Retrouvez nous aussi sur

0

Partages

39.9K

Vues

10 preuves que le patois charentais est incompréhensible

Publié dans par Louise R.

Tu as déjà entendu le " Je suis brassée " ?

Parfois, au détour d’une conversation, un de vos potes (ou moi en fait) vous balance un mot totalement inconnu que personne ne comprend, et ce dans le plus grand des calmes… C’est toujours un peu dur après de lui avouer qu’on dit ça que dans son pays…

 

1. Je suis brassée

 

Meuf t’es pas un yaourt du calme.

 

3. Je suis geudé

 

 

HEIN ? Ca veut dire "avoir trop mangé"

 

4. Tu peux passer la since ?

 

 

... Tu veux dire "passer la serpillère" ?

 

5. Je peux avoir une poche ?

 

 

N’oubliez pas que dans certaines parties de la France, une poche c’est une madame alcoolique, vous n’êtes pas sûr sûr de vraiment vouloir ça…

 

6. Trop mignonne ta ouite ! (ou wite, ou peu importe, j'ai pas trouvé comment ça s'écrivait, mais si vous vous savez...)

 

 

Surprise ! Une ouite c'est un cochon d'Inde !

 

7. Je vais faire une petite marienne !

 

 

Et non ! Ce n'est pas "aller concevoir un enfant pour ensuite l'appeler Marienne parce qu'on sait pas écrire Marianne", c'est faire la sieste... Logique.

 

8. Tire les contrevents !

 

 

"Ferme donc mes volets charentais, ce sot les mêmes qu'ailleurs en France, mais on dit contrevent pour emmerder les touristes"

 

9. Ta poêle est toute rimée !

 

 

C'est quand votre poêle ou votre casserole sont abîmés au fond et que du coup quand tu fais cuire des trucs dedans, c'est moyen bon... , on dit d'ailleurs aussi de ces aliments qu'ils sont "rimés"

 

10. Ca a burjuté partout !

 

 

Burhuter ça veut dire couler, mais genre du coulis sale, comme quand il yaourt a explosé dans votre frigo et que ça colle partout après... Vous aviez besoin d'un mot pour ça, vous 'avez maintenant !

 

Toi aussi tu as des copains qui parlent LV1 charentais ? Partage leur cet article car ils le méritent. 

Partager

publié dans

culture

Vos amis sont déja sur Pause Cafein

Rejoignez les !

^