Top 5 des bâtiments inachevés les plus célèbres du monde

Qu’ils soient partiellement achevés ou laissés en ruine, les bâtiments inachevés racontent une autre histoire de notre environnement architectural.

Par Aylan-afir Modifié le 24/01/2023 à 20:50
Notez cet article

Malheureusement, la liste des projets qui ont échoué est longue. Les facteurs économiques sont la cause la plus fréquente de la suspension des constructions. Cela dit, les guerres, les bouleversements géopolitiques, les épidémies et d'autres obstacles imprévus ont également contribué à ces blocages. Voici cinq bâtiments inachevés célèbres dans le monde entier.

1. La Sagrada Familia, Barcelone

La célèbre basilique de l'architecte Antoni Gaudi à Barcelone est en construction depuis 1882 ! Les plans de l'église néo-gothique ont changé lorsque Gaudi a pris la relève d'un certain Francisco de Paula del Villar, un an après le début de la construction. Le projet ambitieux était toujours en cours en 1926, l'année de sa mort. La guerre civile espagnole de 1936 a interrompu sa construction.
Aujourd'hui, les millions de touristes qui visitent ce site, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, contribuent à financer le projet. Après plus d'un siècle de travaux minutieux, l'édifice pourrait bien s'achever en 2026.

2. Palais des Soviets, Moscou

À l'apogée de l'Union soviétique de Staline, un projet de construction du nouveau bâtiment du gouvernement à Moscou se voit soumis à un concours d'architecture. La proposition gagnante présentait une pyramide néoclassique impressionnante. La construction a commencé en 1938, mais elle a été interrompue par le début de la Seconde Guerre mondiale. L'acier de la structure a immédiatement servi aux travaux de guerre et le gouvernement soviétique a officiellement abandonné le projet en 1957.

3. Le Monument National d'Écosse

Une initiative écossaise, symbole de grandeur, a échoué de manière spectaculaire. Le monument national, connu par les habitants sous le nom de "Disgrâce d'Édimbourg", était censé être une structure honorant les Écossais tombés lors des guerres napoléoniennes, qui se sont déroulées de 1803 à 1815. Inspiré du Parthénon, le monument aurait fait d'Édimbourg "l'Athènes du Nord". Malheureusement, ils n'ont réuni qu'un tiers des fonds nécessaires au projet et la construction s'arrête dans les années 1820. Aujourd'hui, on peut voir des habitants et des touristes escalader les ruines, qui ne comprennent que la première pierre et les 12 colonnes royales.

4. Deutsches Stadion

Hitler voulait construire le plus grand stade du monde à Nuremberg. Il a dévoilé la maquette de 1,80 m devant des milliers de spectateurs en 1937. S'il avait été achevé, il aurait eu une capacité de 400 000 places. Les ingénieurs ont même construit un modèle d'essai près d'un village bavarois, à environ une heure de route de Nuremberg.
Toutefois, après le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, la construction du bâtiment s'est interrompue. Les sièges en bois servirent à reconstruire le village après sa destruction par la guerre. Les fondations en béton, elles, ont survécu pour raconter l'histoire des rêves trop ambitieux d'un régime mort.

5. Cathédrale de Sienne, Italie

La célèbre partie achevée de la cathédrale gothique italienne de Sienne date de 1348. Cela dit, personne ne sait qu'il existait un projet d'expansion ambitieux, interrompu après moins d'une décennie de travaux, lorsque la peste bubonique a balayé la ville en 1348. Aujourd'hui, seuls quelques murs extérieurs inachevés laissent entrevoir des plans d'expansion et un étage partiellement construit transformé en musée.

Numéro 5 : La Sagrada Familia, Barcelone

La célèbre basilique de l’architecte Antoni Gaudi à Barcelone est en construction depuis 1882 ! Les plans de l’église néo-gothique ont changé lorsque Gaudi a pris la relève d’un certain Francisco de Paula del Villar, un an après le début de la construction. Le projet ambitieux était toujours en cours en 1926, l’année de sa mort. La guerre civile espagnole de 1936 a interrompu sa construction.
Aujourd’hui, les millions de touristes qui visitent ce site, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, contribuent à financer le projet. Après plus d’un siècle de travaux minutieux, l’édifice pourrait bien s’achever en 2026.

La Sagrada Familia, Barcelone

Numéro 4 : Palais des Soviets, Moscou

À l’apogée de l’Union soviétique de Staline, un projet de construction du nouveau bâtiment du gouvernement à Moscou se voit soumis à un concours d’architecture. La proposition gagnante présentait une pyramide néoclassique impressionnante. La construction a commencé en 1938, mais elle a été interrompue par le début de la Seconde Guerre mondiale. L’acier de la structure a immédiatement servi aux travaux de guerre et le gouvernement soviétique a officiellement abandonné le projet en 1957.

Palais Des Soviets, Moscou

Numéro 3 : Le Monument National d'Écosse

Une initiative écossaise, symbole de grandeur, a échoué de manière spectaculaire. Le monument national, connu par les habitants sous le nom de “Disgrâce d’Édimbourg”, était censé être une structure honorant les Écossais tombés lors des guerres napoléoniennes, qui se sont déroulées de 1803 à 1815. Inspiré du Parthénon, le monument aurait fait d’Édimbourg “l’Athènes du Nord”. Malheureusement, ils n’ont réuni qu’un tiers des fonds nécessaires au projet et la construction s’arrête dans les années 1820. Aujourd’hui, on peut voir des habitants et des touristes escalader les ruines, qui ne comprennent que la première pierre et les 12 colonnes royales.

Le Monument National D'Écosse

Numéro 2 : Deutsches Stadion

Hitler voulait construire le plus grand stade du monde à Nuremberg. Il a dévoilé la maquette de 1,80 m devant des milliers de spectateurs en 1937. S’il avait été achevé, il aurait eu une capacité de 400 000 places. Les ingénieurs ont même construit un modèle d’essai près d’un village bavarois, à environ une heure de route de Nuremberg.
Toutefois, après le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, la construction du bâtiment s’est interrompue. Les sièges en bois servirent à reconstruire le village après sa destruction par la guerre. Les fondations en béton, elles, ont survécu pour raconter l’histoire des rêves trop ambitieux d’un régime mort.

Deutsches Stadion

Numéro 1 : Cathédrale de Sienne, Italie

La célèbre partie achevée de la cathédrale gothique italienne de Sienne date de 1348. Cela dit, personne ne sait qu’il existait un projet d’expansion ambitieux, interrompu après moins d’une décennie de travaux, lorsque la peste bubonique a balayé la ville en 1348. Aujourd’hui, seuls quelques murs extérieurs inachevés laissent entrevoir des plans d’expansion et un étage partiellement construit transformé en musée.

Cathédrale De Sienne, Italie