests un peu compliqués. C'est pour cela que le test de la fenêtre de Johari va vous plaire. Il est très simple : il suffit de poser deux questions !

 

Vous nous direz s'il est fiable, mais il a été imaginé par deux psychologues, Joseph Luft et Harry Ingham...

 

Comment fonctionne le test de la fenêtre de Johari ?

 

Sur un bout de papier ou sur un programme informatique, reproduisez ce petit dessin.

 

test fenêtre de Johari

Source photo : Pause Caféin

 

Placez bien le 0 en haut à gauche ! Vous avez donc deux échelles de 0 à 100, l'une verticale, l'autre horizontale. Pour la ligne verticale, répondez à cette question :

 

A quel point vous dites ce que vous pensez aux gens autour de vous, sur une échelle de 0 à 100 ?

 

test fenêtre de Johari

Source photo : Pause Caféin

 

J'ai mis 35, personnellement.

 

Cette ligne des ordonnées  est la ligne du politiquement correct. C'est pour savoir si vous utilisez un filtre dans vos rapports sociaux ou si vous dites simplement ce que vous pensez, sans vous soucier de l'impact que cela peut avoir sur l'autre. Soyez sincère dans votre réponse :

 

Si vous mettez 0 : vous vous taisez souvent de peur d'offenser, surtout les personnes que vous ne connaissez pas. Quand vous vous permettez de dire quelque chose, c'est toujours à vos proches et avec les formes.

 

Si vous mettez 100 : vous ne vous retenez jamais. Vous pensez, vous dites, c'est aussi simple que cela. Mais vous en assumez aussi les conséquences.

 

Si vous mettez 50 : dans ce test, il n'existe pas de réponse médiane. Réfléchissez encore et essayez de trouver une réponse un peu plus proche de la réalité.

 

Pour la ligne des abscisses, répondez maintenant à cette deuxième question :

 

Quelle importance j'accorde à ce que les autres pensent de moi, sur une échelle de 0 à 100 ?

 

test fenêtre de Johari

Source photo : Pause Caféin

 

Personnellement, j'ai mis 55%.

 

Si vous mettez 0 : rien ne vous atteint. Vous ne prêtez aucune attention à ce qui est dit sur vous, ni en bon, ni en mauvais. Même les conseils des autres, vous avez tendance à les ignorer. Cela peut vous amener à ne pas comprendre qu'il y a certaines limites.

 

Si vous mettez 100 : vous vivez dans le stress, car vous vous dites que chaque chose que vous faites va être décortiquée et analysée par le plus grand nombre. Vous prenez en compte tout ce qu'on vous dit, parfois trop, au point de ne plus savoir ce que vous voulez vraiment personnellement.

 

Si vous mettez 50 : vous en êtes sûr ? C'est rare d'être parfaitement au milieu sur une question aussi vaste. Vous devriez au moins être un petit peu au-dessus ou en dessous de ce chiffre.

 

 

Voilà qui est fait, vous allez savoir qui vous êtes ! Les deux lignes qui apparaissent sur votre graphique forment un carré, non ?

 

Interprétation de nos résultats à la fenêtre de Johari !

 

test fenêtre de Johari

Source photo : Pause Caféin

 

La fenêtre de Johari se divise en 4 parties distinctes, chacune représentant une partie de notre personnalité. Si vous n'avez pas triché et que vous n'avez pas mis "50" aux deux questions, vous avez obligatoirement l'une de vos parties qui est plus grande que les autres !

 

Les deux cases du haut sont les "soi" publics !

 

Le "moi" dévoilé et le "moi" aveugle sont les deux parties de moi que tout le monde peut voir en société. Sauf que c'est moi qui décide de ce que je montre aux autres dans le "moi" dévoilé, tandis que le "moi" aveugle apparait aux autres à mes dépends.

 

Les deux cases du haut sont les "soi" privés !

 

Le "moi" caché, je le connais bien. C'est la partie de moi que je ne veux pas montrer. En revanche, personne ne sait ce qui se cache derrière le "moi" refoulé, pas même moi-même !

 

Entrons un peu dans les détails !

 

Analysons un peu nos résultats. Nous avons une partie privée plus grande que la partie publique.

 

Un "moi" caché plus important

 

Un "moi" caché majoritaire révèle une personnalité assez discrète, qui aime recevoir l'avis des autres pour avancer dans la vie dans une sorte de climat "d'approbation générale". Ce sont des personnes qui ne disent pas beaucoup ce qu'elles pensent ce qui les rendent mystérieuses et intrigantes.

 

Le fait d'avoir un grand "moi" refoulé n'est pas inquiétant tant qu'il n'est pas majoritaire.

 

Un "moi" dévoilé plus important

 

Selon les psychologues qui ont inventé ce test, le résultat le plus satisfaisant est d'avoir un soi "dévoilé" plus important que les autres. Cela témoigne que vous êtes une personne libre, qui fait ce qu'elle veut, qui dit ce qu'elle pense et qui s'ouvre sur ses émotions. Vous n'avez pas peur que les gens sachent qui vous êtes vraiment.

 

Un "moi" aveugle plus important

 

Vous êtes quelqu'un d'affirmé et de sensible. Vous aimez dire ce que vous pensez mais il y a toujours une petite voix à l'intérieur qui vous dit que vous ne faites pas toujours les bons choix. Au final, vous donnez l'impression d'être libre mais vous ne montrez pas votre entière personnalité aux gens qui vous entourent.

 

Un "moi" refoulé plus important

 

C'est le résultat le plus préoccupant, car il signifie qu'il y a une grande partie de vous-même que vous ne connaissez pas du tout. Vous êtes une personne réservées, qui n'a pas confiance en elle et qui montre rarement ses émotions et ses opinions. Elle est typique des gens qui ont été maltraités ou qui sont en dépression.  Cette fenêtre est assez rare, heureusement !

 

Pour améliorer vos fenêtres et faire un résultat plus en adéquation avec ce que vous pensez être, il y a deux choses à faire.

 

Tout d'abord, il faut apprendre à écouter ce que disent vraiment les autres sur vous et à ne pas les croire sur parole. Si quelqu'un vous traite d'idiot, ce n'est pas obligatoirement parce que vous l'êtes. C'est peut-être lui qui projette cette idée, parce qu'il a été blessé, parce qu'il est idiot lui-même ou encore parce qu'il n'a aucun autre argument. Faites de l'auto critique et de l'analyse et prenez confiance en vous. L'avis des autres compte, mais pas tant que ça finalement.

 

Deuxième chose : apprenez à dire ce que vous pensez. Pas tout le temps, pas quand ça va blesser l'autre. Mais quand vous vous sentez mal, ou que vous avez l'impression d'être victime d'une injustice, il faut que ça sorte. Vous gagnerez en certitudes et en confiance, surtout lorsqu'on vous dira que vous n'avez pas tort ! ;)

 

Si ce test vous a plus, likez, partagez avec vos amis et surtout, commentez pour nous donner vos résultats !

 


 

Vidéo associée : Cette expérience sur des enfants nous donne à réfléchir sur notre société !

 

Partager

publié dans

psychologie

Vos amis sont déja sur Pause Cafein

Rejoignez les !

^