Une antiquaire de l’émission Affaire conclue agressée à St-Ouen

Caroline Margeridon est une antiquaire qui intervient dans l’émission Affaire Conclue (France 2). Elle a récemment été agressée à Saint-Ouen.

Sabrina Biodore
Par Sabrina Biodore Modifié le 10/01/2023 à 14:03
Une Antiquaire De L'émission Affaire Conclue Agressée à St Ouen
Crédit photo : France 2

Caroline Margeridon est un visage bien connu des fans de l'émission Affaire Conclue, diffusée sur France 2. L'antiquaire a malheureusement subi une agression dimanche 8 janvier dernier. Elle se trouvait à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), selon une source policière.

Caroline Margeridon agressée

Diffusée sur France 2 depuis août 2017, l'émission Affaire Conclue met en scène des particuliers souhaitant vendre des objets aux enchères. Ils les font en premier lieu expertiser par des professionnels. Caroline Margeridon est une des antiquaires qui participent à cette émission à succès. Selon une source policière, on a appris qu'elle avait été agressée alors qu'elle s'apprêtait à monter dans sa voiture, dimanche 8 janvier. D'après le témoignage qu'elle a livré à la police, sa voiture était garée sur un parking à Saint-Ouen. Alors qu'elle allait y monter, deux individus l'ont bousculée. Ils lui ont arraché sa montre et son sac à main de luxe. Apparemment, ils lui ont volé pour 10 000 euros de biens.

Elle a également déclaré qu'elle avait reçu plusieurs coups au visage et qu'elle avait été jetée au sol. Les voleurs lui ont en outre dérobé 650 euros en espèces, ainsi que la clé de la boutique qu'elle tient. Cette dernière est située au Marché Biron des puces de Saint-Ouen.

L'antiquaire prend la parole

Catherine Margeridon a pris la parole sur Instagram, afin de donner de ses nouvelles. Elle y est apparue aux côtés de sa fille Victoire. "Comment voulez-vous que j'aille, mal, puisque ma fille est arrivée, elle a pris l'épée que j'aie à la maison en me disant : 'Va te défendre.'", a-t-elle d'abord déclaré. Elle a ensuite montré une bouteille de champagne qu'un ami lui a offerte. Elle était accompagnée du message : "Pour ta sale gueule." Apparemment, ce cadeau lui a été droit au coeur. Elle a ensuite continué son discours : "C'est là où il faut se dire : on va relativiser. Ça aurait pu être beaucoup plus grave. J'ai lu la presse. Je ne sais pas d'où c'est sorti, car je n'ai parlé à aucun journaliste. Je suis défigurée... alors effectivement le fard à paupières je ne sais pas si vous voyez, ça ne me va pas très bien".

Caroline Margeridon préfère laisser cette mauvaise expérience derrière lui et aller de l'avant. "Il ne faut pas avoir peur. (...) On n'est pas morts. Ce sont des petits cons. Je pense qu'on va les retrouver parce qu'il y a de l'ADN". Elle a ensuite adressé un message de remerciement à tous ceux qui lui ont témoigné de la sympathie après son agression.

Il est clair que les suites de cette affaire devraient être communiquées bientôt. L'enquête a été prise en charge par le commissariat de Saint-Ouen. Ces faits ont été confirmés par le parquet de Bobigny, selon les informations transmises par l'Agence France Presse. Catherine Margeridon devrait quant à elle prendre quelque temps de repos, afin de se remettre au mieux de cette agression.

Sabrina Biodore

Rédactrice web, j'ai forgé ma plume à l'ère du web. Séries addict, passionnée de cinéma, de lecture, mais je m'intéresse à de nombreux sujets.

Laisser un commentaire

* Champs requis