#Vomi : Les personnes condamnées pour violences peuvent continuer à gouverner !

L’assemblée a refusé l’inéligibilité des personnes condamnées pour violences, ils n’étaient que 15 sur 577 pour ce vote

Cropped Favicon Pausecafein 1.jpg
Par La rédaction Modifié le 09/07/2016 à 10:00
Bulles Assemblee1

Début juillet, l'assemblée a refusé une loi proposant l'inéligibilité des personnes condamnées pour violences (condamnées, c'est à dire que c'est sûr, elles sont violentes, pas soupçonnées, on a pas de doute).

Petit hic, sur les 577 députés qui doivent normalement se trouver sur place, seulement 15 étaient présents (bah oui les beaux jours tout ça tout ça, tu vois), et sur les 15, 9 ont refusé d'appliquer cette loi, dommage, on croyait presque en l'humanité.

Ce n'est pas la première fois qu'on est écœurés par l’immunité concernant les hommes politiques français ! Magouilles, blanchiment d'argent, vol, viol, harcèlement, ils sont au dessus des lois !

Un véritable scandale, pourquoi refuser cette loi ? Sûrement parce que l'assemblée risquait de ressembler à ça :

assemblée vide mots doux

source : pausecaféin

C'est la député écologiste Eva Sas qui a révélé la résultat du vote et surtout le taux d'absentéisme révoltant sur Twitter, le tout accompagné d'un commentaire fort juste :

Un seul député a défendu son absence de vote, eh oui, il présidait la séance, impossible donc pour lui de voter. Et les autres ? Rien du tout, comme d'habitude, de toute façon, ont-ils à rendre des comptes à ceux qui les ont élus ? (en vrai oui, mais ils n'en ont pas encore conscience).

Si cet article vous révolte, likez, commentez partagez, et surtout continuez de d'être révoltés.

Cropped Favicon Pausecafein 1.jpg

Inspirant, Divertissant, Impertinent : Pause Caféin sélectionne le meilleur des actus virales pour vous.