Top 5 des monarques les plus sanguinaires de l’Histoire

Certains monarques sanguinaires sont responsables de la mort de plusieurs centaines de milliers de personnes !

Par Afir Publié le 14/01/2023 à 22:21

La paix relative que traverse le monde tend à nous faire oublier le passé sanglant de l’humanité. Les guerres et les génocides que ces monarques ont organisés ont parfois éliminé des populations entières. Ces tueries de masse s’accompagnaient souvent d’autres types d’exactions, telles que des viols ou des actes de torture. Découvrez ces 5 monarques parmi les plus sanglants à avoir régné ces derniers siècles.

5. Basile II

Nous ouvrons notre classement des monarques sanguinaires avec Basile II. Ce dernier était empereur de Byzance lorsque l’Empire connut son apogée au XIᵉ Siècle. Il était surnommé Basile le Bulgaroctone, le tueur de Bulgares. Connu pour son côté autoritaire, Basile II fit exiler son propre frère, ainsi que son oncle, afin de se retrouver seul au pouvoir. En juillet 1014, son armée parvint à vaincre les Bulgares de la passe de Kleidion, l'actuelle Bulgarie. Basile fera alors 15 000 prisonniers, à qui il crèvera les yeux avant de les relâcher. Il en éborgnera simplement 150 autres, pour qu’ils puissent escorter leurs camarades désormais aveugles jusqu'à leur terre d’origine.

4. Isabelle la Catholique

Isabelle la Catholique était l’épouse de Ferdinand d’Aragon et Reine de Castille et d’Aragon. Elle fut à l’origine de la Reconquista espagnole qui valut à des milliers de juifs d’être convertis de force ou expulsés d’Espagne. Elle est également la principale architecte de l’Inquisition, qui traquait les mauvais catholiques et les hérétiques afin de les juger. Entre le XVIIIᵉ et le XIXᵉ siècle, ce ne sont pas moins de 12000 personnes qui ont trouvé la mort suite à des procès pour hérésie.

3. Charlemagne

Ce roi de France du XVIIIᵉ siècle est surtout connu pour ses nombreuses réformes de l’État français. Il est par ailleurs l’inventeur de l’école républicaine, accessible et gratuite pour tous. Ce que l’on oublie parfois de rappeler, c’est que Charlemagne était aussi un chef de guerre violent et belliqueux. Lors de sa bataille contre les Saxons, il n’hésita pas à se livrer à des exécutions de masse, allant faire jusqu'à 4 500 morts en une seule journée. Les guerres entre les Français et les Saxons sont connues pour avoir été particulièrement longues et sanglantes.

2. Alexandre le Grand

Alexandre le Grand fut Roi de Macédoine au IVᵉ siècle avant notre ère. Il étendit rapidement son empire, en moins de 10 ans, et au prix de conquêtes sanglantes. À sa mort, à seulement 33 ans, ce dernier s’étendait de l’Égypte à la Chine. Différentes sources historiques indiquent qu’au moins 500 000 décès seraient à attribuer aux conquêtes d’Alexandre le Grand. Si on rapporte le nombre de morts à l'âge d’Alexandre, il aurait ainsi fait tuer plus de 40 personnes par jour, tous les jours, et ce, du jour de sa naissance au jour de sa mort !

1. Gengis Khan

Gengis Khan fut l’unificateur de la Mongolie et le chef de l’Empire Mongol au XIIIᵉ siècle. À son apogée, ce dernier s’étendait de l’Europe centrale à l’actuelle cote orientale de la Russie, passant par l’Asie Mineure et la Chine. L’expansion. Sa superficie était de plus de 30 millions de kilomètres carrés ! Il s’agit tout bonnement du plus grand empire de l’Histoire de l’Humanité. Une telle expansion n’a pu se faire qu’au prix de guerres sanglantes. Gengis Khan fut l'un des monarques sanguinaires les plus violents de l'Histoire. Il serait ainsi directement responsable de plus d’un million de morts. L’Empire Mongol aurait, quant à lui, coûté la vie à près de 15 millions de personnes !

Numéro 5 : Basile II

Nous ouvrons notre classement des monarques sanguinaires avec Basile II. Ce dernier était empereur de Byzance lorsque l’Empire connut son apogée au XIᵉ Siècle. Il était surnommé Basile le Bulgaroctone, le tueur de Bulgares. Connu pour son côté autoritaire, Basile II fit exiler son propre frère, ainsi que son oncle, afin de se retrouver seul au pouvoir. En juillet 1014, son armée parvint à vaincre les Bulgares de la passe de Kleidion, l’actuelle Bulgarie. Basile fera alors 15 000 prisonniers, à qui il crèvera les yeux avant de les relâcher. Il en éborgnera simplement 150 autres, pour qu’ils puissent escorter leurs camarades désormais aveugles jusqu’à leur terre d’origine.

Basile Ii

Numéro 4 : Isabelle la Catholique

Isabelle la Catholique était l’épouse de Ferdinand d’Aragon et Reine de Castille et d’Aragon. Elle fut à l’origine de la Reconquista espagnole qui valut à des milliers de juifs d’être convertis de force ou expulsés d’Espagne. Elle est également la principale architecte de l’Inquisition, qui traquait les mauvais catholiques et les hérétiques afin de les juger. Entre le XVIIIᵉ et le XIXᵉ siècle, ce ne sont pas moins de 12000 personnes qui ont trouvé la mort suite à des procès pour hérésie.

Isabelle La Catholique

Numéro 3 : Charlemagne

Ce roi de France du XVIIIᵉ siècle est surtout connu pour ses nombreuses réformes de l’État français. Il est par ailleurs l’inventeur de l’école républicaine, accessible et gratuite pour tous. Ce que l’on oublie parfois de rappeler, c’est que Charlemagne était aussi un chef de guerre violent et belliqueux. Lors de sa bataille contre les Saxons, il n’hésita pas à se livrer à des exécutions de masse, allant faire jusqu’à 4 500 morts en une seule journée. Les guerres entre les Français et les Saxons sont connues pour avoir été particulièrement longues et sanglantes.

Charlemagne

Numéro 2 : Alexandre le Grand

Alexandre le Grand fut Roi de Macédoine au IVᵉ siècle avant notre ère. Il étendit rapidement son empire, en moins de 10 ans, et au prix de conquêtes sanglantes. À sa mort, à seulement 33 ans, ce dernier s’étendait de l’Égypte à la Chine. Différentes sources historiques indiquent qu’au moins 500 000 décès seraient à attribuer aux conquêtes d’Alexandre le Grand. Si on rapporte le nombre de morts à l’âge d’Alexandre, il aurait ainsi fait tuer plus de 40 personnes par jour, tous les jours, et ce, du jour de sa naissance au jour de sa mort !

Alexandre Le Grand

Numéro 1 : Gengis Khan

Gengis Khan fut l’unificateur de la Mongolie et le chef de l’Empire Mongol au XIIIᵉ siècle. À son apogée, ce dernier s’étendait de l’Europe centrale à l’actuelle côte orientale de la Russie, passant par l’Asie Mineure et la Chine. L’expansion. Sa superficie était de plus de 30 millions de kilomètres carrés ! Il s’agit tout bonnement du plus grand empire de l’Histoire de l’Humanité. Une telle expansion n’a pu se faire qu’au prix de guerres sanglantes. Gengis Khan fut l’un des monarques sanguinaires les plus violents de l’Histoire. Il serait ainsi directement responsable de plus d’un million de morts. L’Empire Mongol aurait, quant à lui, coûté la vie à près de 15 millions de personnes !

Gengis Khan

Rédacteur freelance spécialisé dans la presse Digital. Je couvre de nombreux sujets d'actualité qui font la une du monde, avec moi toute l'actualité en continu.

Laisser un commentaire

* Champs requis