Stromae : 5 choses que vous ignorez sur lui

Stromae est de retour !

Cropped Favicon Pausecafein 1.jpg
Par La rédaction Publié le 05/08/2022 à 12:36
Stromae

Le chanteur qu’on adore tous regorge de secrets que seuls quelques-uns d’entre nous connaissent. Découvrez-les dans ce top dédié à Stromae !

1. "Stromae" est une marque de business familiale

Paul Van Haver de son vrai nom est l'actionnaire principal du label Mosaert. Son frère Luc Van Haver est à la direction artistique de tous ses clips et à la com. Son épouse, Coralie Barbier est styliste, responsable des collections de vêtements et des costumes. Leur label produit et coproduit toutes leurs productions artistiques afin d'en conserver le contrôle : concerts, clips, défilés de mode, lignes de vêtements, production audiovisuelle, etc.

source : gala.fr

2. Il s'intéresse à la zététique

Discipline universitaire fondée par le niçois Henri Broch - souvent en conférences dans la région ou sur Avignon - qui consiste à cultiver "l'art du doute raisonnable" à l'aide de méthodes "d'autodéfense intellectuelle". Le chanteur belge en ayant déclaré s'y intéresser lors d'un entretien à L'Express en 2013 avait provoqué un intérêt massif pour la discipline, plus connue aujourd'hui sous l'appellation plus large de scepticisme scientifique.

source : radiofrance.fr

3. Sa famille paternelle a été victime du génocide rwandais des Tutsis en 1994

Ayant très peu connu son père (le titre Papaoutai a fait de ce détail un fait largement connu), il s'épanche très peu sur le sujet.

source : radio-canada.ca

4. La première partie de l'interview événement pour TF1 n'était pas préparée

Lors de sa performance en live sur le plateau du journal télévisé de 20 heures chez TF1, Stromae, Anne-Claire Coudray et leurs équipes avaient préparé la dernière question de transition ensemble pour rester dans un cadre informatif. Mais l'artiste ne connaissait pas la teneur des autres questions de l'interview.

source : @TF1

5. On dit "Stromaï"

Eh oui, même si c'est le verlan de "maestro", avec l'accent bruxellois c'est comme ça, et pas autrement. Gentil garçon, Stromae ne prend plus la peine de corriger la mauvaise prononciation de ces Français qui l’aiment tant. Mais dans une de ses premières chansons post-rap, il répète suffisamment « Stromaï » pour nous passer l’envie de le dire autrement.

source : breakingnews.fr

Cropped Favicon Pausecafein 1.jpg

Inspirant, Divertissant, Impertinent : Pause Caféin sélectionne le meilleur des actus virales pour vous.