Retrouvez nous aussi sur

0

Partages

1.1K

Vues

12 anecdotes qui montrent que l'histoire est une grosse blague

Publié dans par La Rédaction

Bon, en vrai, c'était une excuse pour faire des trucs encore plus vilains

Aaaah les cours d'histoire au collège ou au lycée, que de délicieux souvenirs entre les dates à apprendre et autres personnages historiques dont la moindre faute dans l'orthographe de leur prénom coûtait tout de suite un demi point en moins. Mais l'histoire n'est pas que le fruit de grandes décisions prises par de grands hommes (car oui bonjour, les femmes ont aussi eu leur mot à dire). Le fil des événements historiques est intimement tissé de petits détails qui révèlent que tout être humain est faillible, et que ceux qui prennent les décisions ne sont pas toujours les plus habiles, comme le montrent ces 10 anecdotes !

 

1. Louis XVI a donné de sa personne pour améliorer la guillotine 

 

louis 16

source :  https://hommelibre.blog.tdg.ch/media/02/01/3149345402.jpeg

 

Sur une idée du docteur Guillotin, le chirurgien Antoine Louis met au point la guillotine dans le but d'uniformiser les peines capitales de l'ensemble des prisonniers... et de gagner en efficacité. Alors que le concepteur restait dubitatif sur le choix d'une lame droite ou en forme de croissant, il semblerait que Louis XVI lui ait glissé l'idée de tester avec une lame en biseau. Une proposition qui lui a coûté cher.

 

2. Cerise sur le gâteau, la France en guerre au Mexique pour défendre une pâtisserie

 

tableau guerre mexique

source :  https://www.mexicodesconocido.com.mx/wp-content/uploads/2018/04/guerra-de-los-pasteles.jpg

 

Alors en pleine guerre d'indépendance avec l'Espagne, le Mexique est en proie a de nombreuses instabilités politiques. La France, de son côté, en profite pour faire du commerce comme jamais avec la toute jeune République mexicaine. Mais les pillages vont bon train, preuve du succès retentissant des pâtisseries franchouillardes sur les marchés mexicains et le gouvernement local refuse de rembourser les pauvres pâtissiers français.

 

Alerté par la diplomatie, Louis-Philippe décide donc de déclarer la guerre au Mexique pour exiger réparations. Résultat ? Le port de Veracruz bloqué pendant plus d'un an par les soldats du roi. Ça fait cher pour des pains au chocolat.

 

3.  OK on ne sait toujours pas l'origine de cette expression d'accord ?

 

ok

source : https://www.laculturegenerale.com/wp-content/uploads/2018/11/ok.png

 

La dispute fait rage et difficile démêler le vrai du faux entre étymologies historiques et légendes urbaines. Une des explications qui retient le plus notre attention remonte à la guerre de Sécession où les Sudistes indiquaient le nombre de victimes suivi d'un "k" pour "killed". "0k" est alors devenu un bon présage ! Ok, okey, oka, oki, doki en tout k peu importe, ce petit mot on l'aime d'amour.

 

4. Le fils d'Abraham Lincoln qui porte vraiment trop la poisse

 

portrait robert todd lincoln

source : https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/c1/Robert_Todd_Lincoln

 

Robert Todd Lincoln, c'est le genre de boug que tu n'invites à aucune soirée, parce que la malchance lui colle aux semelles. Après avoir encaissé l'assassinat de son père en 1865, Robert est également présent lors du meurtre du Président James Garefield en 1881. 20 ans plus tard, il est invité à la Pan-American Exposition par le Président William McKinley, qui se fait assassiner le jour-même. Afin d'éviter toute déconvenue supplémentaire, il n'accepte par la suite plus aucune invitation présidentielle, ni de personne d'ailleurs. 

 

5. Chats chassés, chats recherchés, chats choyés, chat promet

 

chat wink

source : https://animalpath.org/wp-content/uploads/2020/07/What-Does-It-Mean-When-A-Cat-Winks-At-You.jpg

 

Les chats et les humains, une longue histoire d'amour... et de haine. Lors des successives épidémies de peste, les chats ont été considérés comme le diable responsable des maux de l'univers entier qui s'abattaient sur l'humanité, ils ont donc été pourchassés jusqu'au dernier. Avant qu'on se rende compte que sans chat, plus de rats, donc encore plus de problèmes. Par la suite, avec l'essor du commerce, les chats ont été très convoités pour mettre la misère aux souris et préserver les marchandises, avant l'arrivée d'autres moyens techniques pour se passer de nos amis les félins. Ce n'est qu'en dernier lieu que les classes bourgeoises ont vu dans le chat un nouvel apparat pour étaler leur richesse, et avoir ces petites boules de poils pour le simple plaisir des caresses.

 

6. Tout le monde connait la Place du grand navet à Paris !

 

commune paris

source : https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/c/c4/Colonne_Vendome_destruction.jpg

 

En 1871 fleurit la Commune de Paris, à l'avant garde des avancées sociales et civiques. Les symboles de l'Empire sont pris d'assaut par les révolutionnaires qui veulent prendre leur revanche. Gustave Courbet, le célèbre peintre français, fait partie du peuple insurgé de Paris, et est à l'initiative de la destruction de la colonne Vendôme. Après la sanglante répression qui écrase le soulèvement populaire, Courbet sera contraint de payer de sa poche la rénovation de la place et de sa colonne qu'il nommera "le grand navet".

 

7. Nom de Zeus ! Le Pape est une Papesse

 

papesse jeanne

source : https://cdn.tv-programme.com/pic/episodes/23/239829.jpg

 

Suite à la mort du pape Léon IV, en 855, le Pape qui lui a succédé aurait été une femme, la Papesse Jeanne. Une jeune femme brillante qui serait parvenue à suivre les cours de plusieurs abbayes en se faisant passer pour un homme. Remarquée pour son savoir et sa beauté à Romme, elle est nommée cardinal, puis Pape. Pendant 25 mois, ça passe crème ! Jusqu'au jour où, enceinte, elles prise de convulsions et accouche lors de la procession de l'Ascension. Un véritable scandale pour l'Eglise qui la condamne a mort.

 

8. Le tutoiement mis au goût du jour avec la Révolution

 

tu révoltion

source : https://i.f1g.fr/media/figaro/704x396_crop/2017/07/14/XVMb585761c-66ec-11e7-8d20-2d6ece4fe616.jpg

 

"Bonjour citoyen !" Alors considéré comme une grossièreté et une offense, les Révolutionnaires veulent bousculer les mœurs de l'Ancien régime, la Convention vote donc un décret sur le tutoiement obligatoire : le fameux tu révolutionnaire, jusqu'alors interdit. Terminé les "vous" à tour de bras, place au "tu", considéré comme plus apte à rapprocher les citoyen.n.e.s entre eux. Mais la tournure des événements et la chute de Robespierre en 1794 entraîne avec elle la fin de cette disposition.

 

9. Chirac pas au bon endroit au mauvais moment le soir de la disparition de Lady Di

 

jacques chirac

source : https://img.huffingtonpost.com/asset/5d8cb6602200006b0352489b.jpeg?cache=z5dGg70OUq&ops=1778_1000

 

Lors du drame du Pont de l'Alma et de la tragique disparition de Lady Di, seule Bernadette Chirac s'est rendu sur les lieux le soir-même, le Président Chirac était alors introuvable. La soirée qu'il avait prévu de passer en toute discrétion chez l'actrice Claudia Cardinale n'a sans doute pas été aussi chill que prévue...

 

10. Une histoire de haine contre les moineaux, et c'est la famine

 

mao chine

source : https://assets.etudiant.lefigaro.fr/cms/pics/PHO08e139f6-a60f-11e3-8664-3afb3511cb4d-805x453.jpg

 

En 1958, Mao entreprend une vaste opération de destruction des animaux dits "nuisibles" en Chine, notamment contre les petits moineaux qui venaient festoyer dans les champs avec des festins de graines. Sauf que, patatra, les moineaux disparaissent alors qu'ils se nourrissaient également de bon nombre d'insectes, dont la population explose littéralement. Les récoltes sont alors ravagées par des nuées de criquets qui précipite la Chine dans la Grande Famine et ses 36 millions de victimes.

 

Si tu as des ami.e.s fan d'histoire partage-leur cet article, on parie qu'ils ne connaissent pas toutes ces petites anecdotes croustillantes !

Partager

publié dans

culture

Vos amis sont déja sur Pause Cafein

Rejoignez les !

^