Top 5 des astuces pour mieux vivre avec une allergie au pollen

Si vous êtes en proie à des allergies saisonnières, cet article est pour vous. 

Par Aylan-afir Publié le 07/04/2023 à 11:30
Notez cet article

Vous avez le nez qui coule, le gorge irritée et les yeux qui piquent dès l'arrivée du printemps ? C'est normal, la floraison est responsable de la dispersion des pollens, auxquelles de nombreuses personnes sont allergiques. Voici les astuces qui vous permettront de mieux gérer votre allergie au pollen et de passer la saison printanière en toute sérénité.

1. Aérer son intérieur au bon moment

Il est essentiel de renouveler l'air à l'intérieur de votre maison. Cependant, si vous êtes allergique au pollen, il faudra choisir le moment opportun pour le faire. Vous devez donc savoir qu'ouvrir les fenêtres le matin et le soir réduira la quantité de microparticules responsables des allergies saisonnières qui pénétreront chez vous. Il y a également d'autres moments propices pour ce faire, à savoir ceux où il pleut et où la température baisse. Mais vous devez aussi penser à tout fermer lorsqu'il y a du vent.

2. Se laver le nez régulièrement

Le lavage du nez est vivement recommandé pour prévenir les allergies au pollen. Ce geste simple vous permettra de faciliter votre respiration, de décongestionner vos muqueuses et de désencombrer votre nez. Pour cela, une solution d'eau salée bicarbonatée est idéale. Il vous faudra, pour la fabriquer, mélanger un litre d'eau minérale ou du robinet, avec 2 à 3 cuillères à é de gros sel et une cuillère à café de bicarbonate de soude. Utilisez ensuite cette préparation dans une poire à lavement ou dans un Neti Pot.

3. Prendre des tisanes

L'ortie est connue pour ses vertus incroyables qui peuvent vous aider à lutter contre les douleurs d'arthrites et les insomnies. Ce que vous ignoriez sans doute, c'est qu'elle vous sera également d'une grande aide si vous êtes allergique au pollen.

Une autre plante bien connue pour apaiser les symptômes des allergies saisonnières est la menthe poivrée. Cette dernière inhibe l'activité et la sécrétion de certaines protéines, telles que l'histamine. Cette molécule provoque la réponse inflammatoire au contact de l'allergène. Ne vous privez donc pas de consommer ces tisanes, à prendre idéalement deux fois par jour durant cette période printanière.

4. Faire des massages aux huiles essentielles

Afin de diminuer la fréquence des crises d'éternuements, vous verrez que les massages avec certaines huiles essentielles sont très efficaces. On cite l'huile essentielle d'estragon et l'huile essentielle de lavande, qui pourront agir en synergie et vous soulageront rapidement. Pour ce faire, essayez de mélanger au creux de votre main une goutte de chacune de ces huiles. Massez-vous ensuite les ailes du nez et les tempes. Elles seront également efficaces si vous les prenez avec un peu de miel. Essayez de répéter l'opération deux à trois fois par jour pendant trois semaines.

5. Prendre des corticoïdes et des antihistaminiques

Malgré le soulagement apporté par les astuces citées précédemment, certaines personnes sont souvent contraintes de consulter un médecin pour traiter leurs allergies. Les symptômes peuvent, en effet, devenir handicapants au quotidien. Cependant, des traitements existent et permettent de soulager efficacement ces symptômes. Votre médecin pourra donc vous prescrire des antihistaminiques. Ces médicaments contribueront grandement à soulager vos crises.

Numéro 5 : Aérer son intérieur au bon moment

Il est essentiel de renouveler l’air à l’intérieur de votre maison. Cependant, si vous êtes allergique au pollen, il faudra choisir le moment opportun pour le faire. Vous devez donc savoir qu’ouvrir les fenêtres le matin et le soir réduira la quantité de microparticules responsables des allergies saisonnières qui pénétreront chez vous. Il y a également d’autres moments propices pour ce faire, à savoir ceux où il pleut et où la température baisse. Mais vous devez aussi penser à tout fermer lorsqu’il y a du vent.

Aérer Votre Intérieur Au Bon Moment

Numéro 4 : Se laver le nez régulièrement

Le lavage du nez est vivement recommandé pour prévenir les allergies au pollen. Ce geste simple vous permettra de faciliter votre respiration, de décongestionner vos muqueuses et de désencombrer votre nez. Pour cela, une solution d’eau salée bicarbonatée est idéale. Il vous faudra, pour la fabriquer, mélanger un litre d’eau minérale ou du robinet, avec 2 à 3 cuillères à café de gros sel et une cuillère à café de bicarbonate de soude. Utilisez ensuite cette préparation dans une poire à lavement ou dans un Neti Pot.

Vous Laver Le Nez Régulièrement

Numéro 3 : Prendre des tisanes

L’ortie est connue pour ses vertus incroyables qui peuvent vous aider à lutter contre les douleurs d’arthrites et les insomnies. Ce que vous ignoriez sans doute, c’est qu’elle vous sera également d’une grande aide si vous êtes allergique au pollen.

Une autre plante bien connue pour apaiser les symptômes des allergies saisonnières est la menthe poivrée. Cette dernière inhibe l’activité et la sécrétion de certaines protéines, telles que l’histamine. Cette molécule provoque la réponse inflammatoire au contact de l’allergène. Ne vous privez donc pas de consommer ces tisanes, à prendre idéalement deux fois par jour durant cette période printanière.

Prendre Des Tisanes

Numéro 2 : Faire des massages aux huiles essentielles

Afin de diminuer la fréquence des crises d’éternuements, vous verrez que les massages avec certaines huiles essentielles sont très efficaces. On cite l’huile essentielle d’estragon et l’huile essentielle de lavande, qui pourront agir en synergie et vous soulageront rapidement. Pour ce faire, essayez de mélanger au creux de votre main une goutte de chacune de ces huiles. Massez-vous ensuite les ailes du nez et les tempes. Elles seront également efficaces si vous les prenez avec un peu de miel. Essayez de répéter l’opération deux à trois fois par jour pendant trois semaines.

Faire Des Massages Aux Huiles Essentielles

Numéro 1 : Prendre des corticoïdes et des antihistaminiques

Malgré le soulagement apporté par les astuces citées précédemment, certaines personnes sont souvent contraintes de consulter un médecin pour traiter leurs allergies. Les symptômes peuvent, en effet, devenir handicapants au quotidien. Cependant, des traitements existent et permettent de soulager efficacement ces symptômes. Votre médecin pourra donc vous prescrire des antihistaminiques. Ces médicaments contribueront grandement à soulager vos crises.

Prendre Des Corticoïdes Et Des Antihistaminiques