Top 5 des allergies alimentaires les plus courantes

Et vous, êtes-vous allergiques à l’un de ces aliments ?

Par Afir Publié le 11/11/2022 à 08:43

Lorsqu'une personne est allergique à un aliment, elle fait face à une réaction immunologique inappropriée. Votre système immunitaire identifie par erreur certaines protéines contenues dans les aliments comme dangereuses, ce qui provoque l'allergie. Votre organisme déclenche alors plusieurs mécanismes de défense, dont la libération de substances inflammatoires comme l'histamine.

Les allergies alimentaires sont assez répandues. En réalité, elles touchent 6 % des adultes et 8 % des enfants. Et ces chiffres sont en constante augmentation. Parmi les allergies alimentaires existantes, voici les plus courantes :

1. Le lait de vache

2 à 3 % de nourrissons et de jeunes enfants en souffrent, ce qui en fait l'une des allergies alimentaires infantiles les plus répandues. Toutefois, dès l'âge de 3 ans, la maladie disparaît chez 90 % des enfants, ce qui la rend beaucoup moins fréquente à l'âge adulte. Il existe deux types d'allergies au lait de vache, IgE et non-IgE, mais les IgE sont les plus répandues et peuvent aussi être les plus dangereuses.

2. Les œufs

Il est possible d'être allergique au blanc d'œuf mais pas au jaune, et l'inverse est également vrai. Cela est dû à une différence minime entre les protéines présentes entre le blanc et le jaune d'œuf. Cependant, comme le blanc d'œuf contient la majorité des protéines allergènes, il est plus fréquent d'être allergique à celui-ci. Comme pour les autres allergies, un régime sans œufs est utilisé comme thérapie pour traiter ce type d'allergies. Cependant, le fait de faire bouillir les œufs peut modifier la forme des protéines allergènes. Il n'est donc pas nécessaire d'éviter tous les plats contenant des œufs. En empêchant votre organisme de les reconnaître comme toxiques, ils sont moins susceptibles de provoquer une réaction allergique.

3. Les noix

Les personnes allergiques aux fruits à coque réagissent également de manière inhabituelle aux aliments préparés à base de noix, tels que le beurre et les huiles. Même si elles sont seulement allergiques à une ou deux variétés, il est recommandé de ne pas toucher à tous les fruits à coque. En effet, une allergie liée à un fruit à coque augmente la probabilité de développer une allergie aux autres variétés. Il est donc plus simple d'éviter tous les fruits à coque plutôt que de se limiter à quelques variétés particulières. Et contrairement à d'autres allergies, celle aux noix dure généralement toute la vie.

4. Les cacahuètes

Comme dans le cas des allergies aux noix, celles aux arachides sont assez répandues et peuvent entraîner des réactions allergiques graves, voire mortelles. Cependant, dans de nombreux cas, les personnes allergiques aux arachides sont également allergiques aux noix. Bien que la cause exacte des allergies aux arachides soit inconnue, on pense que les personnes qui ont des antécédents familiaux de cette affection sont particulièrement vulnérables.

5. Les fruits de mer

Les crevettes, les homards et les crabes, sont à l'origine du plus grand nombre de réactions allergiques au sein de la famille des fruits de mer. De nombreuses personnes allergiques aux crustacés peuvent manger des mollusques (pétoncles, huîtres, palourdes et moules) sans problème. Néanmoins, toute personne présentant des symptômes d'allergie aux mollusques devrait consulter un spécialiste avant de manger d'autres types de fruits de mer. Ces derniers étant souvent stockés ensemble dans les restaurants et les marchés, ce qui peut entraîner une contamination croisée.

Numéro 5 : Le lait de vache

2 à 3 % de nourrissons et de jeunes enfants en souffrent, ce qui en fait l’une des allergies alimentaires infantiles les plus répandues. Toutefois, dès l’âge de 3 ans, la maladie disparaît chez 90 % des enfants, ce qui la rend beaucoup moins fréquente à l’âge adulte. Il existe deux types d’allergies au lait de vache, IgE et non-IgE, mais les IgE sont les plus répandues et peuvent aussi être les plus dangereuses.

Le Lait De Vache

Numéro 4 : Les Œufs

Il est possible d’être allergique au blanc d’œuf mais pas au jaune, et l’inverse est également vrai. Cela est dû à une différence minime entre les protéines présentes entre le blanc et le jaune d’œuf. Cependant, comme le blanc d’œuf contient la majorité des protéines allergènes, il est plus fréquent d’être allergique à celui-ci. Comme pour les autres allergies, un régime sans œufs est utilisé comme thérapie pour traiter ce type d’allergies. Cependant, le fait de faire bouillir les œufs peut modifier la forme des protéines allergènes. Il n’est donc pas nécessaire d’éviter tous les plats contenant des œufs. En empêchant votre organisme de les reconnaître comme toxiques, ils sont moins susceptibles de provoquer une réaction allergique.

Les Œufs

Numéro 3 : Les noix

Les personnes allergiques aux fruits à coque réagissent également de manière inhabituelle aux aliments préparés à base de noix, tels que le beurre et les huiles. Même si elles sont seulement allergiques à une ou deux variétés, il est recommandé de ne pas toucher à tous les fruits à coque. En effet, une allergie liée à un fruit à coque augmente la probabilité de développer une allergie aux autres variétés. Il est donc plus simple d’éviter tous les fruits à coque plutôt que de se limiter à quelques variétés particulières. Et contrairement à d’autres allergies, celle aux noix dure généralement toute la vie.

Les Noix (1)

Numéro 2 : Les cacahuètes

Comme dans le cas des allergies aux noix, celles aux arachides sont assez répandues et peuvent entraîner des réactions allergiques graves, voire mortelles. Cependant, dans de nombreux cas, les personnes allergiques aux arachides sont également allergiques aux noix. Bien que la cause exacte des allergies aux arachides soit inconnue, on pense que les personnes qui ont des antécédents familiaux de cette affection sont particulièrement vulnérables.

Les Cacahuètes

Numéro 1 : Les fruits de mer

Les crevettes, les homards et les crabes, sont à l’origine du plus grand nombre de réactions allergiques au sein de la famille des fruits de mer. De nombreuses personnes allergiques aux crustacés peuvent manger des mollusques (pétoncles, huîtres, palourdes et moules) sans problème. Néanmoins, toute personne présentant des symptômes d’allergie aux mollusques devrait consulter un spécialiste avant de manger d’autres types de fruits de mer. Ces derniers étant souvent stockés ensemble dans les restaurants et les marchés, ce qui peut entraîner une contamination croisée.

Les Fruits De Mer

Rédacteur freelance spécialisé dans la presse Digital. Je couvre de nombreux sujets d'actualité qui font la une du monde, avec moi toute l'actualité en continu.

Laisser un commentaire

* Champs requis