Top 5 des meilleurs conseils pour une première grossesse

Vous en êtes à vos premières semaines de grossesse ou vous prévoyez une prochaine première grossesse, voici quelques conseils qui pourront vous servir.

Par Afir Publié le 22/12/2022 à 18:22

Chaque femme vit sa première grossesse à sa manière. Et s'il y en a qui peuvent profiter des conseils d'amies ou de sœurs, d'autres cherchent à en savoir plus sur le Net. Si tel est votre cas, nous vous proposons de découvrir ce Top 5 des meilleurs conseils pour une première grossesse.

1. Évitez la caféine

Boire de la caféine pendant la grossesse peut exposer à des risques majeurs pour la santé. La caféine est digérée beaucoup plus lentement durant la grossesse et passe dans le sang du bébé à travers le placenta. Cela signifie que les effets secondaires de la caféine peuvent affecter le bébé : un rythme cardiaque accéléré, de l'hypertension et un système nerveux. Il en résulte une plus grande probabilité de fausse-couche. 

2. Exercez-vous régulièrement

Concevoir un bébé demande tant d'efforts physiques et mentaux à la maman. Pour lutter contre les douleurs dorsales et les sautes d'humeur qui accompagnent la grossesse, faites de l'exercice régulièrement. Les exercices à faible effet peuvent aider à atténuer les douleurs dorsales, augmenter la circulation et améliorer votre humeur. Cela renforcera également vos muscles en vue du travail.

La natation et la marche sont des exercices conseillés pour lutter contre le stress. Quant au yoga prénatal, il ouvre vos hanches durant les dernières semaines pour faciliter l'accouchement.

3. Buvez beaucoup d'eau

Il est important de prendre beaucoup d'eau durant la grossesse, car cette eau fait partie du liquide amniotique qui entoure le bébé. Une mauvaise hydratation peut entraîner une fausse-couche ou des anomalies congénitales, ainsi que des tâches complexes.

Vous pouvez vous déshydrater rapidement pendant la grossesse, car vous avez besoin de plus d'eau que d'habitude. Il est donc recommandé de boire au moins 10 verres de 8 fois par jour pour conserver une bonne hydratation. Boire assez d'eau peut aussi soulager des articulations enflées.

4. Faites des siestes

La fatigue, surtout au cours du premier trimestre, est fréquente. Votre organisme subit des modifications hormonales qui auront une incidence sur votre niveau d'énergie. Prenez donc l'habitude de rattraper votre retard de sommeil et laissez votre corps se détendre. Obtenir la bonne quantité de sommeil la nuit est également important.

Au fur et à mesure que votre grossesse progresse, il deviendra plus difficile de faire des nuits complètes. Vous utiliserez souvent les toilettes et aurez du mal à trouver une position confortable pour votre estomac. Compensez le sommeil perdu la nuit et investissez dans un oreiller de grossesse qui se place entre vos cuisses et sous vos fesses. Ce coussin alignera vos hanches pour réduire la pression sur votre dos et votre bassin et vous dormirez mieux.

5. N'oubliez pas le massage prénatal

Avant l'accouchement, accordez-vous un instant pour un massage prénatal professionnel. Un massage à faible impact traite les douleurs lombaires qui peuvent être une menace tout au long de votre grossesse. Il améliorera également la circulation sanguine. Évitez toutefois un massage au début de votre premier trimestre. La plupart des praticiens n'accepteront pas les femmes pendant cette période, car le risque de fausse-couche est plus élevé. Par la suite, vous pouvez recevoir un massage à tout moment jusqu'à votre date d'accouchement.

Numéro 5 : Évitez la caféine

Boire de la caféine pendant la grossesse peut exposer à des risques majeurs pour la santé. La caféine est digérée beaucoup plus lentement durant la grossesse et passe dans le sang du bébé à travers le placenta. Cela signifie que les effets secondaires de la caféine peuvent affecter le bébé : un rythme cardiaque accéléré, de l’hypertension et un système nerveux. Il en résulte une plus grande probabilité de fausse-couche. 

Évitez La Caféine

Numéro 4 : Exercez-vous régulièrement

Concevoir un bébé demande tant d’efforts physiques et mentaux à la maman. Pour lutter contre les douleurs dorsales et les sautes d’humeur qui accompagnent la grossesse, faites de l’exercice régulièrement. Les exercices à faible effet peuvent aider à atténuer les douleurs dorsales, augmenter la circulation et améliorer votre humeur. Cela renforcera également vos muscles en vue du travail. La natation et la marche sont des exercices conseillés pour lutter contre le stress. Quant au yoga prénatal, il ouvre vos hanches durant les dernières semaines pour faciliter l’accouchement.

Exercez-vous régulièrement

Numéro 3 : Buvez beaucoup d'eau

Il est important de prendre beaucoup d’eau durant la grossesse, car cette eau fait partie du liquide amniotique qui entoure le bébé. Une mauvaise hydratation peut entraîner une fausse-couche ou des anomalies congénitales, ainsi que des tâches complexes. Vous pouvez vous déshydrater rapidement pendant la grossesse, car vous avez besoin de plus d’eau que d’habitude. Il est donc recommandé de boire au moins 10 verres de 8 fois par jour pour conserver une bonne hydratation. Boire assez d’eau peut aussi soulager des articulations enflées.

Buvez beaucoup d'eau

Numéro 2 : Faites des siestes

La fatigue, surtout au cours du premier trimestre, est fréquente. Votre organisme subit des modifications hormonales qui auront une incidence sur votre niveau d’énergie. Prenez donc l’habitude de rattraper votre retard de sommeil et laissez votre corps se détendre. Obtenir la bonne quantité de sommeil la nuit est également important. Au fur et à mesure que votre grossesse progresse, il deviendra plus difficile de faire des nuits complètes. Vous utiliserez souvent les toilettes et aurez du mal à trouver une position confortable pour votre estomac. Compensez le sommeil perdu la nuit et investissez dans un oreiller de grossesse qui se place entre vos cuisses et sous vos fesses. Ce coussin alignera vos hanches pour réduire la pression sur votre dos et votre bassin et vous dormirez mieux.

Faire Des Siestes

Numéro 1 : N'oubliez pas le massage prénatal

Avant l’accouchement, accordez-vous un instant pour un massage prénatal professionnel. Un massage à faible impact traite les douleurs lombaires qui peuvent être une menace tout au long de votre grossesse. Il améliorera également la circulation sanguine. Évitez toutefois un massage au début de votre premier trimestre. La plupart des praticiens n’accepteront pas les femmes pendant cette période, car le risque de fausse-couche est plus élevé. Par la suite, vous pouvez recevoir un massage à tout moment jusqu’à votre date d’accouchement.

Massage Prénatal

Rédacteur freelance spécialisé dans la presse Digital. Je couvre de nombreux sujets d'actualité qui font la une du monde, avec moi toute l'actualité en continu.

Laisser un commentaire

* Champs requis