Top 5 des langues les plus difficiles au monde

La difficulté de l’apprentissage d’une langue est liée à la complexité de sa grammaire. Mais savez-vous quelles langues sont les plus compliquées à apprendre ?

Par Aylan-afir Publié le 26/01/2023 à 10:27
Notez cet article

Si souhaitez savoir quelle est la langue la plus compliquée à apprendre, il suffit de vous tourner vers des langues qui ont un alphabet différent de celui que vous connaissez. Et si vous êtes dans l'obligation d'apprendre une langue étrangère, vous pourrez y arriver, car il y a aujourd'hui différents moyens d'apprentissage. Voici donc le top 5 des langues les plus complexes au monde, selon le classement de l'UNESCO.

5. Le japonais 

À l'instar d'autres langues asiatiques, le japonais n'est pas une langue facile à apprendre. Cette langue a des caractères bien particuliers : les Kanjis avec des origines chinoises et les Kanas (les hiraganas et les katakanas). L'autre particularité de la langue japonaise est que le verbe se met toujours à la fin de la phrase. Enfin, il est important d’être attentif à la grammaire pour s'exprimer poliment en fonction des situations.

4. Le thaï 

L'apprentissage de la langue chinoise ou japonaise ne va pas vous aider à parler le thaï, contrairement à ce qu'on croit. En effet, le thaï utilise un alphasyllabaire typique venant de l'alphabet Khmer. Il contient quarante-quatre lettres pour vingt-quatre voyelles. Par ailleurs, le thaï a 5 tons distincts et un seul mot prononcé peut avoir jusqu’à cinq sens différents en fonction de l'intonation. Cette langue était anciennement appelée Siamois. Elle est utilisée principalement en Thaïlande par 66 millions de personnes.

3. L'arabe

L'arabe est utilisée par 274 millions de personnes à travers le monde. La complexité de cette langue est liée à plusieurs éléments. D'abord, l'alphabet contient 28 lettres et ne compte que très peu de voyelles. Certaines lettres s'écrivent différemment selon leur ordre dans le mot. De plus, la lecture et l'écriture se font de droite à gauche, contrairement au français et au reste des langues latines et germaniques. Il y a plusieurs dialectes d'arabe qui diffèrent d'un pays à un autre : marocain, algérien, égyptien, etc. Pour bien maîtriser cette langue, il est conseillé de commencer l'apprentissage de l'arabe littéraire avant de passer à l'arable moderne et dialectal.

2. Le grec

Le grec est la seconde langue la plus difficile au monde. La première difficulté réside dans l'alphabet. Cependant, apprendre les 24 lettres de l'alphabet grec ne signifie pas qu'on maîtrise la langue. En effet, le sens des mots n'est pas le même selon l’accentuation ! Il est primordial d'apprendre la différence entre chaque accent pour pouvoir les prononcer correctement. Dans le monde, on compte environ de 2,2 millions de personnes qui parlent couramment le grec.

1. Le chinois 

La palme de la langue la plus difficile au monde est attribuée au chinois. Pas surprenant, non ? Oui, cette langue est difficile tant à l'oral qu'à l'écrit. La forme écrite n'indique pas la façon de prononcer le mot. L'intonation et la prononciation des mots peuvent changer totalement le sens d’un terme. Les intonations de la langue chinoise sont propres à cette langue et il est impossible pour les latins de les maîtriser parfaitement.

Numéro 5 : Le japonais

À l’instar d’autres langues asiatiques, le japonais n’est pas une langue facile à apprendre. Cette langue a des caractères bien particuliers : les Kanjis avec des origines chinoises et les Kanas (les hiraganas et les katakanas). L’autre particularité de la langue japonaise est que le verbe se met toujours à la fin de la phrase. Enfin, il est important d’être attentif à la grammaire pour s’exprimer poliment en fonction des situations.

Le Japonais

Numéro 4 : Le thaï

L’apprentissage de la langue chinoise ou japonaise ne va pas vous aider à parler le thaï, contrairement à ce qu’on croit. En effet, le thaï utilise un alphasyllabaire typique venant de l’alphabet Khmer. Il contient quarante-quatre lettres pour vingt-quatre voyelles. Par ailleurs, le thaï a 5 tons distincts et un seul mot prononcé peut avoir jusqu’à cinq sens différents en fonction de l’intonation. Cette langue était anciennement appelée Siamois. Elle est utilisée principalement en Thaïlande par 66 millions de personnes.

Le Thaï

Numéro 3 : L'arabe

L’arabe est utilisée par 274 millions de personnes à travers le monde. La complexité de cette langue est liée à plusieurs éléments. D’abord, l’alphabet contient 28 lettres et ne compte que très peu de voyelles. Certaines lettres s’écrivent différemment selon leur ordre dans le mot. De plus, la lecture et l’écriture se font de droite à gauche, contrairement au français et au reste des langues latines et germaniques. Il y a plusieurs dialectes d’arabe qui diffèrent d’un pays à un autre : marocain, algérien, égyptien, etc. Pour bien maîtriser cette langue, il est conseillé de commencer l’apprentissage de l’arabe littéraire avant de passer à l’arable moderne et dialectal.

L'arabe

Numéro 2 : Le grec

Le grec est la seconde langue la plus difficile au monde. La première difficulté réside dans l’alphabet. Cependant, apprendre les 24 lettres de l’alphabet grec ne signifie pas qu’on maîtrise la langue. En effet, le sens des mots n’est pas le même selon l’accentuation ! Il est primordial d’apprendre la différence entre chaque accent pour pouvoir les prononcer correctement. Dans le monde, on compte environ de 2,2 millions de personnes qui parlent couramment le grec.

Le Grec

Numéro 1 : Le chinois

La palme de la langue la plus difficile au monde est attribuée au chinois. Pas surprenant, non ? Oui, cette langue est difficile tant à l’oral qu’à l’écrit. La forme écrite n’indique pas la façon de prononcer le mot. L’intonation et la prononciation des mots peuvent changer totalement le sens d’un terme. Les intonations de la langue chinoise sont propres à cette langue et il est impossible pour les latins de les maîtriser parfaitement.

Le Chinois