Ces 10 personnes ont perdu leur emploi à cause de leur compte Facebook

Faites toujours attention à ce que vous postez sur votre mur Facebook

Cropped Favicon Pausecafein 1.jpg
Par La rédaction Modifié le 03/09/2015 à 08:34
Kfc

Facebook est génial pour exprimer ses idées. Par contre ce qui est moins génial c'est de se faire virer à cause de ces idées. Faites toujours attention à ce que vous partagez sur Facebook. Cela pourrait vous coûter votre métier.

1. Discrimination

Discrimination

Source photo : Firerank

Cette jeune institutrice a perdu son travail en postant cette photo sur son Facebook. Elle fut jugée inappropriée par la direction de l'école. Son petit ami et collègue ne fut pas puni par le plus grand des hasards.

2. Le KFC

On ne joue pas avec la nourriture

Source photo :Firerank

Cette jeune employée d'un KFC du Tennessee joue avec la nourriture du restaurant. Elle fut licenciée quelques jours après avoir pris les photos. Vous devinerez aisément pourquoi

3. Impartialité

Monsieux l'arbitre

Source photo : Firerank

Cette photo vous semble innocente n'est ce pas ? Le problème c'est qu'il s'agit d'un arbitre de la NFL. Il ne doit donc soutenir aucune équipe sous aucune circonstance. Flagrant délit de partialité monsieur l'arbitre.

4. Les collègues

L'hypermarché

Source photo :Firerank

Quand on pousse un coup de gueule il faut faire attention. Cette employée d'hypermarché a donc insulté ses collègues de « grosses connes » et blâme dans le même post ses « horaires à la con » .

5. Les relations de travail

C'est bien le travail

Source photo : Firerank

Quand vous êtes adjoint de prison il vaut mieux n'avoir aucun lien affectif avec les prisonnier. Ce Gardien a donc envoyé une demande d'ami à une prisonnière. Cela suffit pour être renvoyé.

6. Vacances gratuites

Je suis malade

Source photo : Telegraph

« Après 2 semaines et 3 jours de vacances, ça va être dur, très dur » Encore un post qui vous paraît anodin et pourtant. Il s'agit d'un message d'un employé supposé en arrêt-maladie. Inutile de dire qu'il a été renvoyé immédiatement.

7. Pour ses amis

Pour son collégue

Source photo :Uk Now is speak sens

Un animateur Radio a décidé de s'exprimer de vive voix suite à une rupture de contrat d'un collègue en qualifiant ses patrons de « belles baltringues anti-professionnelles ». Son collègue a par contre été entendu par la justice et a gagné 17 160 euros de dommages et intérêts.

8. A votre service

meuble en kit

Source photo : Bymaro

Un salarié de magasin d'ameublement a déclaré sur son mur Facebook « Cette boîte me dégoûte, ils méritent juste qu’on leur mette le feu à cette boîte de merde ! ». Elle passa ensuite au tribunal pour faute grave et fut renvoyée.

9. Choix des mots

Le tweet raciste

Source photo : Firerank

Quand un officier de police n'aime pas son président il a le droit de le dire. Mais il faut bien choisir ses mots. Sinon il peut pointer au chômage dans le meilleur des cas.

10. Monsieur le juge

Le juge indécis

Source photo :Spunk

Lors d'un procès particulièrement difficile un juge décida de faire un sondage sur Facebook pour déterminer qui serait le coupable. Il fut bien évidemment radié du Barreau purement et simplement

Si cet article vous a plu vous pouvez toujours laisser un like un commentaire ou partager l'article sur Facebook

Cropped Favicon Pausecafein 1.jpg

Inspirant, Divertissant, Impertinent : Pause Caféin sélectionne le meilleur des actus virales pour vous.