[Vidéo] Népal : ce passager filme en direct le crash de l’avion qui a fait 68 morts

Le 15 janvier, un avion de la compagnie Yeti Airline s'est écrasé au Népal. La scène a été filmée par l'un des passagers, qui diffusait un live sur Facebook au moment des faits.

Par Afir Publié le 17/01/2023 à 17:27
[vidéo] Népal Ce Passager Filme En Direct Le Crash De L'avion Qui A Fait 68 Morts
[Vidéo] Népal ce passager filme en direct le crash de l'avion qui a fait 68 morts

Le 15 janvier est désormais une journée de deuil au Népal. En effet, en ce dimanche, une terrible tragédie s'est abattue sur le pays. Un avion s'est écrasé alors qu'il était sur le point d'atterrir sur la ville de Pokhara. Parmi les passagers, Son Jaiswal, un jeune Indien. Celui-ci était en live sur Facebook au moment de l'incident. La vidéo du jeune homme circule massivement sur la Toile depuis ce tragique événement.

Un crash d'avion diffusé en direct sur Facebook

Alors qu'il se dirigeait vers le Népal pour faire du trekking avec ses amis, à bord d'un avion de Yeti Airline, Sonu Jaiswal, âgé de 29 ans, assiste à un événement traumatisant. Souhaitant filmer l'atterrissage, le jeune homme se met à diffuser un live sur Facebook. Contre toute attente, il se retrouve en train de filmer non pas l'atterrissage, mais l'écrasement de l'avion dans lequel il se trouve.

Au début du live, tout semble aller pour le mieux. On voit Sonu avec son groupe d'amis pendant plusieurs secondes avant que la situation ne dégénère. Subitement, l'avion prend un virage vers la gauche et le cauchemar commence. La suite de la vidéo est terrifiante. On voit des flammes de partout et on entend des hurlements, ce qui laisse penser à un crash d'avion.

Malheureusement pour Sonu Jaiswal et ses amis, Vishal Sharma 23 ans, Anil Rajbhar 28 ans et Abhishek Singh Kushwaha âgé de 23 ans, aucun d'eux n'a survécu à l'accident.

D'après les autorités, l'espoir de retrouver des survivants du crash de l'avion est mince. Depuis les faits, 68 passagers ont été trouvés sans vie, alors que l'avion en transportait 72. "Nous avons trouvé 68 corps jusqu'à présent. Nous sommes à la recherche de quatre autres", a déclaré Tek Bahadus KC, le chef du district de Taksi où a eu lieu le crash.

Aucun survivant n'a été retrouvé

Tard dans la nuit, dimanche 15 janvier, les militaires ont commencé à remonter les corps des victimes tombés dans un ravin à l'aide de cordes. Ils ont été contraints de stopper les recherches lundi, par manque de visibilité à cause du brouillard. 

Depuis 1992, le Népal n'avait pas observé d'événement meurtrier aussi tragique. Le 16 janvier sera désormais une journée nationale de deuil pour le pays. Jusqu'à présent, on ignore la cause du crash. Tout ce que nous savons, c'est que l'avion a changé brusquement de direction pour aller vers la gauche avant l'explosion.

D'après le porte-parole de Yeti Airlines, Sudarshan Bartaula, il y avait 15 passagers de nationalité étrangère à bord de l'avion lors de son écrasement. Il transportait, en effet, cinq Indiens, dont Sonu et ses amis, quatre Russes et deux Sud-Coréens. Quatre autres passagers venaient respectivement de France, d'Argentine, d'Irlande et d'Australie. Pour ce qui est des passagers restants, ils venaient tous du Népal.

L'avion était un ATR 72-500. Son constructeur affirme, dans un communiqué, que ses spécialistes sont "pleinement engagés pour soutenir à la fois l'enquête et le client, Yeti Airlines".

Rédacteur freelance spécialisé dans la presse Digital. Je couvre de nombreux sujets d'actualité qui font la une du monde, avec moi toute l'actualité en continu.

Laisser un commentaire

* Champs requis