Retrouvez nous aussi sur

0

Partages

1.9K

Vues

Kézako #5 : 10 expressions médiévales et leurs significations modernes

Publié dans par La Rédaction

Tu l'as entendu durant tout le film mais tu n'as rien compris

Oyez, Oyez ! Si tu es fan de Kaamelott ou des Visiteurs, tu n'es pas étranger aux langages et aux termes un peu farfelus de l'époque médiévale. En effet, au moyen Âge, durant l'Antiquité ou ne serait-ce qu'en vieux français victorien, les mots ne ressemblaient en rien à notre vocabulaire actuel ! Le Français est une langue vivante et tout évolue donc sans cesse. Les mots changent, se transforment et l'usage se répand à l'échelle nationale.


Dans cet article on te servira de "traducteur médiéval" : on prend une expression, et on la remet au gout du jour. Facile, non ? On t'invite à faire comme nous, et à utiliser tous les jours toutes ces expressions d'excellence qui méritent d'être de nouveau à la mode.

 

1. Balivernes !  ( "Mytho, c'est des conneries !" ) 

 

Kaamelot, roi arthur, c'est pas vrai, citation

source : Kaamelott / Pinterest

 

Ce mot que tu connais surement, permettait de gentiment dire à son roi/seigneur qu'on émet de très gros doutes sur la véracité de ses propos... en esquivant la peine de mort pour accusations envers la royauté/seigneurie.

 

2. Se languir/croquer marmot (poireauter)

 

languir, croquer marlot, poularde, les Visiteurs, Godefroi de Montmirail

source : Ouibonsoir/ Tumblr/ Les visiteurs 

 

Souvent utilisé en disant "je languis de vous", de manière très romantique et poétique (en gros ça veut dire "tu me manques mon salaud"), se languir de quelque chose c'est généralement l'attendre, et c'est quand même moins romantique que te poireauter pendant des plombes. Il y a aussi "croquer marmot" qui n'a rien à voir avec manger un enfant, qui signifie "attendre de pied ferme"

 

3. Un félon (un gangster/voyou)

 

voiture, casser, facteur, Les Visiteurs

source : Les Visiteurs

 

En gros un félon c'était quelqu'un qui désobéissait à la cour, ou à son seigneur. Déserteur, traitre, de toute façon il devenait un voyou en cavale et était considéré comme un gangster parce que si on le retrouvait c'en était fini de lui.

 

4. Oyez ! (Salut/Yo/Wesh/Bonjour/Hello)

 

oyez, Jacouille, téléphone, sourire, dents, pourries

source : Les Visiteurs

 

"Oyez" regroupe à peu près toutes les formes de "bonjour" qu'on connaît, mais pas seulement. Cela servait aussi à interpeller les gens dans la rue pour passer des annonces dans la rue ou sur des places publiques.

 

5. La cervoise (La binouze)

 

Roi Arthur, astier, wouhou, joie, lever bras

source : Kaamelott

 

Laisse tomber le mot bière, tise, binouse, c'est trop moderne. Imagine te pointer dans une auberge traditionnelle, et demander à ce qu'on te serve une belle cervoise ! Ca claque, ça en jette ! D'ailleurs en espagnol, on dit "cerveza" et ça y ressemble beaucoup ! 

 

6. Que nenni ! ("non, merci")

 

Roi Arthur, narguer, visage, astier, kaamelott

source : Kaamelott

 

"Non merci" est quand même un peu plus poli qu'un "que nenni !" balancé dans la figure de quelqu'un ! Peur ceux qui ont du mal à dire non, c'est une alternative un peu sympa.

 

7. Ma gente dame (Ma chère et tendr... ma meuf quoi.)

 

Ginette, damme, visage, roux, femme

source : Les Visiteurs

 

C'est sur que "gente dame" c'st plus mignon et romantique que "meuf". Mais bon encore une fois, une langue ça évolue et ça change, donc je suppose que les gens préfèrent dire "c'est ma meuf".

 

8. Je te créant (promis, juré !)

 

Jure, citation,; Kaamelott, roi, sujet

source : Kaamelott

 

Si aujourd'hui on est plus du genre à caler un "la tête de ma mère que c'est vrai !", avant la mode était au "je te créant", qui bizarrement ne semble pas beaucoup plus honnête.

 

9. Un cocqueret (un idiot/abruti)

 

maroufle, Les Visiteurs, Godefroi de Montmirail

source : Tumblr / Ouibonsoir / Les Visiteurs

 

Nigaud, con, cocqueret, abruti, crétin, idiot, bousemolle, des mots pour désigner quelqu'un qu'on trouve un peu moins vif d'esprit que nous, il en existe plein. Et comme ils sont tous rigolos, autant encore en agrandir la liste ! 

 

10. Faire ripaille (se péter le bide)

 

Les Visiteurs, ripaille, repas, manger, table, diner

source : Les Visiteurs

 

Faire ripaille, c'est mener une bonne vie de luxe et de richesse, surtout sur le plan gastronomique. Concrètement, ça donne de la bonne bouffe et du bon vin en quantités astronomiques afin d'être sûr d'avoir les dents du fonds qui baignent à la fin du repas.

 

Si tu as un ami fan de Kaamelott ou des Visiteur, partage-lui cet article, mécréant ! 

Partager

publié dans

culture

Vos amis sont déja sur Pause Cafein

Rejoignez les !

^