Sport en hiver : une femme sur deux déclare arrêter le jogging par peur pour sa sécurité

Pratiquer le jogging serait-il plus dangereux en hiver ? Certaines femmes semblent le penser !

Sabrina Biodore
Par Sabrina Biodore Publié le 07/11/2022 à 17:01
Sport En Hiver Une Femme Sur Deux Déclare Arrêter Le Jogging Par Peur Pour Sa Sécurité
Crédit photo : Pixabay

Pratiquer une activité physique de manière régulière est recommandé pour maintenir un poids de santé et rester en forme. Des millions de personnes pratiquent le jogging. Femmes et hommes arpentent les sentiers, routes et chemins abordables facilement pour s'entraîner. Mais pour faire du sport encore faut-il se sentir en sécurité. Et cette période hivernale, de nombreuses femmes ont peur de courir un danger en faisant leur jogging.

Une baisse d'activité en hiver

Lorsque les beaux jours sont présents, pratiquer une activité physique en extérieur est aisé. Les jours durent plus longtemps et le soleil est régulièrement au rendez-vous. Les températures moyennes sont également agréables à supporter. Cependant lorsque l'hiver arrive, il faut tenir compte des changements climatiques pour organiser ses séances de jogging. Le fait que les jours soient moins longs entre également en ligne de compte. Samedi 29 octobre 2022, le changement d'heure a été effectué. la nuit tombe plus rapidement et l'obscurité commence à s'installer vers 17h30.

Il est de notoriété publique que faire du sport en hiver est moins évident. Le nombre de pratiquants diminue donc inévitablement au cours de cette période. Selon une étude menée par Sports Direct, « près de la moitié des personnes interrogées (48%) admettent que pendant les mois les plus froids, ils ont plus de mal à suivre leur routine d'exercice normale ». Les résultats de cette étude ont été publiés par le média Endurance le 1er novembre 2022. Ajoutons à cela le fait que la diminution de l'ensoleillement peut entraîner l'apparition d'une déprime saisonnière chez certaines personnes. Ce qui ne pousse pas à pratiquer un sport quelconque.

La sécurité en question

Cependant, ces derniers temps, il semblerait que ce ne soit ni la motivation, ni la diminution des températures qui soit à l'origine de la baisse de pratique du jogging chez les femmes. Bien que le fait d'être moins motivées ou que le prix à payer pour accéder à une salle de sport soient évoqués, sept femmes sur dix (71%) révèlent moins pratiquer le jogging par manque d'accès à des routes éclairées. Ce pourcentage est de 56% chez les hommes. A cela, il faut ajouter le fait que 44% des femmes avouent « ne pas se sentir à l’aise de courir dehors pendant l’hiver, quelle que soit l’heure de la journée ». 

« Nous avons peur d'être violées et tuées. Nos peurs ne sont pas irrationnelles. Les femmes qui ont peur d'être seules quand il fait noir se sentent comme ça à cause des hommes qui ont attaqué Zara Aleena, Sarah Everard, Sabina Nessa, Nicole Smallman, Bibaa Henry et Libby Squire – des femmes qui rentraient chez elles à pied, rencontraient un ami ou sortaient le soir », avait ainsi expliqué Robyn Vinter, une journaliste, dans un média américain en octobre 2022.

Un nombre important d'internautes exprime le fait que les femmes doivent adopter des comportements qui leur permettraient de se sentir plus en sécurité pour pratiquer sans avoir peur. Le journal The HuffPost UK a ainsi mis en avant le slogan : « This Girl Can »  (« cette fille peut » en français), qui va dans ce sens. Une vidéo partagée sur Twitter adresse des recommandations à la gent masculine, de type « gardez vos distances », « ne faites pas de commentaires, même si vous pensez faire un compliment » et « soyez un témoin conscient », si vous assistez à une scène de harcèlement dans la rue, par exemple. Les actions en faveur d'un comportement sécuritaire sont donc relayées sur la Toile pour rassurer les femmes. Reste à savoir si elles y seront sensibles !

Sabrina Biodore

Rédactrice web, j'ai forgé ma plume à l'ère du web. Séries addict, passionnée de cinéma, de lecture, mais je m'intéresse à de nombreux sujets.

Laisser un commentaire

* Champs requis