Retrouvez nous aussi sur

0

Partages

897

Vues

10 trucs incroyables qu’on fait subir aux animaux dans les élevages

Publié dans par La Rédaction

Et malheureusement c'est bien pire que de mettre des bottes a un cochon

Vous avez déjà dû les voir passer ces vidéos terribles d’animaux entassés dans des élevages ou maltraités dans des abattoirs. Il y en a tellement qu’on ose même plus cliquer dessus… C’est bien dommage parce qu’il est important de connaître certaines pratiques pour pouvoir améliorer les choses. A Pause cafein on a décidé de vous faire une sélection (garantie sans images choquantes) de pratiques malheureusement habituelles dans les élevages français que l’on souhaiterait voir disparaitre.

 

poussin, élevage, animaux, poule

Source: Libération

 

1. On broie les poussins mâles

 

Les poules pondent des œufs… mais pas les coqs ! Ne sachant quoi faire de ces animaux improductifs, ce sont chaque année des millions de poussins mâles qui sont broyés ou gazés à la naissance dans la filière poule pondeuse…

 

2. On enferme les chèvres

 

C’est peu connu mais en France la majorité des chèvres sont détenues en élevage intensifs, enfermées en bâtiment toute leur vie ! On est loin ici de l’image d’Heidi dans la montagne puisque 60% des chèvres françaises sont dans cette situation ! Et quand on sait combien les chèvres sont des animaux attachants et joueurs, les enfermer toute leur vie est un véritable scandale…

 

chèvre

Source: France inter

 

3. On gave les canards

 

C’est bientôt Noël… et qui dit Noël dit le plus souvent foie gras autour de la table ! Malheureusement ce produit provient d’un canard (ou plus rarement d’une oie) qui a été gavé de force. Cette pratique est très violente pour les animaux : le foie d’un canard gavé est 10 fois plus gros que celui d’un canard « normal », vous imaginez le résultat...

 

4. On castre les poulets sans anesthésie

 

En parlant de « plat de fête », on ne peut pas oublier de parler du chapon. Qu’est-ce qu’un chapon ? C’est un coq castré. Et castré sans anesthésie. Autant dire que la douleur derrière cet acte est extrême.

 

5. On transporte les animaux pendant des heures

 

Après avoir été élevé les animaux sont transportés jusqu’à l’abattoir. Cela peut être en France mais cela peut aussi être à l’étranger. Et l’exportation d’animaux se fait le plus souvent dans de terribles conditions que ce soit par camion, par bateau… voir même par avion !

 

vache, veaux, corne, cornes, vaches, bovin

Source: Jean-Michel Sotto

 

6. On brûle les cornes des vaches

 

Vous avez déjà dû voir des vaches dans les champs... mais avez-vous fait attention à leurs cornes ? Car la plupart des vaches n’en ont tout simplement plus… Pour des raisons de confort principalement les vaches sont écornées lorsqu’elles sont petites : on leur brule le bourgeon de corne pour qu’il ne pousse pas. Et ça fait très mal.

 

7. On épointe le bec des poules

 

La plupart des poules sont très nombreuses dans les élevages. Tellement nombreuses qu’elles en deviennent agressives entre elles et peuvent se piquer les unes les autres jusqu’au sang. Mais pour limiter ce phénomène de picage, au lieu de donner plus d’espace aux animaux, on préfère couper une partie du bec des poussins… absurde non ?

 

dindon, dinde, bébé, animal

Source: adobe stock

 

8. On insémine les dindes

 

Les dindes ne sont pas les seuls animaux qui sont inséminées artificiellement. Mais si on vous parle d’elles c’est tout simplement parce que… elles ne peuvent pas se reproduire naturellement ! En fait les dindes d’élevage ont été sélectionnées génétiquement pour grossir très très vite. Si bien qu’elles sont aujourd’hui tellement grosses qu’elles ne peuvent pas se reproduire toutes seules…

 

cochon, élevage, cailleboti, porc, porcelet

Source: France 3 région

 

9. On coupe la queue des cochons

 

Vous pensiez que les cochons avaient une queue en tire-bouchon ? Oubliez vite ! En France 95% des cochons ont la queue coupée à vif quelques jours après leur naissance. Car les cochons sont détenus aujourd’hui dans des petites cases en béton. Sans aucune distraction, entassés les uns sur les autres, certains animaux en sont réduits à mordre la queue de leurs congénères pour s’occuper. Encore une fois, au lieu d’améliorer leurs conditions d’élevage on préfère aujourd’hui, au nom de la rentabilité, couper la queue des porcelets sans anesthésie…

 

10. Mais surtout on peut tous agir !

 

On pourrait malheureusement continuer à dresser les choses horribles dont les animaux souffrent en élevage. Mais on préfère terminer sur une note positive ! Et très positive ! On mange trois fois par jour : on peut donc décider de ce qu’on met dans son assiette et cela a un poids considérable ! On peut refuser d’acheter ses produits qui sont nuisibles aux animaux. C’est notamment grâce aux consommateurs que l’élevage de poules en cage en France est aujourd’hui en forte baisse ! Enormément d’alternatives existent pour se faire plaisir sans faire souffrir : pensez-y quand vous faites vos courses !

 

Et si tu sensibilisais tes ami.es en partageant cet article ?

Partager

publié dans

animaux

Vos amis sont déja sur Pause Cafein

Rejoignez les !

^