Top 5 des festivals internationaux dangereux

Partout dans le monde, vous trouverez de très nombreux festivals religieux, culturels ou autre qui présentent de réels dangers.

Par Aylan-afir Publié le 30/12/2022 à 22:20
Notez cet article

Un festival est généralement célébré pour la joie, l'amusement et le divertissement. Les gens fêtent chaque événement de différentes manières, et profitent du moment à travers divers programmes et activités. Mais il existe aussi des festivals dangereux que les gens célèbrent pour le frisson et l'excitation.

1. Le festival d'Onbashira, Japon

Tous les six ans, en avril et mai, d'énormes troncs d'arbres sont choisis dans les forêts de la région du lac Suwa et transportés à la main jusqu'aux petits sanctuaires de Suwa Taisha. Une partie du trajet comprend le Kiotoshi, où des hommes de la région montent à bord des troncs et s'efforcent d'y rester pendant qu'ils glissent sur le flanc escarpé de la montagne. Des blessures et des décès sont survenus au cours du festival ces dernières années. Néanmoins, se faire tuer par un de ces arbres est considéré comme une mort honorable.

2. La course des taureaux, Espagne

C'est l'un des festivals les plus dangereux au monde. Durant l'événement, des milliers de personnes courent dans les rues et 6 taureaux en charge sont lâchés derrière eux. Ce festival se célèbre chaque année du 7 au 14 juillet à Pampelune, en Espagne. Le programme commence à 8 heures du matin. Des millions de personnes viennent assister à cet événement de la course des taureaux.

3. Le Kadri Kambala, Inde

Imaginez une course entre deux paires de buffles d'eau conduits par des fermiers à moitié nus et armés de fouets ! Il s'agit du Kadri Kambala, une tradition dans la province du Karnataka, dans le sud-ouest de l'Inde. Les paires de buffles étant attelées ensemble de manière lâche, les fermiers portent peu de protection. Le plus ahurissan ? Ces bêtes ont de méchantes cornes ! Les parcours de course présentent des dangers, notamment des spectateurs errants qui devraient savoir qu'il ne faut pas se mettre en travers du chemin des buffles.

4. Le festival de combats de Noël, Pérou

Dans certaines régions du Pérou, le festival des combats de Noël est célébré le jour de Noël. Les gens se défient ouvertement aux combats pour régler leurs vieux différends. Un ring temporaire est construit pour organiser les combats, et des dispositions sont prises pour que les spectateurs puissent assister aux combats autour du ring. Selon les habitants de la région, lors du festival des combats de Noël, les spectateurs et les combattants portent des costumes spéciaux. Alors, pour éviter que les combats ne deviennent dangereux, l'arbitre entre sur le ring avec un fouet.

5. La Bataille des Oranges, Italie

Ce festival utilise la guerre des fruits pour symboliser la bataille médiévale entre la noblesse et le peuple. Il a lieu durant le carnaval d'Ivrea. On y retrouve les lanceurs d'oranges avec leur chariot et leur armure, et des personnes au sol.
Chacun lance des oranges sur l'autre. Les ecchymoses et les blessures sont fréquentes, étant donné la dureté de la couche externe des oranges. Bien qu'il semble drôle, ce festival fait partie des plus dangereux au monde.

Numéro 5 : Le festival d'Onbashira, Japon

Tous les six ans, en avril et mai, d’énormes troncs d’arbres sont choisis dans les forêts de la région du lac Suwa et transportés à la main jusqu’aux petits sanctuaires de Suwa Taisha. Une partie du trajet comprend le Kiotoshi, où des hommes de la région montent à bord des troncs et s’efforcent d’y rester pendant qu’ils glissent sur le flanc escarpé de la montagne. Des blessures et des décès sont survenus au cours du festival ces dernières années. Néanmoins, se faire tuer par un de ces arbres est considéré comme une mort honorable.

Le Festival Onbashira, Japon

Numéro 4 : La course des taureaux, Espagne

C’est l’un des festivals les plus dangereux au monde. Durant l’événement, des milliers de personnes courent dans les rues et 6 taureaux en charge sont lâchés derrière eux. Ce festival se célèbre chaque année du 7 au 14 juillet à Pampelune, en Espagne. Le programme commence à 8 heures du matin. Des millions de personnes viennent assister à cet événement de la course des taureaux.

La Course Des Taureaux, Espagne

Numéro 3 : Le Kadri Kambala, Inde

Imaginez une course entre deux paires de buffles d’eau conduits par des fermiers à moitié nus et armés de fouets ! Il s’agit du Kadri Kambala, une tradition dans la province du Karnataka, dans le sud-ouest de l’Inde. Les paires de buffles étant attelées ensemble de manière lâche, les fermiers portent peu de protection. Le plus ahurissan ? Ces bêtes ont de méchantes cornes ! Les parcours de course présentent des dangers, notamment des spectateurs errants qui devraient savoir qu’il ne faut pas se mettre en travers du chemin des buffles.

Le Kadri Kambala, Inde

Numéro 2 : Le festival de combats de Noël, Pérou

Dans certaines régions du Pérou, le festival des combats de Noël est célébré le jour de Noël. Les gens se défient ouvertement aux combats pour régler leurs vieux différends. Un ring temporaire est construit pour organiser les combats, et des dispositions sont prises pour que les spectateurs puissent assister aux combats autour du ring. Selon les habitants de la région, lors du festival des combats de Noël, les spectateurs et les combattants portent des costumes spéciaux. Alors, pour éviter que les combats ne deviennent dangereux, l’arbitre entre sur le ring avec un fouet.

Le Festival De Combats De Noël, Pérou

Numéro 1 : La Bataille des Oranges, Italie

Ce festival utilise la guerre des fruits pour symboliser la bataille médiévale entre la noblesse et le peuple. Il a lieu durant le carnaval d’Ivrea. On y retrouve les lanceurs d’oranges avec leur chariot et leur armure, et des personnes au sol. Chacun lance des oranges sur l’autre. Les ecchymoses et les blessures sont fréquentes, étant donné la dureté de la couche externe des oranges. Bien qu’il semble drôle, ce festival fait partie des plus dangereux au monde.

La Bataille Des Oranges, Italie

Laisser un commentaire

* Champs requis