Top 5 des plus grand séducteurs de l’Histoire

Les séducteurs qui ont marqué l’Histoire à travers leur talent hors pair de tombeurs.

Par Aylan-afir Modifié le 25/05/2023 à 21:58
Notez cet article

La séduction, ce pouvoir indéfinissable et insaisissable d'attirer et de charmer des personnes. C'est une science sociale de manipulation visant à susciter des sentiments amoureux ou de l'admiration et présenter une image avantageuse de soi, pour obtenir une faveur ou même pour le simple plaisir de le faire. Il est des personnes dont les noms reviennent souvent, qui ont maîtrisé cet art. Ils ont, en effet, laissé derrière eux une notoriété dans l'Histoire ainsi qu'un héritage précieux pour les manuels de séduction.

1. Don Juan

Une figure légendaire qui a inspiré le cinéma et fasciné la littérature. Don Juan incarne le libertin de par ses traits de caractères qu'on a pu constater à travers son histoire. C'était donc un individu qui aimait s'abandonner aux plaisirs de la vie sans pour autant se soucier des contraintes de la société.

Doté d'égoïsme, de cynisme, c'était un destructeur qui jouait avec les sentiments de ses conquêtes (victimes). Il leur promettait de les épouser sans honorer ses promesses bien entendu. Mais après tout, cela ne faisait-il pas tout son charme ?

2. Casanova

Giacomo Casanova, incarnation ultime du séducteur à succès par son nom. Ce célèbre libertin italien était un véritable personnage historique. Plein de ressources, il s'adonnait à diverses activités hormis la séduction : écrivain, érudit, abbé, aventurier, il a d'ailleurs laissé plusieurs œuvres littéraires. En revanche, ses techniques n'étaient pas des plus catholiques, il pouvait se montrer manipulateur, escroc et imposteur. En effet, il abusait de la crédulité de ses victimes.

3. Henry VIII

Le roi d'Angleterre et d'Irlande, le souverain aux nombreuses femmes, ne parvenait pas à avoir un garçon avec sa femme pour perpétuer la royauté.  Par conséquent, il a fini par la répudier en s'opposant au pape. Depuis, en quête d'avoir un héritier pour le trône, il a commencé à collectionner les épouses, en envoyant à l'échafaud celle qui osait lui déplaire, avec un total de 6 épouses et plusieurs maitresses.

4. Arsène Lupin

Encore un personnage fictif d'origine française, issu d'une famille bourgeoise dans la belle époque. Un statut qui lui servait d'ailleurs de couverture sociale, grâce à laquelle il se livrait à des cambriolages commis bien sûr avec élégance et intelligence. C'était un gentleman qui faisait tourner les têtes des femmes de par son charisme. par conséquent beaucoup le convoitaient avec l'image du malfrat mystérieux, notamment celles qui ont un certain goût pour le risque.

5. Louis XIV

Le roi soleil, un peu comme un cuisinier dans sa cuisine, il peut manger tout ce qu'il veut. En effet, attirer des conquêtes dans son lit est une chose du plus aisé pour lui, car c'était « le roi ».

En outre, les femmes étaient en perpétuelle compétition pour s'emparer de son cœur. L'herbe étant toujours plus vertes ailleurs, ses prétendantes se donnaient beaucoup de mal à garder leur place au lit du roi. Un roi qui faisait fi de toute son étiquette et savoir-vivre en présence du sexe opposé pour assouvir sa libido.

Numéro 5 : Don Juan

Une figure légendaire qui a inspiré le cinéma et fasciné la littérature. Don Juan incarne le libertin de par ses traits de caractères qu’on a pu constater à travers son histoire. C’était donc un individu qui aimait s’abandonner aux plaisirs de la vie sans pour autant se soucier des contraintes de la société. Doté d’égoïsme, de cynisme, c’était un destructeur qui jouait avec les sentiments de ses conquêtes (victimes). Il leur promettait de les épouser sans honorer ses promesses bien entendu. Mais après tout, cela ne faisait-il pas tout son charme ?

Don Juan

Numéro 4 : Casanova

Giacomo Casanova, incarnation ultime du séducteur à succès par son nom. Ce célèbre libertin italien était un véritable personnage historique. Plein de ressources, il s’adonnait à diverses activités hormis la séduction : écrivain, érudit, abbé, aventurier, il a d’ailleurs laissé plusieurs œuvres littéraires. En revanche, ses techniques n’étaient pas des plus catholiques, il pouvait se montrer manipulateur, escroc et imposteur. En effet, il abusait de la crédulité de ses victimes.

Casanova

Numéro 3 : Henry VIII

Le roi d’Angleterre et d’Irlande, le souverain aux nombreuses femmes, ne parvenait pas à avoir un garçon avec sa femme pour perpétuer la royauté.  Par conséquent, il a fini par la répudier en s’opposant au pape. Depuis, en quête d’avoir un héritier pour le trône, il a commencé à collectionner les épouses, en envoyant à l’échafaud celle qui osait lui déplaire, avec un total de 6 épouses et plusieurs maitresses.

Henry Viii

Numéro 2 : Arsène Lupin

Encore un personnage fictif d’origine française, issu d’une famille bourgeoise dans la belle époque. Un statut qui lui servait d’ailleurs de couverture sociale, grâce à laquelle il se livrait à des cambriolages commis bien sûr avec élégance et intelligence. C’était un gentleman qui faisait tourner les têtes des femmes de par son charisme. par conséquent beaucoup le convoitaient avec l’image du malfrat mystérieux, notamment celles qui ont un certain goût pour le risque.

Arsène Lupin

Numéro 1 : Louis XIV

Le roi soleil, un peu comme un cuisinier dans sa cuisine, il peut manger tout ce qu’il veut. En effet, attirer des conquêtes dans son lit est une chose du plus aisé pour lui, car c’était « le roi ». En outre, les femmes étaient en perpétuelle compétition pour s’emparer de son cœur. L’herbe étant toujours plus vertes ailleurs, ses prétendantes se donnaient beaucoup de mal à garder leur place au lit du roi. Un roi qui faisait fi de toute son étiquette et savoir-vivre en présence du sexe opposé pour assouvir sa libido.

Louis Xiv