Top 5 des faits méconnus sur Vincent Van Gogh

À la place de Van Gogh, vous seriez-vous coupé l'oreille ?

Par Afir Modifié le 20/01/2023 à 20:29

Vincent Van Gogh a révolutionné la façon dont l'art est perçu. Le peintre a subi beaucoup de critiques de son vivant. Cependant, plusieurs décennies plus tard, il sera élevé au rang de génie. La particularité de Van Gogh est qu’il était atteint par des troubles mentaux. Ces troubles ont fait de sa vie un cauchemar, et de ses peintures des pièces uniques. Envie d'en savoir plus ? Voici 5 faits à découvrir sur Vincent Van Gogh.

1. Les lettres

Le seul moyen d’avoir des informations sur la vie de Van Gogh est de lire ses lettres. Vincent a écrit quelque 900 lettres durant sa vie. La plupart des lettres qu’il écrivait étaient destinées à son frère. La raison pour laquelle il écrivait à son frère est qu’il voulait avoir des explications sur son état de santé mentale et son incapacité à trouver un emploi stable.

L'artiste aura raconté toute sa vie dans ses lettres et beaucoup d’entre elles sont aujourd’hui publiées.

2. La santé mentale de Van Gogh

Plus d’un siècle est passé depuis le décès de l'artiste, mais sa santé mentale reste un sujet fascinant. Il a connu des crises d’épilepsie et d’insomnie, et beaucoup de crises d’anxiété. Il avait aussi des hallucinations. D’après les lettres écrites à son frère, c’est vers la trentaine qu’il a commencé à avoir des problèmes mentaux.

Van Gogh a déjà été admis, à sa demande, dans l'asile de Saint-Rémy-de-Provence, une petite commune française. Dans ses lettres, il écrit que l’asile ne s’occupe pas des malades comme il le devrait. Il rapporte que l'asile ne fait que les nourrir, tandis que les médecins ne font aucun effort, attendant que la guérison tombe du ciel.

3. Van Gogh et sa nuit étoilée

« La nuit étoilée » est l’un des tableaux les plus célèbres de Van Gogh. Beaucoup pensent qu’il l’a peint dans une prairie alors qu'il admirait le ciel. La triste réalité est que le peintre était dans sa chambre à l'asile. En voyant à quel point les étoiles étaient belles ce soir-là, il avait décidé de les immortaliser sur une toile.

En finissant son œuvre, il n’était pas fier de son travail. Il estimait que le tableau était un échec total. Aujourd’hui, on estime la valeur de la toile entre 17 et 25 millions d’euros, et c’est le tableau le plus connu de l’artiste.

4. L’oreille

Van Gogh s’est installé à Arles, une commune dans le sud de la France. Il y rencontre Paul Gauguin, un peintre avec qui il se liera d'amitié. Deux mois à peine après leur rencontre, ils décident de créer un atelier de peinture pour les jeunes artistes.

Un jour, en parlant de leur futur atelier, une dispute éclate entre les deux peintres. Gauguin, ne pouvant plus supporter le caractère du Néerlandais, le laisse tomber. Une fois la nuit tombée, Vincent prend une lame et se coupe l’oreille de manière chirurgicale.

5. Le suicide

Tout le monde sait que le peintre s’est suicidé en se tirant une balle dans le torse. Cependant, beaucoup ignorent qu’il n’est pas mort sur le coup. La balle n’avait touché aucun organe vital. L’artiste a pu se traîner vers une auberge, il voulait y attendre la mort.

L’aubergiste a découvert l’état de Van Gogh et a appelé un médecin. Malheureusement, le médecin n'a pu retirer la balle profondément logée. Vincent Van Gogh est mort d’une infection deux jours après.

Numéro 5 : Les lettres

Le seul moyen d’avoir des informations sur la vie de Van Gogh est de lire ses lettres. Vincent a écrit quelque 900 lettres durant sa vie. La plupart des lettres qu’il écrivait étaient destinées à son frère. La raison pour laquelle il écrivait à son frère est qu’il voulait avoir des explications sur son état de santé mentale et son incapacité à trouver un emploi stable. L’artiste aura raconté toute sa vie dans ses lettres et beaucoup d’entre elles sont aujourd’hui publiées.

Les Lettres

Numéro 4 : La santé mentale de Van Gogh

Plus d’un siècle est passé depuis le décès de l’artiste, mais sa santé mentale reste un sujet fascinant. Il a connu des crises d’épilepsie et d’insomnie, et beaucoup de crises d’anxiété. Il avait aussi des hallucinations. D’après les lettres écrites à son frère, c’est vers la trentaine qu’il a commencé à avoir des problèmes mentaux. Van Gogh a déjà été admis, à sa demande, dans l’asile de Saint-Rémy-de-Provence, une petite commune française. Dans ses lettres, il écrit que l’asile ne s’occupe pas des malades comme il le devrait. Il rapporte que l’asile ne fait que les nourrir, tandis que les médecins ne font aucun effort, attendant que la guérison tombe du ciel.

La Santé Mentale De Van Gogh

Numéro 3 : Van Gogh et sa nuit étoilée

« La nuit étoilée » est l’un des tableaux les plus célèbres de Van Gogh. Beaucoup pensent qu’il l’a peint dans une prairie alors qu’il admirait le ciel. La triste réalité est que le peintre était dans sa chambre à l’asile. En voyant à quel point les étoiles étaient belles ce soir-là, il avait décidé de les immortaliser sur une toile. En finissant son œuvre, il n’était pas fier de son travail. Il estimait que le tableau était un échec total. Aujourd’hui, on estime la valeur de la toile entre 17 et 25 millions d’euros, et c’est le tableau le plus connu de l’artiste.

Van Gogh Et Sa Nuit étoilée

Numéro 2 : L’oreille

Van Gogh s’est installé à Arles, une commune dans le sud de la France. Il y rencontre Paul Gauguin, un peintre avec qui il se liera d’amitié. Deux mois à peine après leur rencontre, ils décident de créer un atelier de peinture pour les jeunes artistes. Un jour, en parlant de leur futur atelier, une dispute éclate entre les deux peintres. Gauguin, ne pouvant plus supporter le caractère du Néerlandais, le laisse tomber. Une fois la nuit tombée, Vincent prend une lame et se coupe l’oreille de manière chirurgicale.

L’oreille

Numéro 1 : Le suicide

Tout le monde sait que le peintre s’est suicidé en se tirant une balle dans le torse. Cependant, beaucoup ignorent qu’il n’est pas mort sur le coup. La balle n’avait touché aucun organe vital. L’artiste a pu se traîner vers une auberge, il voulait y attendre la mort. L’aubergiste a découvert l’état de Van Gogh et a appelé un médecin. Malheureusement, le médecin n’a pu retirer la balle profondément logée. Vincent Van Gogh est mort d’une infection deux jours après.

Le Suicide

Rédacteur freelance spécialisé dans la presse Digital. Je couvre de nombreux sujets d'actualité qui font la une du monde, avec moi toute l'actualité en continu.

Laisser un commentaire

* Champs requis