Top 5 des plats bizarres consommés pendant la Grande Dépression

Quels sont les aliments que vous pourriez consommer en cas de crise ?

Par Afir Publié le 21/01/2023 à 09:26

Après le Krach boursier de 1929, la crise économique et le chômage explosent. Les gens n’ont plus d’argent pour subvenir à leurs besoins et deviennent, par conséquent, très créatifs. Ils inventent de nouvelles recettes à partir d’aliments plantés dans leurs jardins, mais pas uniquement. Voici cinq plats insolites consommés pendant la Grande Dépression.

1. La tortue serpentine

La tortue serpentine, comme son nom l’indique, est une espèce de tortues qui possède une longue queue et une mâchoire aiguisée pouvant infliger de graves blessures à ses agresseurs. Cette tortue passe le plus clair de son temps dans l’eau et ne se montre pas. C’est au printemps, pendant la saison des amours, que vous pouvez l’apercevoir et c’est durant cette période de l’année qu’elle était chassée au temps de la Grande Dépression. Elle était cuisinée dans un ragout de légumes et son goût est similaire à celui du poulet.

2. La soupe au café

Aujourd’hui, la soupe au café est un repas original regroupant plusieurs ingrédients, mais avant, c'était un moyen économique de lutter contre la faim. Pour préparer une soupe au café, des morceaux de pain étaient mis dans un bol, ensuite, on y versait du café bien chaud, du lait et du sucre. Le mélange donnait une bouillie. Le café et le lait permettaient de se réchauffer et le sucre procurait de l’énergie pour affronter une dure journée de travail.

3. La salade de pissenlit

Les premières plantes qui poussent à l’arrivée du printemps sont les fleurs de pissenlit. Pendant la Grande Dépression, les gens n’éliminaient pas ces fleurs comme aujourd’hui, au contraire, ils les cueillaient et en faisaient une salade. La recette est simple, quelques feuilles de pissenlit, un ou deux œufs durs et un morceau de bacon. La salade de pissenlit est aujourd’hui consommée pour son goût, mais à l’époque, c'était par nécessité.

4. Oignon et beurre de cacahuète

Pendant la Grande Dépression, il y avait des aliments bon marché, comme le beurre de cacahuète. Il y avait aussi des aliments gratuits, comme les oignons, puisqu’ils poussaient dans tous les jardins. Ces deux aliments étaient présents au quotidien dans les maisons, donc leur combinaison fut une évidence. La recette comporte trois ingrédients : un oignon, du beurre de cacahuète et de la chapelure de pain. Le beurre de cacahuète était mélangé à la chapelure de pain pour être mis à l’intérieur de l’oignon évidé. Ce repas était servi comme petit déjeuner, déjeuner ou dîner.

5. Popcorn au lait

Au début des années 1930, le popcorn et le lait étaient plutôt abordables. Les gens en consommer beaucoup au point d’en faire leur plat principal. Du popcorn était d’abord mis dans un bol, du lait y était ajouté dans le but de faire une bouillie qui était saupoudrée de sucre. Contrairement à la soupe au café, le lait au popcorn n’était pas le repas du matin, mais plutôt servi comme dîner. Le popcorn donnait l'impression d'être rassasié, donc pour calmer les enfants, c'était l'un des meilleurs moyens.

Numéro 5 : La tortue serpentine

La tortue serpentine, comme son nom l’indique, est une espèce de tortues qui possède une longue queue et une mâchoire aiguisée pouvant infliger de graves blessures à ses agresseurs. Cette tortue passe le plus clair de son temps dans l’eau et ne se montre pas. C’est au printemps, pendant la saison des amours, que vous pouvez l’apercevoir et c’est durant cette période de l’année qu’elle était chassée au temps de la Grande Dépression. Elle était cuisinée dans un ragout de légumes et son goût est similaire à celui du poulet.

La Tortue Serpentine

Numéro 4 : La soupe au café

Aujourd’hui, la soupe au café est un repas original regroupant plusieurs ingrédients, mais avant, c’était un moyen économique de lutter contre la faim. Pour préparer une soupe au café, des morceaux de pain étaient mis dans un bol, ensuite, on y versait du café bien chaud, du lait et du sucre. Le mélange donnait une bouillie. Le café et le lait permettaient de se réchauffer et le sucre procurait de l’énergie pour affronter une dure journée de travail.

La Soupe Au Café

Numéro 3 : La salade de pissenlit

Les premières plantes qui poussent à l’arrivée du printemps sont les fleurs de pissenlit. Pendant la Grande Dépression, les gens n’éliminaient pas ces fleurs comme aujourd’hui, au contraire, ils les cueillaient et en faisaient une salade. La recette est simple, quelques feuilles de pissenlit, un ou deux œufs durs et un morceau de bacon. La salade de pissenlit est aujourd’hui consommée pour son goût, mais à l’époque, c’était par nécessité.

La Salade De Pissenlit

Numéro 2 : Oignon et beurre de cacahuète

Pendant la Grande Dépression, il y avait des aliments bon marché, comme le beurre de cacahuète. Il y avait aussi des aliments gratuits, comme les oignons, puisqu’ils poussaient dans tous les jardins. Ces deux aliments étaient présents au quotidien dans les maisons, donc leur combinaison fut une évidence. La recette comporte trois ingrédients : un oignon, du beurre de cacahuète et de la chapelure de pain. Le beurre de cacahuète était mélangé à la chapelure de pain pour être mis à l’intérieur de l’oignon évidé. Ce repas était servi comme petit déjeuner, déjeuner ou dîner.

Oignon Et Beurre De Cacahuète

Numéro 1 : Popcorn au lait

Au début des années 1930, le popcorn et le lait étaient plutôt abordables. Les gens en consommer beaucoup au point d’en faire leur plat principal. Du popcorn était d’abord mis dans un bol, du lait y était ajouté dans le but de faire une bouillie qui était saupoudrée de sucre. Contrairement à la soupe au café, le lait au popcorn n’était pas le repas du matin, mais plutôt servi comme dîner. Le popcorn donnait l’impression d’être rassasié, donc pour calmer les enfants, c’était l’un des meilleurs moyens.

Popcorn Au Lait

Rédacteur freelance spécialisé dans la presse Digital. Je couvre de nombreux sujets d'actualité qui font la une du monde, avec moi toute l'actualité en continu.

Laisser un commentaire

* Champs requis