Top 5 des inventions qui ont changé le monde

Si l’Humanité a évolué autant, c’est grâce aux différentes inventions qui ont marqué chaque époque.

Par Afir Modifié le 18/12/2022 à 11:56

Bien qu'il soit impossible de mettre en évidence toutes les inventions qui ont changé l'Histoire, certaines se démarquent, car elles ont indéniablement transformé le cours de l'Histoire. Nous vous proposons de retourner vers le passé pour découvrir le Top 5 des inventions qui ont changé le monde :

1. Les outils en pierre

Les outils en pierre étaient la première technologie de l'humanité. Un de nos ancêtres a créé, il y a presque 2 millions d'années, les outils les plus simples. Ces outils connus sous le nom de « choppers » étaient des pierres aiguisées obtenues en écrasant une pierre contre une autre. On les utilisait alors pour couper, scier, écraser ou briser. Sans cette innovation, l'humanité n'aurait jamais connu les outils modernes.

2. Les roues

Avant l'invention de la roue, les humains étaient sévèrement limités quant à la quantité de choses transportées au sol. En soi, la roue n'était pas la partie la plus difficile de l'invention. Quand est venu le temps de connecter une plateforme immobile à ce cylindre roulant, les choses se sont compliquées.

Le travail acharné a néanmoins porté ses fruits. Les charrettes à roues ont facilité l'agriculture et le commerce en permettant le transport de marchandises. À ce jour, les roues sont essentielles à notre mode de vie.

3. L'impression

L'inventeur allemand Johannes Gutenberg a inventé la presse à imprimer entre 1440 et 1450. La clé de son développement était le moule à main, une nouvelle technique de moulage qui a permis la création rapide de grandes quantités de caractères mobiles en métal.

Bien que d'autres avant lui aient développé des caractères mobiles en métal, y compris des inventeurs en Chine et en Corée, Gutenberg a été le premier à créer un procédé mécanisé qui transférait l'encre. Les livres, les brochures et les journaux sont ainsi devenus plus accessibles, et l'alphabétisation européenne a prospéré au-delà des élites de la société.

4. La boussole

Les anciens marins utilisaient les étoiles pour la navigation. De ce fait, il était difficile de se repérer en journée ou durant les nuits nuageuses. La première boussole a été inventée en Chine entre le IIe siècle avant JC et le 1er siècle après JC. Elle était en magnétite, un minerai de fer naturellement magnétisé dont on a étudié les propriétés durant des siècles.

La magnétite a été utilisée au profit de la navigation pour la première fois sous la dynastie Song, entre le XIe et le XIIe siècle. La boussole a permis aux marins de naviguer en toute sécurité loin de la terre, ouvrant le monde à l'exploration et au développement ultérieur du commerce mondial.

5. La pénicilline

C'est certainement l'une des découvertes les plus célèbres de l'histoire. En 1928, le scientifique écossais Alexander Fleming a remarqué une boîte de Pétri remplie de bactéries dans son laboratoire. Le couvercle de la boîte était accidentellement entrouvert. L'échantillon avait été contaminé par une moisissure, et partout où se trouvait la moisissure, la bactérie était morte.

Cette moisissure antibiotique s'est avérée être le champignon Pénicillium. Au cours des deux décennies suivantes, les chimistes ont travaillé à purifier le champignon. Ils ont pu développer la pénicilline qui aide à combattre un grand nombre d'infections bactériennes.

Numéro 5 : Les outils en pierre

Les outils en pierre étaient la première technologie de l’humanité. Un de nos ancêtres a créé, il y a presque 2 millions d’années, les outils les plus simples. Ces outils connus sous le nom de « choppers » étaient des pierres aiguisées obtenues en écrasant une pierre contre une autre. On les utilisait alors pour couper, scier, écraser ou briser. Sans cette innovation, l’humanité n’aurait jamais connu les outils modernes.

Les Outils En Pierre

Numéro 4 : Les roues

Avant l’invention de la roue, les humains étaient sévèrement limités quant à la quantité de choses transportées au sol. En soi, la roue n’était pas la partie la plus difficile de l’invention. Quand est venu le temps de connecter une plateforme immobile à ce cylindre roulant, les choses se sont compliquées. Le travail acharné a néanmoins porté ses fruits. Les charrettes à roues ont facilité l’agriculture et le commerce en permettant le transport de marchandises. À ce jour, les roues sont essentielles à notre mode de vie.

Les Roues

Numéro 3 : L'impression

L’inventeur allemand Johannes Gutenberg a inventé la presse à imprimer entre 1440 et 1450. La clé de son développement était le moule à main, une nouvelle technique de moulage qui a permis la création rapide de grandes quantités de caractères mobiles en métal. Bien que d’autres avant lui aient développé des caractères mobiles en métal, y compris des inventeurs en Chine et en Corée, Gutenberg a été le premier à créer un procédé mécanisé qui transférait l’encre. Les livres, les brochures et les journaux sont ainsi devenus plus accessibles, et l’alphabétisation européenne a prospéré au-delà des élites de la société.

L'impression

Numéro 2 : La boussole

Les anciens marins utilisaient les étoiles pour la navigation. De ce fait, il était difficile de se repérer en journée ou durant les nuits nuageuses. La première boussole a été inventée en Chine entre le IIe siècle avant JC et le 1er siècle après JC. Elle était en magnétite, un minerai de fer naturellement magnétisé dont on a étudié les propriétés durant des siècles. La magnétite a été utilisée au profit de la navigation pour la première fois sous la dynastie Song, entre le XIe et le XIIe siècle. La boussole a permis aux marins de naviguer en toute sécurité loin de la terre, ouvrant le monde à l’exploration et au développement ultérieur du commerce mondial.

Boussole

Numéro 1 : La pénicilline

C’est certainement l’une des découvertes les plus célèbres de l’histoire. En 1928, le scientifique écossais Alexander Fleming a remarqué une boîte de Pétri remplie de bactéries dans son laboratoire. Le couvercle de la boîte était accidentellement entrouvert. L’échantillon avait été contaminé par une moisissure, et partout où se trouvait la moisissure, la bactérie était morte. Cette moisissure antibiotique s’est avérée être le champignon Pénicillium. Au cours des deux décennies suivantes, les chimistes ont travaillé à purifier le champignon. Ils ont pu développer la pénicilline qui aide à combattre un grand nombre d’infections bactériennes.

La pénicilline

Rédacteur freelance spécialisé dans la presse Digital. Je couvre de nombreux sujets d'actualité qui font la une du monde, avec moi toute l'actualité en continu.

Laisser un commentaire

* Champs requis