Top 5 des animaux les plus rapides du monde

Quels sont les animaux les plus rapides au monde ?

Par Afir Modifié le 29/11/2022 à 13:08

Certains planent dans les airs, tandis que d'autres nagent sous les eaux et d'autres encore parcourent les étendues terrestres. Dans un environnement hostile régi par les lois de la nature, les animaux ont vite compris que la vitesse était l'une des clés de leur survie. Plus on va vite, plus on a la chance de fuir un prédateur ou, a contrario, attraper une proie. Dans cet article de Pausecafein, nous vous avons compilé une liste des cinq animaux les plus rapides au monde. Attachez votre ceinture !

Le faucon pèlerin

Le faucon pèlerin (Falco peregrinus) est un oiseau de la famille des Falconidé. Il est également connu sous le nom de faucon canard en Amérique du Nord. Il a un dos bleu-gris, des parties inférieures blanches barrées et une tête noire, et a à peu près la taille d'un corbeau. Le faucon pèlerin est connu pour sa vitesse, atteignant des vitesses supérieures à 320 km/h (200 mph) lors de son perron de chasse distinctif (plongée à grande vitesse), ce qui en fait l'oiseau le plus rapide au monde. La vitesse maximale mesurée d'un faucon pèlerin est de 389 km/h.

Le martinet à gorge blanche

Le martinet à gorge blanche, communément appelé martinet à queue aiguille ou épine-queue, appartient à la race Hirundapus. Ces oiseaux font leurs nids dans les fissures rocheuses des falaises ou dans les arbres creux. Ils préfèrent ne pas se poser par terre, passant leur temps dans les airs. Les mouches, les abeilles et les papillons de nuit font partie de leur régime alimentaire. En vol horizontal, on dit que le martinet à gorge blanche atteint des vitesses allant jusqu'à 170 km/h (105 mph). Mais cela n'a pas été prouvé, car les méthodes utilisées pour estimer sa vitesse n'ont pas été divulguées.

Le guépard

Les guépards sont d'énormes félins endémiques d'Afrique. C'est l'animal terrestre le plus rapide. Il est capable d'atteindre des vitesses de 80 à 128 km/h, et possède diverses adaptations pour la vitesse, notamment un cadre léger, de longues pattes maigres et une longue queue.

Le marlin bleu

Les marlins appartiennent à la famille des poissons Istiophoridae, qui comprend une dizaine d'espèces. Un marlin possède une longue nageoire dorsale rigide qui s'étend vers l'avant pour former une crête, ainsi qu'un museau ou un bec en forme de lance. On pense que son nom commun vient de sa ressemblance avec le Marlinspike d'un marin. Les marlins sont parmi les nageurs les plus rapides de l'océan, atteignant des vitesses allant jusqu'à 110 km/h. Le marlin bleu de l'Atlantique peut atteindre 6 mètres de long et peser 820 kilo, tandis que le marlin noir peut atteindre plus de 5 mètres de long et peser 670 kilogrammes.

Le lièvre brun

Le lièvre brun, souvent appelé lièvre européen, est une espèce de lièvre que l'on trouve en Europe et en Asie. C'est l'une des plus grandes espèces de lièvres au monde. Elle s'adapte aux territoires ouverts dans les climats tempérés. Les lièvres sont des herbivores qui se nourrissent principalement d'herbes et de plantes, mais aussi de brindilles, de bourgeons et d'écorces, surtout en hiver. Les grands oiseaux de proie, les canidés et les félins font partie de leurs prédateurs naturels. En raison de leurs membres longs et musclés et de leur gros nez, ils comptent sur le sprint d'endurance à grande vitesse pour éviter les prédateurs.

Numéro 5 : Le faucon pèlerin

Le faucon pèlerin (Falco peregrinus) est un oiseau de la famille des Falconidé. Il est également connu sous le nom de faucon canard en Amérique du Nord. Il a un dos bleu-gris, des parties inférieures blanches barrées et une tête noire, et a à peu près la taille d’un corbeau. Le faucon pèlerin est connu pour sa vitesse, atteignant des vitesses supérieures à 320 km/h (200 mph) lors de son perron de chasse distinctif (plongée à grande vitesse), ce qui en fait l’oiseau le plus rapide au monde. La vitesse maximale mesurée d’un faucon pèlerin est de 389 km/h.

Faucon Pèlerin

Numéro 4 : Le martinet à gorge blanche

Le martinet à gorge blanche, communément appelé martinet à queue aiguille ou épine-queue, appartient à la race Hirundapus. Ces oiseaux font leurs nids dans les fissures rocheuses des falaises ou dans les arbres creux. Ils préfèrent ne pas se poser par terre, passant leur temps dans les airs. Les mouches, les abeilles et les papillons de nuit font partie de leur régime alimentaire. En vol horizontal, on dit que le martinet à gorge blanche atteint des vitesses allant jusqu’à 170 km/h (105 mph). Mais cela n’a pas été prouvé, car les méthodes utilisées pour estimer sa vitesse n’ont pas été divulguées.

Le martinet à Gorge Blanche

Numéro 3 : Le guépard

Les guépards sont d’énormes félins endémiques d’Afrique. C’est l’animal terrestre le plus rapide. Il est capable d’atteindre des vitesses de 80 à 128 km/h, et possède diverses adaptations pour la vitesse, notamment un cadre léger, de longues pattes maigres et une longue queue.

Le Guépard

Numéro 2 : Le marlin bleu

Les marlins appartiennent à la famille des poissons Istiophoridae, qui comprend une dizaine d’espèces. Un marlin possède une longue nageoire dorsale rigide qui s’étend vers l’avant pour former une crête, ainsi qu’un museau ou un bec en forme de lance. On pense que son nom commun vient de sa ressemblance avec le Marlinspike d’un marin. Les marlins sont parmi les nageurs les plus rapides de l’océan, atteignant des vitesses allant jusqu’à 110 km/h. Le marlin bleu de l’Atlantique peut atteindre 6 mètres de long et peser 820 kilo, tandis que le marlin noir peut atteindre plus de 5 mètres de long et peser 670 kilogrammes.

Le marlin bleu

Numéro 1 : Le lièvre brun

Le lièvre brun, souvent appelé lièvre européen, est une espèce de lièvre que l’on trouve en Europe et en Asie. C’est l’une des plus grandes espèces de lièvres au monde. Elle s’adapte aux territoires ouverts dans les climats tempérés. Les lièvres sont des herbivores qui se nourrissent principalement d’herbes et de plantes, mais aussi de brindilles, de bourgeons et d’écorces, surtout en hiver. Les grands oiseaux de proie, les canidés et les félins font partie de leurs prédateurs naturels. En raison de leurs membres longs et musclés et de leur gros nez, ils comptent sur le sprint d’endurance à grande vitesse pour éviter les prédateurs.

Lièvre Brun

Rédacteur freelance spécialisé dans la presse Digital. Je couvre de nombreux sujets d'actualité qui font la une du monde, avec moi toute l'actualité en continu.

Laisser un commentaire

* Champs requis