Sommeil : pourquoi certaines personnes ressentent des spasmes avant de dormir ?

Certaines personnes ressentent des spasmes musculaires au moment de s’endormir. A quoi est dû ce phénomène ?

Sabrina Biodore
Par Sabrina Biodore Publié le 17/01/2023 à 19:31
Sommeil Pourquoi Certaines Personnes Ressentent Des Spasmes Avant De Dormir
Crédit photo : Pixabay

Le sommeil est un processus cyclique qui permet au corps de récupérer. Il est essentiel pour assurer un fonctionnement optimal de l'organisme. Cependant, il dépend de mécanismes complexes. Avez-vous déjà ressenti des spasmes musculaires au moment de vous endormir. Certaines personnes ont déjà eu ce genre de sensations. A quoi est dû ce phénomène ?

Des spasmes musculaires 

Le sommeil se divise en plusieurs phases (4 à 6). On distingue la phase d'endormissement des phases de sommeil léger et profond (divisé en plusieurs parties). Au cours de la phase d'endormissement, il n'est pas rare d'être réveillé par des secousses, nommées secousses hypniques. The Better Sleep Council, un média spécialisé dans les bonnes pratiques de sommeil, a fourni une explication à ce phénomène. Ellen Wermter, porte-parole du groupe et infirmière-praticienne, a expliqué que ces secousses pouvaient être assimilées à une forme de myoclonie (contraction musculaire brève et brusque). L'infirmière a également précisé que “ces contractions involontaires, très courtes et soudaines, se produisent souvent au premier stade du sommeil, un stade transitoire très léger, entre l’état de veille et le sommeil profond”.

Quel impact ont les spasmes du sommeil ? 

L'endormissement favorise le relâchement musculaire. Sur le plan cérébral, ce relâchement peut être interprété comme une chute. Une contraction musculaire survient alors. Bien qu'aucun phénomène physiologique ne semble expliquer ces contractions, il faut tout de même surveiller leur fréquence et leur importance.

Certains facteurs peuvent favoriser de secousses hypniques au cours de la phase d’endormissement. Parmi ces derniers, on peut citer le stress, une activité sportive intense, certains traitements médicamenteux, tels que les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine (IRS). La fatigue et le manque de sommeil, ainsi que la consommation de stimulants peuvent également être des facteurs favorisants de ces spasmes, selon Alex Dimitiu, spécialiste de la médecine du sommeil.

Ces spasmes surviennent à n'importe quel moment, il est impossible d'en prévoir la survenue, même chez les personnes dont l'état de santé est satisfaisant. Si elles deviennent trop fréquentes, il convient toutefois de consulter un médecin. En effet, Ellen Wermter précise qu'elles peuvent être un signe annonciateur d'une pathologie sous-jacente ou d'un trouble particulier, comme l’apnée du sommeil. “Quand les voies respiratoires sont bloquées et que le taux d’oxygène dans le sang diminue, le cerveau envoie un signal d’alerte pour nous réveiller, parfois sous la forme d’une contraction musculaire”, a ainsi expliqué l’infirmière-praticienne.

Comment éliminer les spasmes du sommeil ? 

Généralement, les personnes présentant des spasmes du sommeil ne souffrent pas de gêne. Il ne faut pas hésiter à consulter un médecin lorsqu'elles commencent à devenir gênantes. Il faut tout de même savoir qu'il n'y a pas vraiment de moyens de les éliminer. Favoriser un rythme de sommeil régulier, mettre en place des rituels du coucher, éviter de boire des boissons stimulantes après la fin de l’après-midi (café, thé, alcool). Vous pouvez également tester des boissons relaxantes (tisanes) ou des techniques de relaxation avant de vous coucher. Vous constaterez rapidement si elles s'avèrent efficaces pour vous.

Sabrina Biodore

Rédactrice web, j'ai forgé ma plume à l'ère du web. Séries addict, passionnée de cinéma, de lecture, mais je m'intéresse à de nombreux sujets.

Laisser un commentaire

* Champs requis