10 souvenirs qui montrent qu’on a beaucoup souffert avec les vieux jeux

Les gens qui se plaignent des jeux d’aujourd’hui devraient regarder ce qu’on s’est tapé avant !

Cropped Favicon Pausecafein 1.jpg
Par La rédaction Modifié le 15/06/2016 à 14:00
Souvenirs Jeux Video

Voyage rapide, double xp, aide à la visée, franchement, tout est devenu si simple ! A l'époque c'était autre chose...

1. Pas de sauvegarde

Ben oui, pouvoir faire une pause, aller manger ou dormir et reprendre après, c'est de la triche. Il fallait soit finir le jeu d'une traite, soit noter et rentrer un code pour pouvoir reprendre à partir d'un certain niveau. Vous imaginez un instant la frustration d'arriver à la fin d'un jeu et de se bouffer une coupure de courant ? Même quand les sauvegardes sont apparues, il fallait dépenser des objets à trouver pour enregistrer sa progression !

2. Devoir se pointer à un donjon à pied sur WoW

wow donjon de stromgarde

Source photo : wowwiki.com

Maintenant il existe des milliards de façon de se téléporter quelque part, mais à l'époque de Vanilla, il fallait tout faire à pieds ou à dos de monture. Et franchement, parfois, c'était long ! Sans parler de ceux dont les entrées étaient bien planquées...

3. Les jeux impossible comme Dragon's Lair

dragon's lair

Source photo : polygon.com

Les années 90 ont vu des licences mythiques naître (Pokémon, Zelda, Final Fantasy...), mais aussi un sacré paquet de grosses bouses impossibles à finir. L'une des plus connues est Dragon's Lair, réputé comme l'un des jeux les plus durs de tout les temps. D'autres diront peut être qu'ils ont plus soufferts sur Teenage Mutant Ninja Turtles ou sur Ghosts'n Goblins, dont on se demande aussi si les développeurs n'étaient pas juste de dangereux sadiques. Ce qui est tout à fait possible, quand on se rappelle de Takeshi no Chōsenjō qui, d'après la légende, auraient été conçus par Takeshi Kitano qui détestait les joueurs de jeux vidéo et aurait voulu les faire souffrir via ce jeu. Un dangereux malade !

4. Les cartes mémoire pleines

Pouvoir sauvegarder était déjà pas mal, et l'arrivée des cartes mémoire était une sacrée avancée. Ouais, sauf qu'au bout d'un moment ben, y'a plus de place. Il faut donc dire adieu à certaine de nos parties, et franchement c'est pas facile.

5. Tourner en rond pendant trois heures pour trouver une solution

Il a fallu attendre un paquet de temps pour avoir les soluces sur internet ! En attendant, il fallait parfois fouiller toute la zone connue d'un jeu de fond en comble pour enfin trouver l'objet ou déclencher l’événement qui allait permettre de continuer à jouer. Frustrant...

6. Avoir la manette pourrie quand on jouait avec des potes

manette cassée

Source photo : momotaros.com

Les écrans splités nous manquent quand même pas mal... C'était vraiment trop cool de pouvoir se poser sur le canap' avec trois potes et de jouer toute la journée. Sauf quand c'est vous qui vous retrouviez avec la manette pourrie sortie d'on ne sait pas où et avec des morceaux de scotch partout pour qu'elle tienne encore...

7. Les ennemis qui nous faisaient peur quand on était petit

C'est ça, rigolez. Vous imaginez rester plus de cinq minutes devant un Resident evil à dix ans ? Déjà que certains étaient effrayés par le fantôme qui vous montre votre temps précédent dans les jeux de course...

8. Les graphismes de l'époque

jeu ps1 moche

Source photo : ocweekly.com

On en était pas encore au Frosbite ou à l'Unreal Engine, mais certains studios faisaient déjà de très belles choses ! D'autres par contre... vous avez déjà vu des jeux d'Atari 2600 ? Ça vaut le coup d'oeil ! Sans parler des premiers jeux en 3D qui ont, pour certains, très mal vieillis !

9. Quand le frangin écrasait notre sauvegarde

enfant qui crie

Source photo : unbound365.com

Vous en avez bavé pendant des heures, mais ça y'est, vous êtes sur le point de finir le jeu à 100% ! Mais vous verrez ça plus tard, en attendant, hop, on sauvegarde ! Ouais, sauf qu'au moment de reprendre la partie le lendemain, votre petit frère qui vous a emprunté votre jeu a sauvegardé sa propre partie en écrasant la votre, détruisant à jamais votre progression et anéantissant toutes ces heures de jeu. Seuls ceux qui l'ont vécu peuvent comprendre le sentiment de rage infinie qui s'empare de vous dans ces moments là !

10. Mais c'était quand même vachement bien...

consoles retro

Source photo : cooldown.fr

Mine de rien, c'était quand même le bon temps, celui de notre enfance où on jouait tranquillement en rentrant de l'école. Celui où les DLC n’existaient pas, où on pouvait rentrer des codes de triche rigolos et des premiers jeux autour de nos idoles qui nous font encore vibrer aujourd'hui... Allez, je vous laisse, je retourne jouer à Pokémon jaune sur mon émulateur !

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager !


Bonus vidéo : Le paradis des jeux rétros, la Retron 5 c'est 5 consoles en une !

Cropped Favicon Pausecafein 1.jpg

Inspirant, Divertissant, Impertinent : Pause Caféin sélectionne le meilleur des actus virales pour vous.