Top 5 des douleurs les plus extrêmes

Quelles sont les pires douleurs que peut ressentir le corps humain ?

Par Afir Publié le 30/12/2022 à 22:20

Il existe de nombreux types de douleurs, et ces dernières sont le motif le plus courant de visites médicales. La plupart d'entre nous connaîtront différents types de douleurs au cours de leur vie. Cependant, il existe des douleurs plus extrêmes que toutes les autres et qui sont souvent décrites comme "insupportables".  Voici le Top 5 des pires douleurs qu'un être humain puisse ressentir.

1. Les calculs rénaux

Les calculs rénaux sont des blocs cristallins qui se développent dans les reins ou les voies urinaires. Leur nom médical est "néphrolithiase", et ils sont constitués de calcium, de struvite, d'acide urique et de cystéine. Les personnes atteintes de calculs rénaux éprouvent généralement une douleur soudaine sous les côtes et l'épaule droite. En plus d'être incroyablement douloureux, les calculs rénaux provoquent de la fièvre, du sang et du pus dans les urines et des vomissements. Lorsque cela se produit, les malades ressentent des vagues de douleur jusqu'à ce que le calcul soit éliminé naturellement ou chirurgicalement.

2. Les céphalées en grappe

Les céphalées en grappe sont un phénomène rare connu pour son intensité extrême et sa tendance à se manifester en "grappes". Des symptômes autonomes tels que l'agitation et la nervosité accompagnent le mal de tête. La douleur est si forte qu'elle peut affecter la capacité d'une personne à effectuer ses activités quotidiennes. Elle est souvent précédée d'une aura migraineuse et suivie d'une douleur intense, souvent localisée d'un seul côté de la tête. La douleur atteint son maximum dans les 5 à 10 minutes suivantes. Elle disparaît, mais peut revenir jusqu'à huit fois par jour.

3. La névralgie du trijumeau

La névralgie du trijumeau, qui peut être ressentie presque partout sur la tête, est due à une perturbation de la fonction du nerf trijumeau. Elle est plus fréquente chez les femmes que chez les hommes, et on estime qu'au moins une personne sur 20 000 en est atteinte. La névralgie du trijumeau est incurable, mais elle peut être prise en charge par une thérapie et des médicaments. Les crises peuvent durer de quelques secondes à plusieurs heures et, dans les cas particulièrement désagréables, un facteur aussi léger qu'un souffle d'air peut les déclencher.

4. La fracture du pénis

La fracture du pénis, également connue sous le nom de "pire cauchemar de tout homme", est connue pour être l'une des blessures les plus atrocement douloureuses de tous les temps. Les fractures du pénis sont généralement le résultat d'un traumatisme sexuel contondant. Sous la pression, le traumatisme provoque le craquement ou l'éclatement des corps engorgés du pénis. Bien que techniquement ce ne soit pas un os, on pourrait comparer ce traumatisme à la fracture d'un os. Les victimes de fractures du pénis ressentent soudainement une douleur horrible, un gonflement et des contusions.

5. L'accouchement

Jusqu'à récemment, la douleur de l'accouchement était quelque chose que seules les femmes pouvaient comprendre. Aujourd'hui, quelques hommes courageux ont pu ressentir des simulations des contractions de l'accouchement grâce à des électrodes correctement placées. La douleur de l'accouchement a été décrite comme une sensation de torsion des muscles à l'intérieur de soi, un coup de couteau dans l'estomac, des crampes menstruelles qui se multiplient sans fin, un écartement des hanches ou l'arrachement des organes internes.

Numéro 5 : Les calculs rénaux

Les calculs rénaux sont des blocs cristallins qui se développent dans les reins ou les voies urinaires. Leur nom médical est « néphrolithiase », et ils sont constitués de calcium, de struvite, d’acide urique et de cystéine. Les personnes atteintes de calculs rénaux éprouvent généralement une douleur soudaine sous les côtes et l’épaule droite. En plus d’être incroyablement douloureux, les calculs rénaux provoquent de la fièvre, du sang et du pus dans les urines et des vomissements. Lorsque cela se produit, les malades ressentent des vagues de douleur jusqu’à ce que le calcul soit éliminé naturellement ou chirurgicalement.

Les Calculs Rénaux

Numéro 4 : Les céphalées en grappe

Les céphalées en grappe sont un phénomène rare connu pour son intensité extrême et sa tendance à se manifester en « grappes ». Des symptômes autonomes tels que l’agitation et la nervosité accompagnent le mal de tête. La douleur est si forte qu’elle peut affecter la capacité d’une personne à effectuer ses activités quotidiennes. Elle est souvent précédée d’une aura migraineuse et suivie d’une douleur intense, souvent localisée d’un seul côté de la tête. La douleur atteint son maximum dans les 5 à 10 minutes suivantes. Elle disparaît, mais peut revenir jusqu’à huit fois par jour.

Les Céphalées En Grappe

Numéro 3 : La névralgie du trijumeau

La névralgie du trijumeau, qui peut être ressentie presque partout sur la tête, est due à une perturbation de la fonction du nerf trijumeau. Elle est plus fréquente chez les femmes que chez les hommes, et on estime qu’au moins une personne sur 20 000 en est atteinte. La névralgie du trijumeau est incurable, mais elle peut être prise en charge par une thérapie et des médicaments. Les crises peuvent durer de quelques secondes à plusieurs heures et, dans les cas particulièrement désagréables, un facteur aussi léger qu’un souffle d’air peut les déclencher.

La Névralgie Du Trijumeau

Numéro 2 : La fracture du pénis

La fracture du pénis, également connue sous le nom de « pire cauchemar de tout homme », est connue pour être l’une des blessures les plus atrocement douloureuses de tous les temps. Les fractures du pénis sont généralement le résultat d’un traumatisme sexuel contondant. Sous la pression, le traumatisme provoque le craquement ou l’éclatement des corps engorgés du pénis. Bien que techniquement ce ne soit pas un os, on pourrait comparer ce traumatisme à la fracture d’un os. Les victimes de fractures du pénis ressentent soudainement une douleur horrible, un gonflement et des contusions.

La Fracture Du Pénis

Numéro 1 : L'accouchement

Jusqu’à récemment, la douleur de l’accouchement était quelque chose que seules les femmes pouvaient comprendre. Aujourd’hui, quelques hommes courageux ont pu ressentir des simulations des contractions de l’accouchement grâce à des électrodes correctement placées. La douleur de l’accouchement a été décrite comme une sensation de torsion des muscles à l’intérieur de soi, un coup de couteau dans l’estomac, des crampes menstruelles qui se multiplient sans fin, un écartement des hanches ou l’arrachement des organes internes.

L'accouchement

Rédacteur freelance spécialisé dans la presse Digital. Je couvre de nombreux sujets d'actualité qui font la une du monde, avec moi toute l'actualité en continu.

Laisser un commentaire

* Champs requis