Retrouvez nous aussi sur

0

Partages

15.9K

Vues

La dysthymie, une maladie peu connue qui fait souffrir beaucoup de monde

Publié dans par La Rédaction

3 à 5% des gens sont touchés par cet état de déprime chronique

On a tous des petits moments de déprime de temps à autres. La vie n'est pas tous les jours facile, on est stressé, on se trompe, on doute, et ça nous met le moral dans les chaussettes, du noir dans les idées et une petite boule au ventre... 

 

Mais souvent, il suffit d'un bon moment en famille ou entre amis, d'un week-end loin de tout ou de faire un peu de sport pour chasser nos idées noires. 

 

Pas pour tout le monde, malheureusement. Certaines personnes retombent souvent dans ces petites phases de déprime. On ne parle pas de la grande et méchante dépression, cette tristesse intense et inhabituelle que rien ne peut apaiser. Non, on parle de la petite mélancolie qui revient régulièrement et nous empêche de profiter des choses à fond, nous rendant mous, fatigués, démoralisés. 

 

femme triste devant le miroir

Source photo : vozdelmuro

 

Si vous ressentez cet état second de temps en temps, vous souffrez sûrement de dysthymie !

 

La dysthymie est un sentiment de déprime léger ou moyen (quand ce sentiment est sévère, c'est que la dépression est proche). On en souffre de manière chronique et quand on est dans la mauvaise phase, on a tendance à avoir une mauvaise estime de soi, un état d'esprit lourd et triste, et rien envie de faire...

 

déprime chronique

Source photo : wikihow

 

Ces périodes de déprimes durent parfois plus longtemps qu'une dépression plus sévère. La Harvard Medical School explique qu'elles peuvent même durer pendant 2 ans ! Environ 3 à 5% de la population mondiale souffrirait de cette maladie psychologique, et les 2/3 environ seraient des femmes. 

 

Les symptômes qui peuvent vous alerter 

 

  • Trouble alimentaire : manque d'appétit ou boulimie 
  • Trouble du sommeil : insomnie ou hypersomnie 
  • Sensation de fatigue intense, continue et injustifiée
  • Trouble de la mémoire et difficultés à se concentrer
  • Basse estime de soi, incapacité à se concentrer, sentiment de désespoir, pessimisme
  • Incapacité à prendre des décisions...

 

Si vous ressentez plusieurs de ces facteurs, et si vous les expérimentez régulièrement, ne prenez pas ça à la légère. Un diagnostic médical est toujours important, même si le spécialiste ne vous conseille pas de traitement. La plupart des gens qui vivent avec la dysthymie ne le savent même pas, et les proches peuvent rarement se douter que derrière ces déprimes se cache un mal un peu plus sournois. 

 

Rihanna triste dans son bain

Source : giphy 

 

La dysthymie ne guérit jamais, même lorsqu'elle est soignée. Mais si ces symptômes vous empoisonnent vraiment la vie, vous savez maintenant qu'il y a peut-être un petit quelque chose à faire pour y remédier. 

 

Connaissez-vous quelqu'un qui a ce genre de souci ? 

 

Si cet article vous a appris quelque chose d'utile, ne gardez pas tout pour vous : réagissez, taguez, partagez !

Partager

publié dans

psychologie

Vos amis sont déja sur Pause Cafein

Rejoignez les !

^