Retrouvez nous aussi sur

0

Partages

9.1K

Vues

Il explique à son ami riche à quoi ressemble la pauvreté invisible

Publié dans par La Rédaction

La pauvreté a de nombreux visages et est parfois là où on ne l'attend pas

Alors qu'un internaute parlait de sa situation financière à un de ses amis aisé, celui-ci n'arrivait pas à comprendre le vrai visage de la pauvreté. Alors son ami a tenté de lui expliquer avec une argumentation construite et intelligente les différents visages de la pauvreté. Et il a ensuite partagé sa conversation très enrichissante sur internet. Découvrez la dans cet article !

 

" J'ai tenté d'expliquer à un de mes amis qui n'a jamais été pauvre de sa vie pourquoi la pauvreté est un cycle et pourquoi il est si difficile d'y échapper. Sa réponse était était "économise juste de l'argent". J'ai essayé de lui expliquer que quand tu vis d'un salaire à un autre salaire, il n'y a aucun moyen d'économiser de l'argent car la plupart  des revenus sont dépensés dans les besoins essentiels :nourriture, logement, vêtements et transports.

 

Alors il a ensuite répondu "bien, pourquoi ne peux tu pas juste économiser cinq dollars chaque semaine ?". De nombreuses personnes pauvres essayent d'économiser. Je peux réussir à avoir quelques centaines sur mes comptes en banque mais ensuite il suffit d'un pneu crevé, d'être malade une semaine ou d'une facture inattendue et ces quelques centaines de dollars disparaissent. J'ai tenté de lui expliqué que quand tu es pauvre , les dépenses inattendues peuvent très rapidement souffler tout ce que tu avais économisé sur ton compte et te ramener à la case départ.

 

J'ai aussi tenté de lui expliquer quand quand tu es aussi pauvre, tu dois faire tes achats quand tu as l'argent. Par exemple, si j'ai besoin d'un nouveau jean et que j'ai gagné 30 dollars de plus une semaine, je m'achèterai ce jean cette semaine parce que je n'ai aucune idée de quand est ce que j'aurais encore 20 ou 30 dollars de plus à dépenser. Et il a répondu à ça  "Tu n'as pas besoin d'acheter des vêtements, tu aurais pu économiser ces 30 dollars."

 

À cela j'ai répondu "Si c'était socialement acceptable de se balader sans pantalon alors peut être que les gens pauvres pourraient sortir de la pauvreté mais jusqu'à ce qu'on en soit là, quand ton jean est trouvé ou ne te va plus, tu dois en acheter un nouveau. ". 

 

Enfin, ça lui a fait une sorte de déclic, un petit. Alors je lui ai parlé de l'aspect sociologique de la pauvreté du fait qu'en grandissant pauvre ou en faisant partie d'une partie marginalisée de la population vous fait commencer 50 mètres sous les autres... je lui ai expliqué comment nos systèmes éducatifs sont construits pour que les enfants pauvres échouent. Son ampoule s'est un peu allumée mais jamais complètement.

 

Il m'a ensuite dit "Je ne peux toujours pas croire que tu as utilisé des bons alimentaires". Oui, mon ami, la pauvreté et moi organisons une petite réunion sympa tous les ans. C'est pour cela que tu devrais t'asseoir, te détendre et juste écouter. Je n'ai jamais compris pourquoi il était si dur de réaliser ce qu'était la réalité de la pauvreté. Pour moi, c'est du bon sens.

 

ET ce qui est agaçant c'est que la pauvreté ne ressemble pas toujours à une vieille voiture cabossée ou à des baskets abîmées. Les gens qui grandissent dans al classe moyenne et qui sont pérennes ont l'impression que la pauvreté ressemble beaucoup à des enfants salles dans des vêtements sales et sans chaussures. Mais ce n'est pas le cas. Ça peut être cela, mais souvent ça ne l'est pas. J'ai grandi dans une belle maison en banlieue mais nous étions pauvre. Nous étions très pauvre pendant longtemps à cause de mes problèmes de santé. Le gens pensaient parce que nous étions à une école catholique et que nous avions une belle maison que nous étions riches. Nous ne l'étions pas.

 

Ma mère avait 2 ou 3 jobs et mes parents ont du faire des prêts pour payer nos frais de scolarité. Les parents de ma mère ont aidé à payer une partie de nos études même si ils étaient également très pauvres. Mes parents avaient parfois du mal à mettre de la nourriture sur la table.

 

Je n'ai jamais eu de vêtements qui étaient sales ou qui tombaient en lambeaux mais la plupart de mes vêtements et de mes chaussures m'étaient donnés par mes cousins plus âgés. À vrai dire, beaucoup de mes jouets également.


Mes deux parents ont grandi dans la pauvreté. Mon père, tout particulièrement a grandi dans une pauvreté totale et abjecte. Leurs parents ont grandi dans la pauvreté  également et leurs parents également. Mes parents ont fait d'immenses sacrifices pour que nous rencontrions un succès financier mais la vie trouve toujours un moyen d'interférer.

 

Personnellement mes problèmes de santé ont été le facteur qui ont engendré mes problèmes d'argent. J'ai accumulé une dette de milliers de dollars de soins médicaux. Je fais un travail qui n'exploite absolument pas mon niveau de formation car je ne peux travailler qu'à temps partiel et en tirer des bénéfices et parce que je ne me ferai pas virer si je suis absent sur une longue période à cause de ma santé.

 

Alors quand tu dis " Je n'arrive toujours pas à croire que tu utilisais des bons alimentaires " tu es en train de dire " J'ai cette image dans ma tête de ce à quoi ressemble la pauvreté et tu n'y corresponds pas ".

 

Cette idée que nous avons de ce à quoi la pauvreté est censée ressembler est la raison pour laquelle les gens de la classe moyenne sont si contents de réduire les safety net programs (des dispositifs pour lutter contre la pauvreté)  même si ils sont à un problème médical, à un accident de voiture ou à un chômage technique de la ruine financière complète. À quoi ressemble la pauvreté ensuite ? Comment fais tu pour "juste économiser de l'argent" ensuite ? "

source : http://rrojasandribbons.tumblr.com/post/158077795323/i-tried-to-explain-to-a-friend-of-mine-who-has

 

Ce message a fait écho chez beaucoup d'internautes qui se sont reconnus dans cette vision du monde. Et il a également ouvert les yeux à des personnes aisées sur les différents visages de la pauvreté et sur le fait qu'elle n'est pas toujours là où on pense.  On espère que cet article permettra de faire évoluer les mentalités et de créer des réseaux de soutien plutôt que des messages comme "il suffit d'économiser de l'argent".

 

Partage cet article à tous tes proches et tes potes, cela permettra de mettre en lumière à leurs yeux la situation compliquée dans laquelle sont bien des personnes.

Partager

publié dans

lifestyle

Vos amis sont déja sur Pause Cafein

Rejoignez les !

COMMENTER AVEC FACEBOOK

rejoignez nous sur facebook

Nous écrivons des articles comme celui-ci tous les jours !

pausecafein
^